Skip to content

Trésor Girl Power

Tout comme l’été 2017 restera à jamais l’été du short, cet été 2019 aura sans aucun doute été celui de la robe ! Comme on dit, jamais deux sans trois… Après ma Centaurée de Deer and Doe et ma première robe Trésor, version maxi, de My Super Bison, voici ma deuxième version de ce patron, version courte, légèrement modifiée. Tu commences à avoir l’habitude, chaque pièce cousue est pour moi une véritable aventure. On aurait pu penser qu’une seconde réalisation du même patron se serait déroulée sans accroc. C’était sans compter sur mon penchant maladif et légendaire pour les effets dramatiques. Prépare-toi. C’est du lourd.

 

Trésor My Super Bison Girl Power

 

 

🌸 Trésor V2

Juste après avoir appris que j’avais obtenu mon CAP MMVF (Métier de la mode – Vêtement flou), je me suis offert une petite récompense en faisant une razzia de soldes chez Mondial Tissus. Parmi les merveilles dénichées ce jour-là, se trouvait une superbe viscose corail imprimée. Impossible de résister à sa couleur, ses petits cœurs et ses « girl power baby. » Si ce tissu n’était pas fait pour MOI, il ne l’était pour personne d’autre ! J’ai donc pris la fin du rouleau 😉 Na !

Trésor My Super Bison Girl Power

En sortant du magasin, je savais déjà qu’il finirait en robe. Mais laquelle…? Mystère.

Après avoir jeté mon dévolu sur Trésor pour transformer mon coupon à fleurs roses de pas tout à fait 3m, je me suis dit que si cette première version me plaisait, j’en referai une plus courte dans mon coupon « Girl power. » Ma robe de Princesse était encore chaude que je découpais ma viscose… C’est dire si j’aime ce patron – malgré les quelques prises de tête que m’a valu le défrichage et le déchiffrage des instructions.

Je suis donc partie sur une version courte avec quelques légères modifications. Légères, faut le dire vite 😉

 

Les pinces poitrines

J’ai commencé par descendre les pinces de… 4 cm !!! Sérieusement ??? A ce niveau-là de modification, il faudrait peut-être que j’envisage une chirurgie mammaire, non ? Bref, j’ai découpé, déplacé, scotché et modifié mon patron – et là, j’ai béni le papier calque, vraiment… J’ai eu un peu peur d’avoir eu la main lourde mais elles tombent plus que parfaitement maintenant ! On parle toujours des pinces, hein !!!

Trésor My Super Bison Girl Power

Je dois t’avouer que c’était la toute première fois que je modifiais un patron de la sorte, et je suis plutôt fière de moi. Ce n’était pas si compliqué que ça finalement. Et le résultat a mille fois récompensé mon audace. Je n’hésiterai pas à recommencer une prochaine fois.

Trésor My Super Bison Girl Power
Patron : Trésor de My Super Bison, taille 42, entièrement doublée, longueur très modifiée et pinces poitrines baissées de 4 cm  – Fourniture : viscose Girl Power Mondial Tissus et doublure voile de coton même provenance.

 

La version courte… gourdasse style

Comme je te le disais plus haut, à la base, j’ai choisi de réaliser une version courte, mais… comme je ne la voulais pas trop courte et que je souhaitais utiliser mon coupon au maximum, je me suis dit que j’allais couper une longueur hybride. Te retranscrire ici les circonvolutions de mes réflexions te filerait mal à la tête. Je m’abstiendrais donc.

Sache juste que la gourdasse qui vit en moi a choisi ce moment précis pour prendre le contrôle de mon corps… C’est ainsi que je me suis retrouvée à couper le volant du haut comme pour une version longue, soit 7 cm plus court que pour la version courte. Tu suis ? Je n’avais donc presque plus le choix d’ajouter un volant au bas de tout ça pour ne pas finir les fesses à l’air. J’ai partagé ce qui me restait en deux, et j’ai laissé la décision en suspens jusqu’à l’étape des finitions.Trésor My Super Bison Girl Power

 

Les piqûres de soutien

Dernière modification : j’ai zappé le passepoil d’encolure. Je n’en avais pas sous la main, et je voulais absolument tester une technique dont j’avais longuement discuté avec Séverine – @byseverine sur Instagram : la piqûre de soutien. Pour celles et ceux qui ne le savent pas – j’ai toujours l’espoir d’être lue par des hommes aux véléités couturesques 😉 – cette technique consiste à soutenir le tissu, coupé dans le biais principalement, afin qu’il ne se déforme pas à l’usage.

