Skip to content

Windy Days d’Ottobre, deuxième du nom

Temps de lecture estimé : 6 minutes et 26 secondes

Comme je te le disais il y a deux semaines, si je couds, c’est avant tout pour m’habiller et habiller mes enfants. Sur ce point-là, j’assume parfaitement d’être assez terre à terre… A chaque action son but et chaque chose à sa place. Les cochons seront bien gardés 😀 A la fin de l’hiver dernier, il était devenu assez évident que le manteau de mon grand garçon (cousu il y a une éternité) vivait sa dernière saison et qu’il allait falloir lui trouver un remplaçant dès la rentrée suivante. Mais en tant que mère indigne qui se respecte et grande handicapée de l’anticipation, j’ai encore une fois attendu le dernier moment avant de m’attaquer à ce gros morceau qu’est la couture d’un manteau d’hiver doublé toutes options. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, et histoire de me « faciliter » un minimum la tâche, j’ai juste repris le même modèle quelques tailles au-dessus… L’autre avait quand même déjà 3 ans, une éternité donc. C’est dire s’il a été bien rentabilisé, et si mon fils commençait limite à avoir besoin d’un chausse pied pour entrer dedans. Oups 😀 Je te présente donc Windy Days d’Ottobre (ouh, un revenant – je parle évidemment du magasine, hein ?!) deuxième du nom.

 

 

Le modèle – la parka Windy Days d’Ottobre

A la base, Windy Days (1/2013) est une parka de printemps proposée en toile de coton. Pour ma part, et c’est donc la deuxième fois que je le réalise de cette façon, j’aime tellement ses détails (poches plaquées, capuche intégrées, devants zippés, bracelets de manches, jolies découpes, etc..) que j’ai décidé d’utiliser le patron pour coudre un manteau d’hiver en velours côtelé et triplé avec de la polaire. Le manteau idéal pour ne pas que mon fils se gèle pendant les récréations 😉

💣 Petit aparté : je te préviens tout de suite, j’ai pris les photos suivantes dans plusieurs lieux, à des heures un peu différentes et avec plusieurs appareils photos (oui, c’est l’anarchie totale cette histoire…) ce qui explique les variations de couleur du manteau. Et dans tout ça, je ne suis même pas sûre d’avoir réussi à capter la bonne !!! Donc pour info, la couleur de mon velours se situe entre le beige et le marron glacé. Je suis persuadée que ça t’aide 🤣

Je te laisse apprécier la bête dans son ensemble, puis je reviens te présenter les détails. On parle bien sûr du manteau… Même si oui, merci, il est trop beau mon fils ♥ Normal, c’est aussi moi qui l’ai fait 🤣

Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre

Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre
Patron : Windy Days, modèle 34, Ottobre 1/2013, 152 cm – Matériel : velours milleraies acheté chez Emmaüs, doublure en wax en provenance directe de Côte d’Ivoire, triplure en polaire et doublure satin de mon stock, bord-côte et fermeture éclair Mondial Tissu

 

 

Coudre un manteau d’hiver toutes options

Il faut être honnête, il est beau, mais je ne ferai pas ça tous les jours… On parle toujours du manteau, hein !? 🤣 Tu me diras, l’autre c’est pareil… De toute façon j’ai fait largement ma part, l’hôtel est complet, il y a plus de place dans la voiture, et je suis périmée. Fin de l’histoire. Rideau.

Pour en revenir au manteau, je ne suis déjà pas une très grande fan du décalquage et de la découpe des pièces mais quand il y en a 37 (44 pour moi parce que j’ai triplé le corps du manteau et de la capuche, dont j’ai dû également couper la parementure en 2 parties par manque de tissu), et bien c’est looonnnggg… Il m’aura fallu 2 jours pour venir à bout de ces premières étapes, puis encore une bonne semaine (voire plus, je ne me souviens plus) pour tout assembler.

C’est typiquement le genre d’ouvrage que tu t’arrêtes pour admirer, une coupe de champagne à la main après avoir allumé la boule à facette du plafond, une fois la dernière finition effectuée. En mode toutouyoutou, quoi.

Surtout que je ne sais pas pourquoi, mais j’ai le sentiment d’avoir eu plus de mal à le coudre que la première fois… J’ai l’impression que plus je couds, plus je me prends la tête sur des détails et plus je me complique la vie. C’est moche de vieillir, non ? Je crois qu’un peu de relaxation avant la couture, ça me ferait pas de mal 🤣 En tout cas, je ne vois pas d’autre solution, étant donné qu’il m’est parfaitement impossible de faire des concessions sur les finitions. Je veux bien me détendre et m’amuser, mais c’est pas une raison pour bâcler.

