Skip to content

  • déguisement Link
    AU BAL, AU BAL MASQUÉ, OHÉ OHÉ

Dans la douleur…

Voilà ce qui, au lendemain du pêché originel, devait être notre lot à toutes, pauvres pêcheresses… Tout ça parce qu’une gourdasse nudiste s’est laissé embobiner par un beau parleur (au passage, comme dans la plupart des scénarios à l’américaine… je dis ça, je dis rien…). Donc la bécasse, elle croque la pomme, et nous on se retrouve à insulter l’anéthésiste parce que sa foutue péridurale ne fonctionne qu’entre la deuxième et la troisième lombaire côté gauche et avec le bras levé… Comme dirait ma tornade, mon mini moi de deux ans et demi, « c’est pas zuste« … Elle aurait pas juste pu tomber dans les vapes comme Blanche-Neige et attendre le baiser de son Prince Charmant celle-là ? En même temps, à bien y réfléchir, elle n’avait qu’une option, et comme il avait pas l’air fute fute le mec, c’est peut-être mieux comme ça.

Mais laissons la théologie de côté, et intéressons nous deux minutes à l’art délicat de la parturition (accouchement pour les profanes, Maître Capello sort de ce corps…). Contrairement à ce que la conclusion du précédent article pouvait te laisser croire, je ne suis pas un travello Brésilien aux cheveux azurs mais bel et bien une vraie femme livrée avec toutes ses options. Et de ce fait, j’ai eu la chance (et je sais qu’elle n’est pas donnée à tout le monde) de connaître la joie de porter et de donner naissance à trois beaux enfants (tous en vente à l’heure actuelle sur e-bay et le Bon coin, nom du vendeur @mereanonymeauborddelacrisedenerfs). Et tant qu’on en est à se faire des confidences, j’ai eu trois accouchements quasi parfaits, sans péridurale (l’anecdote de tout à l’heure n’était que pure fiction), moins de 4 heures de contractions… et je m’arrête là dans les détails sinon tu vas me maudire sur douze générations…

Mais alors ? A quoi se réfère donc le titre de cet article ? La réponse va sans doute te décevoir. Rien de très folichon, ni de très exotique… Il ne s’agit ici que de vulgaires pyjamas… Tout ça pour ça. Déshonneur sur moi, déshonneur sur ma famille, déshonneur sur ma vache… (attention une référence à un Disney s’est glissé dans ce paragraphe, si tu trouves, tu gagnes mon respect éternel). Bref, des pyjamas. Et comme indiqué dans le titre, j’en ai chié.

Question choix des patrons, patronnage et découpage des pièces, rien à redire. Si ça avait commencé à merder à ces étapes là, je crois que j’aurais couru chez DPAM, ou H&M, ça aurait réglé le problème vite fait bien fait. Voilà donc comment un soir de décembre (oui, oui, tu lis bien… décembre) je me suis retrouvée à découper trois pyjamas avec la ferme intention de les coudre le plus vite possible afin que ma dernière ne se pèle pas tout l’hiver dans ses pyjamas trop petits. Mais voilà, entre ce que je veux, et ce que je finis par faire, il y a un gouffre. Et ce n’est qu’au début du mois dernier que j’ai trouvé la ressource nécessaire pour me foutre un bon coup de pied aux fesses et m’y mettre pour de bon (et accessoirement la vision de ma fille dans ses pyj’ manches trois-quarts et bermudas, hum hum…). Me voici donc partie dans de la confection à la chaîne. Je dégaine la surj’, et sûre de moi, je me lance à fond les ballons, persuadée que ça sera du gâteau et qu’en trois coups de cuillère à pot, ça sera emballé et pesé. Comment te dire que d’une, ça ne s’est pas tout à fait passé comme je le voulais, et que de deux, j’ai faillit tout balancer dans ma poubelle tellement ça m’a gonflé… A tel point que je n’ai rien cousu d’autre pendant deux semaines tellement je voulais en finir mais que je n’arrivais plus à connecter tous mes neurones pour ne plus faire de bourdes.

Je ne vais pas te faire l’inventaire étape par étape mais je vais te les donner en vrac : problèmes de réglages de la surj’ (je vais finir par y arriver), j’ai cousu un des pantalons à l’envers (va défaire un surjet…), expérimentation/ratage du col du premier pyj (le violet, qu’on appellera désormais « le crash test »), ratage de la ceinture qui a donné suite à un trou masqué par un appliqué également raté (crash test, on a dit)…, des décalages quasi sytématiques sous les aisselles et à toutes les jointures de coutures (si tu as une astuce, je prends), dernier col posé à l’envers (sur le pyj rouge et à fleurs, d’où le noeudnoeud pour cacher la zermi), et pour finir, la couture à 4 fils en faux safety du futal assorti à ce haut a réussi à craquer… Bref, quand t’as la loose, t’as la loose. Je ne devais pas être destinée à coudre des pyjamas. Ou alors, il va me falloir énormément d’entraînement avant de retenter l’expérience.