Pour ce faire, on réalise une piqûre dans la marge de couture avant l’assemblage. Le but n’étant pas de le froncer mais juste de le maintenir, il faut s’assurer de bien régler sa machine à coudre avant de piquer. Chose que je n’ai absolument pas faite… Faites ce que je dis, pas ce que je fais, hein. J’avoue surtout ne pas y avoir pensé avant. C’était ma première fois. Je suis partie la fleur au fusil, en toute confiance, et j’ai largement froncé mon tissu. Ça se rattrape, mais c’est long. Autant prévenir que guérir…

Séverine m’avait également conseillé de thermocoller les marges de ma doublure. J’ai eu la flemme et j’ai donc joué les rebelles en réalisant également une piqûre de soutien dans les marges de l’encolure de ma doublure. Double dose de fronces à détendre… J’aime souffrir.

Trésor My Super Bison Girl PowerTrésor My Super Bison Girl Power Trésor My Super Bison Girl Power

 

 

🌸 Le montage

Je ne vais pas te redire tout le bien que je pense des explications. Pour ça, je t’invite à relire mon article sur ma précédente version. Armée de cette première expérience, j’ai assemblé mon corsage sans aucune difficulté. Et je me suis même offert le luxe de te filmer tout ça étape par étape afin de te permettre de visualiser ce que je t’expliquais avec des mots la dernière fois. Si ça t’intéresse, je t’ai mis ça en Story à la Une sur mon compte Instagram. J’espère que ce petit tuto vidéo te sera utile.

Trésor My Super Bison Girl Power Trésor My Super Bison Girl Power

 

 

🌸 Le cas du volant et de la doublure ou le moment précis où tout est parti en c…

Ma viscose étant 100% transparente, je n’ai pas eu d’autre choix que de doubler également les panneaux de jupe. A la base, j’avais choisi de ne doubler que les panneaux du haut, ne sachant pas encore trop si j’allais mettre les volants en bas ou pas. Toujours soucieuse d’obtenir des finitions les plus jolies possible, je me suis dit que j’allais poser ma doublure envers contre l’envers de mon extérieur afin de cacher mes coutures d’assemblage. De prime abord, ça semblait une excellente idée, la meilleure même. SAUF que le montage des panneaux de jupe au corsage doublé incluant la fermeture éclair invisible, impossible de désolidariser la doublure de l’extérieur sur le côté où se situe la fameuse fermeture éclair. Plutôt que de me retrouver avec un côté « propre » et l’autre non, j’ai donc décidé de bâtir chaque panneau extérieur avec sa doublure afin de les assembler par la suite comme s’ils ne faisaient plus qu’un. Le haut étant froncé et les tissus fins, on n’y verrait que du feu.

Trésor My Super Bison Girl Power

Jusque-là, pas plus de souci, si on exclue que j’ai commencé par les bâtir endroit contre endroit… C’était pas mon jour.

Au passage, petit zoom sur ma fermeture éclair invisible, toujours super invisible et posée avec mon pied pour fermeture éclair normale.

La robe était donc entièrement montée… Il ne me restait plus qu’à choisir si je la laissais telle quelle ou si j’ajoutais un étage de volant pour la rallonger.

A savoir que :

  • sans ajouter le volant, je trouvais la robe jolie mais très, trop courte. Je n’aurais jamais osé la porter je pense. De plus, le fait d’avoir cousu les panneaux extérieurs avec la doublure n’allait pas me faciliter l’étape de l’ourlet.
  • avec le volant, je trouvais le résultat mèmèrisant… La longueur mi-mollet. Bof.

J’ai donc demandé conseil à mes abonné·e·s sur Instagram et le verdict a été sans appel. 89% des 163 votant·e·s la préférait sans le volant. Shit. Il faut dire que ce n’était vraiment pas très joli. Mais comment faire ?