Les finitions, c’est sacré !!! 💣

Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre

 

 

Zoom sur les détails « techniques »

Si tu aimes les détails et les finitions, attention, tu vas être servie !!! Il y a tellement de coutures et de surpiqûres dans ce manteau qu’il m’aura fallu pas moins d’une bobine entière de 250 mètres de fil pour en venir à bout.

Les découpes

Les devant et le dos comportent tous les trois une découpe surpiquée. Pas de difficulté notable dans cette étape. Le plus complexe résidant plutôt dans la couture et la surpiqûre des poches poitrine, qui demandent pas mal de précision et de concentration.

Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre

Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre

La capuche

J’aime beaucoup cette capuche ! Elle est hyper couvrante et bien enveloppante et j’aime beaucoup l’idée des élastiques cousus sur les côtés même si à réaliser, c’est un peu relou. Je crois d’ailleurs que, comme pour ma précédente version, j’ai encore réussi à prendre mes élastiques dans la surpiqûre. C’est pas gagné pour l’élasticité quoi. Mais bon, on voit que ça ressert quand même un peu. Tout n’est pas perdu.

Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre

Comme je te le disais plus haut, par manque de tissu, je me suis retrouvée à devoir couper la parementure en deux. J’ai eu un peu peur que ça ajoute trop d’épaisseurs, mais d’une je n’avais pas le choix, et de deux, ben non en fait. C’est même quasiment invisible.

💣 Pour info, le patron indique un métrage de 1,75m pour la taille 152. Pour ma part j’ai entièrement utilisé mon coupon de 4m PAR 0,75 cm… Première fois que je rencontrais cette largeur de laize, et je ne saurais te dire d’où provenait mon tissu vu que je l’ai acheté 3 francs 6 sous chez Emmaüs. Je précise que la laize était intacte, avec 2 bordures. Ce n’était donc pas un coupon coupé dans la longueur. Par ailleurs, si tu es attentive, tu remarqueras des variations dans les nuances du velours. Ce n’est pas un effet d’optique mais véritablement un défaut du tissu. Mais je t’avoue que si tu n’y fais pas gaffe, ça passe inaperçu.

Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre

Et la petite cerise sur le gâteau, qui était prévue dans le patron, mais que j’ajoute toujours si elle n’y est pas, c’est la petite attache qui permet de suspendre le manteau sans le déformer. J’adore ♥

Les poches plaquées

J’ai aimé que leur emplacement soit indiqué, ce qui n’est pas toujours le cas dans les patrons, ainsi que le fait qu’elles soient entièrement doublées, ce qui en facilite grandement la couture. J’ai également béni ma machine à coudre et sa fonction boutonnière automatique ♥ Quel bonheur de laisser faire la machine pour un résultat impeccable et rapide !

Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre

Les bracelets de manche

Je crois que c’est mon détail préféré dans ce modèle ♥ Des bracelets de manche en bord-côte comme sur les sweat, qui garantissent de garder les bras bien à l’abris du vent et du froid. Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre

Paradoxalement, autant j’aime ce détail dont le montage est d’ailleurs particulièrement simple, autant je ne suis pas très convaincue en terme de finitions…  L’ourlet est juste formé par un repli de la partie externe de la manche dans lequel vient se glisser les bas de manche intérieurs. C’est astucieux, j’avoue, mais pas très esthétique. D’un autre côté, je n’ai pas non plus réfléchi sur le coup pour savoir s’il était possible de faire autrement. Mais avec du recul, je suis certaine que oui.

Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre

Les devants zippés

Comme d’habitude, j’ai attaqué cette étape avec beaucoup d’appréhension. Je ne sais pas si je n’aime vraiment pas coudre les fermetures éclairs sur les vêtements ou si je me mets systématiquement trop de pression, mais une chose est sûre, c’est que je ne m’y atèle jamais sereinement. C’est un peu pénible d’ailleurs.

A part ça, je suis assez satisfaite du résultat. Malgré un léger décalage à l’encolure, elle est parfaitement posée. J’envisage d’ailleurs de te faire une petite fiche technique sur comment bien coudre une fermeture éclair sur des pièces avec découpes (pour éviter les décalages). Si ça t’intéresse, lève le doigt ☝

Côté surpiqûres, par contre, il ne faut pas regarder de trop près au niveau de l’encolure, encore une fois. J’ai essayé de lutter contre toutes ces épaisseurs mais j’ai perdu. Tant pis.

Et j’aurais également pu mieux faire en cousant le petit rabat de la sous-patte de fermeture éclair. Re tant pis. On va dire que ce n’est juste pas parfait, mais que c’est fonctionnel et que c’est tout ce qui compte.

Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre

La doublure

Que te dire à part que j’étais ravie d’avoir enfin trouvé une mission à ce superbe coupon de wax rapporté par mon père d’un de ses voyages d’affaires ♥ Le motif central rendant quasiment impossible les raccords de motifs, j’ai fait de mon mieux pour que l’ensemble reste cohérent et je suis assez fière du résultat.

Côté technique, il faut noter que l’ourlet du bas du manteau est cousu de la même manière que les ourlets des manches. Autant dire que ce n’est pas très académique.

Par contre, j’ai apprécié le glaçage du col, c’est-à-dire le fait de coudre ensemble les marges de couture des deux encolures (à l’intérieur du manteau évidemment) afin que tout tienne bien en place.

Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre

 

 

Ce que j’en pense

J’adore ce manteau ♥ Et j’ai savouré de le coudre pour la dernière fois à mon grand garçon. Le modèle s’arrêtant à 152 cm… Pour le prochain, il me faudra me rabattre sur un autre modèle. Ça tombe bien, j’ai fait l’acquisition du dernier patron des BG « le Gentleman » lors du dernier CSF dans l’optique de coudre un manteau d’hiver à mon mec. Mais ça, je t’en reparlerai plus tard.

Pour en revenir à Windy Days, j’étais déjà bien convaincue par ma précédente version qui au bout de 3 ans de bons et loyaux services est encore bien portable et sera légué, en temps voulu, au microbe. C’est pourquoi je n’ai pas hésité une seule seconde à reprendre le même modèle.

Par contre, malgré tous ses super détails, je reste un peu sur ma faim côté finitions. Surtout concernant ces fameux ourlets !!! Sur ce coup-là, on n’est pas sur du RDC ni du Ivanne S. ♥ Il faut dire que quand on a pris l’habitude des détails soignés aux petits oignons, on repère vite les points qui mériteraient une amélioration…

 

Bref, j’ai fini de coudre son manteau d’hiver à mon grand un peu après les vacances de la Toussaint. Ça va !!! Quelque part, je m’améliore. Je te jure que j’ai déjà fait pire…

 

Et toi, c’est quoi ton modèle de manteau d’hiver préféré ?

 

Coudre manteau hiver garçon Windy days Ottobre

Partager cet article sur

28 Comments

  1. Je suis impressionnée ! Coudre un manteau avec doublure est un cap que je n’ai pas encore passé (mis à part le manteau Grande Ourse d’Ikatee mais ça ne compte pas vraiment hein). Alors non seulement tu l’as fait, mais… même pas pour toi ! Et pour un enfant qui va grandir ? Tu as tout mon respect !! Et sinon, il est canon ce manteau, bravo !!

    • Merci beaucoup !
      Comme tu as pu le constater, je n’en suis pas à mon coup d’essai 😉 Et oui, je couds pour mes enfants – pas tout, je récupère, j’achète en seconde main… mais je n’achète que rarement du neuf… Et en général, ils grandissent certes mais les vêtements que je leur couds leur vont en général minimum un an et demi et sont tellement portés et reportés qu’ils les usent jusqu’à la corde !
      Tu devrais te lancer, les manteaux, c’est vraiment ultra satisfaisant ♥

  2. Eloïse Eloïse

    Prem’s à commenter ? Yes 🙂
    Bravo pour ce boulot de fou ! Je crois que jamais je ne me lancerai dans une telle aventure… mais bon, paraît qu’il ne faut jamais dire jamais…
    Et sinon, je suis une pro de la lecture de tous les tutos qui passent sur la pose de fermetures Eclair sans jamais réussir à le faire correctement alors je veux bien te lire sur le sujet. Un jour j’y arriverai facilement et sans appréhension…

    • Deuz 🤣 Le premier était en attente de validation 😜
      Merci !!! Mais si, il faut tenter, c’est vraiment un excellent exercice ♥
      Ok pour la fermeture éclair.

  3. Cilou Cilou

    Il est vraiment très réussi, un vrai bijou ce manteau !