C’est là qu’Ysabelle m’a suggéré de raccourcir le volant du milieu. Quelle génie !

Avant de tailler dans le tas, j’ai quand même redemandé à mes abonné·e·s ce qu’elles/ils en pensaient. Et cette fois-ci, les avis des 121 participant·e·s ont été beaucoup plus partagés : 54% pour le raccourcissement du volant contre 46% pour la robe courte sans volant. En gros « démerde-toi Ginette ! » Merci pour rien les gens…

En matière de politique, la majorité l’emporte. J’ai donc fait comme si mon compte était une démocratie – ce qui n’est évidemment pas le cas, hein – et j’ai suivi la majorité, et ce qui m’arrangeait le plus, il faut bien le dire. J’ai donc raccourci le panneau du milieu de 10 cm et cousu le dernier étage de volant toujours en prenant les deux épaisseurs de tissu ensemble. Sûre de mon fait, j’ai surjeté la couture d’assemblage, fait mon ourlet roulotté et TADAM ! Yavaipluka essayer une dernière fois et admirer le travail.

Et là, horreur, malheur. C’était moche. Mais vraiment moche !!! La viscose étant plus fluide et plus lourde que le voile de coton de ma doublure, le fait d’avoir tout cousu ensemble donnait un effet cloche vraiment affreux. Le tissu extérieur « pochait ». Bref, c’était dégueulasse. Il était 23h30. J’étais dessus depuis des heures et je voulais absolument cette robe pour partir en week-end. Quand j’ai dit à mon mec que j’allais démonter le bas pour recommencer, j’ai cru qu’il allait appeler l’hôpital psychiatrique…

Plutôt que de découdre mon surjet, j’ai opté pour le taillage à la serpe. Tant pis, je perdais encore 2/3 cm, mais aux grands maux, les grands remèdes, non ?

J’ai ensuite désolidarisé l’extérieur et la doublure sur 5 cm en bas de mon volant central, puis recousu le volant du bas uniquement sur la partie extérieure. Verdict : il y avait pas photo, c’était mille fois mieux ! Hourra !

Trésor My Super Bison Girl Power

Sauf que… Et là, c’est moi qui ai failli appeler l’HP, étant donné que j’avais taillé dans le tas et raccourci la doublure pour me faciliter la couture du dernier volant… elle m’arrivait à peine sous les fesses. Je n’en aurais pas mis, ç’aurait été pareil. Et mon mec qui me dit « mais non c’est très bien comme ça« . Mais bien sûr. Pas moyen qu’on voit ma culotte. Merci bien.

J’ai donc rallongé ma doublure de 15 cm en faisant un raccord le plus proprement possible. Il était 1h30 du matin, et j’avais enfin fini ma robe. Youpi.

Trésor My Super Bison Girl Power

Je te présente donc FrankeinTrésor, la robe aux mille coups de cutter et raccords.

Mais elle en valait la peine, non ? ♥

Trésor My Super Bison Girl Power

Trésor My Super Bison Girl Power Trésor My Super Bison Girl Power

 

 

🌸 Histoire sans paroles d’un photobombing

Après ce pavé technique légèrement indigeste, rions un peu.

Si tu as lu mon précédent billet sur notre escapade à Deauville, tu sais déjà que je n’étais pas seule sur cette plage 😉 Nous avions rejoints Émilie et sa famille pour un week-end sous le signe de l’humidité (piscine, plage, pluie… de l’eau sous toutes ses formes quoi… sauf dans nos verres, faut pas déconner !)

Pour te resituer vite fait les 5 photos suivantes dans leur contexte, je posais avec tout le naturel qui me caractérise devant l’objectif d’Émilie me suggérant de, je cite « faire amour caméra » quand elle s’est mise à pouffer de rire. Je te laisse apprécier pourquoi…

Trésor My Super Bison Girl Power Trésor My Super Bison Girl Power Trésor My Super Bison Girl Power Trésor My Super Bison Girl Power Trésor My Super Bison Girl Power

Voilà, voilà… Ou comment ma fille et le mec d’Émilie se sont ligués pour faire les cons derrière moi.

Vengeance !!!