  4. Waouh. Il est splendide ce manteau ! Sinon, moi je suis jalouse, y a jamais de tissu chez Emmaüs dans mon coin. Y a des vieux rideaux et des draps. Pour faire des toiles ou des torchons ou des mouchoirs, ok, mais pour un manteau …
    En tout cas, tu restes ma Super Héroïne car moi je ne couds pas de manteaux. Non, jamais. Moi, je les récupère en seconde main. Donc, je reste dans mon trip radino-écolo mais quand je vois des merveilles comme celui-ci … Bravo !
    & balance ton tuto. T’d’façon, c’est jamais vraiment beau chez moi même quand je bâtis alors …

    • Merci beaucoup !!!
      Écoute, je ne sais pas si c’était un coup de chance, mais j’en suis ressortie ce jour-là avec plein de super coupons. Je n’y suis pas retournée depuis, mes bacs débordent tellement que de racheter du tissu ça serait vraiment pas raisonnable…
      Sinon, je n’ai rien cousu aux enfants depuis des mois parce qu’on me donne tout le temps plein de fringues (trop même) et que j’ai une friperie à 200 mètres de chez moi. Mais de temps en temps, je me fais plaisir 😉
      Je m’occupe du tuto !

  5. rachel rachel

    OMG toute une merveille….oui didonc….ouah dans le details…et dans l’interieur….il est merveilleux….;) un petit gars bien gate !

  6. Losa Losa

    J’adore ce modèle aussi ! Il est vraiment très beau en version hiver !

  7. Oh qu’il est beau ce manteau ! Ton fils aussi ! 😉 Tu as bien fait de récidiver !
    Pour les posts, j’ai envie de te dire publies quand tu veux/peux, pas de pression… y en a déjà assez comme ça, pas besoin de s’en rajouter… et nous on me lira quand on aura le temps/l’envie, le mardi ou un autre jour 😊

    • Merci Axelle ♥
      Sinon, je sais que tu as raison, mais si je ne mets pas u minimum d’objectif, je procrastine beaucoup trop…

  8. Clementine Clementine

    Très beau travail ! Bravo !
    J’aime aussi coudre des manteaux, ce sont vraiment des pièces pour lesquelles quand tu as finis tu dis whaou!
    Mon dernier en date un manteau mi saison pour monsieur en softshell tout gancé de biais…environ 12m au total!!!
    Encore bravo Big bisous 😘

    • Merci beaucoup ! Oui, c’est exactement ça. C’est valorisant je trouve et c’est un chouette challenge. Il faudrait que je fasse rapidement celui de mon mec, mais faut que je trouve le bon tissu et je n’ai ni le temps, ni l’argent en ce moment…

  9. Il est vraiment superbe (le manteau mais le petit mec aussi!!). Bravo pour toutes ces belles finitions et détails, de la doublure aux poches tout est top. Tu es un peu dure avec toi, les surpiqûres avec tant d’épaisseur ce n’est pas toujours une partie de plaisir. J’ai repéré un chouette modèle de manteau dans le burda de décembre (je crois). On en reparlera probablement le moment venu. Pour le moment je me contente d’admirer et de m’inspirer de toutes ces belles réalisations de manteau.

    • Merci beaucoup ♥
      Je suis toujours dure avec moi-même, c’est comme ça. Mais ça m’aide beaucoup à progresser. Et c’est valable pour tous les domaines. Mais j’apprends aussi à lâcher prise de temps en temps, hein !? Donc j’évite soigneusement de regarder cette partie du manteau mon fils quand il le porte 🤣🤣🤣
      Hâte de voir ton manteau 😉

  10. Le manteau simple avec une doublure de folie c’est mon rêve absolu depuis des lustres (j’assume mes fantasmé étranges !). Il faut que je m’y mette, il le faut, il le faut.
    J’adore ton modèle ! Le manteau est pas mal non plus. 😉

  11. Bravo, c’est la classe.
    Je ne peux pas répondre à ta question dans la mesure où je ne couds pas de manteau (tout juste une cape, une fis) mais ton manteau est top.

  12. Ce manteau est vraiment superbe ! Je n’en reviens pas comme Camille a grandi et changé !

  13. Lilyauxus Lilyauxus

    Quel boulot! Mais qu’il est beau!
    Ici, je n’ai cousu qu’un manteau d’hiver: Alice de Citronille, en fausse fourrure rose et doublure en polaire. J’ai failli tuer ma pauvre MAC… mais ma cadette l’avait adoré et beaucoup porté, puis n’a benjamine l’a hérité, donc il avait été bien rentabilisé!

    • Merci beaucoup ! Oui, c’est beaucoup de travail un manteau, surtout quand il est plein de détails. Et je t’avoue que je suis assez contente de me dire que certaines grosses pièces comme celle-ci auront une seconde vie sur le dos du suivant 😉

Un petit mot avant de partir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.