 

 

🌸 La Magnolia de Deer and Doe d’Émilie

Je te le disais également la dernière fois, je n’étais pas seule à jouer les échappées de mariage sur la plage ce jour-là. Émilie avait également revêtu sa dernière cousette pour que je la prenne en photo. Je ne sais pas toi, Mais je trouve sa Magnolia absolument divine ♥♥♥ Pour en savoir plus sur sa robe, va lire son article ici ! Et au passage, abonne-toi et laisse-lui un commentaire. Plus on est de fous, plus les blogs sont fun non ? 😉 #nonalamortdesblogs

Trésor My Super Bison Girl Power

 

J’espère que cet article t’a plu. Si c’est le cas, n’hésite pas à le partager sur tes réseaux et à épingler cette image sur Pinterest.

Merci de ta fidélité et à très bientôt.

Tschuss et Girl Power Baby !!!

Coudre Trésor

Sur le même thème
Partager cet article sur

14 Comments

  1. J’a tout lu, j’a bien compatis sur tes déboires. Je fais parties des abonées qui étaitent contre le volant, snif !
    Par contre je me suis bien marrée à lire « ma fille et son mec » parce que c’était pas limpide limpide pour moi que tu parlais du mec d’Emilie et en même temps je me suis dit qu’il était improbable que tu parles du mec de ta fille comme ca entre deux lignes sur ton blog… 🙂

    • lol. Il fallait bien trancher. 50% d’insatisfaites sur ce coup-là. Sauf moi !!! ah ah ah.
      J’ai modifié ma formulation, c’était effectivement très équivoque !!!

  2. J’adore lire tes romans 😊
    Parce que chaque article chez toi est un véritable moment littéraire, et j’adore la façon dont tu as su thrillerviller ta couture (note le therme spécialement créé pour toi , non mais il le fallait bien ) , véritablement je n’ai pas su jusqu’à la fin de l’article ce qu’il allait se passer, et j’avoue que pour moi la chute aurait été l’´HP!! Quel courage de tout reprendre , refaire etc… bon le résultat est top et que dire de la séance shooting 👌🏻, même si on a bien essayé de la perturber. N’est pas star qui veut !! Et rien ne perturbe apparemment une Stéphanie en mode mannequin. Bref bravo pour tout et surtout pour tout le naturel que tu mets dans l’ écriture et le partage de crash test . À bientôt pour de nouvelles aventures .

    • Merci beaucoup ! Ça me touche tellement. Je passe beaucoup de temps à écrire et je suis contente que ça plaise, vraiment.
      Pour la robe, quand je veux… je veux 😉

  3. La série de photo bombing 😂😂
    Et quelle persévérance, respect!! Mais cette Frankeitrésor le valait bien!

  4. J’aime lire tes publications, c’est toujours un moment délicieux.. Bon, alors pour tout te dire ta robe est super mais je préfère beaucoup plus la version longue.
    Bonne fin de journée.

    • Et c’est ton droit ! Moi je ne sais pas, je les aime toutes les deux ♥
      Et merci pour ton gentil compliment. J’aime écrire, et je suis contente de savoir que je ne le fais pas dans le vide.

  5. rachel rachel

    ouah toute une magnifique robe didonc….ouiiiiii j’ai suivi l’histoire sur IG..tout un roman qui se termine trop trop bien

  6. Par pitié, arrête de planquer des fausses FE sur tes robes. On le sait que c’est de l’arnaque.
    & sinon, ben …. j’ai l’œil humide, les chevilles qui gonflent, le cœur qui fait boum-boum … Enfin, mon GENIE est reconnu. Putain, c’est pas trop tôt. Non, je plaisante, hein, j’ironise ! Je suis extrêmement flattée ! /* & du coup, un poil gênée de te demander si tu voudrais bien mettre un Y à mon prénom, steuplait, j’suis confuse, j’suis chiante, j’suis désolée, et cætera ……. */
    En tout cas, ta robe est parfaite et elle a LA BONNE LONGUEUR !
    & sinon, big up à ta grande pour le photo bombing, j’ai ri ……

  7. Oh pétard quelle persévérance !! Mais ça en valait la peine ! Et la robe d’Émilie est bien jolie aussi (mais impossible de laisser des com’ sur son blog… 😥)

Un petit mot avant de partir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.