Au bout du compte, et malgré tous mes déboires, ces pyjamas, bien loins d’être parfaits, sont tout à fait portables. Et finalement, n’est-ce pas tout ce qu’on leur demande ? Je t’avoue que je n’aurais pas été contre un peu de perfection (comme moi quoi… ah ah ah), mais on ne peut pas tout avoir dans la vie il paraît. Et puis, les cris de joie de ma tornade se jetant sur ses pyj tous neufs en scandant « ma jama, ma jama« , puis les serrant contre son coeur avec amour, finalement c’est bien suffisant pour nourrir l’autosatisfaction.

pyjamas ottobre (2)

pyjamas ottobre (3)

Patron : fall basic, modèle 12 du Ottobre 4/2013 en 92

Fournitures : jersey à fleur Ma Petite Mercerie, rouge du marché, jerseys velours (je ne me souviens plus d’où)

pyjamas ottobre (4)

J’ai également ajouté un gros appliqué en forme de coeur sur le « crash test » sur une suggestion de ma grande qui trouvait que le côté uni faisait vraiment trop vide… Et elle avait raison. Et j’aime le côté Bisounours que ça donne à ce haut. C’est tout ma petite tornade…

pyjamas ottobre (5)

Patron : Great triangle, modèle 2 du Ottobre 6/2013, en 92

Fournitures : les mêmes que pour les hauts

Comme tu peux le constater les deux bas en jersey velours n’ont pas de bracelets de cheville, mais je peux te jurer que j’ai essayé. Mais quand ça veut pas, ça veut pas. Et franchement, je voulais tellement en finir que j’ai préférer abandonner.

pyjamas ottobre (6)

Et puis, il y a quelques semaines, j’ai gagné une journée de liberté par semaine ! J’ai enfin trouvé une place en halte garderie pour mon mini moi. Une vraie bouffée d’oxygène. Sur la liste des fournitures il y avait bien évidemment une paire de chaussons. Sauf que ma sauvage aime vivre à poil et pieds nus, ce qui fait que je ne lui en ai jamais acheté. J’avais bien tenté une fois de lui coudre les ballerines de Citronaille, mais j’ai rien pigé aux explications. Et vu que je risquais de les coudre pour rien, j’avais lâché l’affaire. Mais là, ma fierté de mère ne pouvait pas se résoudre à aller en acheter en magasin. J’ai donc changé de tactique et donc de patron. J’ai suivi les explications du livre « A petits pas » (ultra simples et claires) et j’ai utilisé le patron de Petit Citron. En moins de trois heures ma petite tornade avait de nouveaux chaussons. Et contre toute attente, elle s’est jeté dessus avec amour et les porte sans rechigner. Trop contente je suis 😉

pyjamas ottobre (7)

Patron : « A petits pas » et Petit Citron

Fournitures : coton de mon stock, simili cuir MT

Comme se sont mes premiers, il y a quelques erreurs de débutante : je n’ai pas retourné la semelle (en même temps avec du simili ça rend pas pareil qu’avec du cuir), j’ai doublé la semellle (à ne pas faire avec du cuir), j’ai mis la bande de talon à l’envers ET j’ai utilisé du simili, et forcément ma fille transpire dedans. Comme le patron est largement validé, j’ai acheté du cuir et je compte bien réitérer l’expérience.

pyjamas ottobre (8)

pyjamas ottobre (9)

Et maintenant, avalanche de photos !!! Je crois que ma fille adore poser… Une vraie graine de mannequin, ou de clown, au choix 😉

pyjamas ottobre (10)

pyjamas ottobre (11)

pyjamas ottobre (12)

pyjamas ottobre (13)

pyjamas ottobre (14)

pyjamas ottobre (15)

pyjamas ottobre (16)

pyjamas ottobre (17)

pyjamas ottobre (18)

pyjamas ottobre (19)

pyjamas ottobre (20)

Bon, et puis, tu as dû te rendre compte que ça faisait un bout de temps que je n’étais pas passée par là. Même pas par manque de temps, mais je crois que je viens de traverser une grosse période de passage à vide. J’ai beaucoup crocheté, beaucoup agrandit la liste de mes en-cours… mais rien cousu. J’avais plein d’envies et de besoins, mais pas la niaque, l’impression d’avoir perdu le mojo, la crise quoi…

Et je me suis réveillée ce matin, en me disant qu’il était temps de me mettre un nouveau coup de pied aux fesses, alors me revoilà, enfin, j’espère.

Allez Tschuss, et hauts les coeurs 😉

Enregistrer

Enregistrer

Articles similaires
Tu veux partager ?

49 Comments

  1. et bin cela reste de bien jolis pyjamas pour ta belle progeniture….oh que ouiii…

  2. Sont mignons ces pyj ! Allez on se remue mistinguette !….on continue

  3. Ah je connais ça, quand ça ne veux pas, ça n’veux pas. Mais tu t’en es bien sortie quand même… Et moi j’en trouve pas des velours à pyj sur mon marché, donc je suis définitivement jalouse.

  4. ha ha ha!
    Tes pyj’s sont su-perbes!!!!
    Et ta mini te ressemble (enfin, en pyj, je ne sais pô?)
    Période à vide bloguesque… moi aussi… bien qu’à côté de cela, je couds, je tricote et smocke!!!!
    Mais poster… pfff… trop faignante

  5. 3 accouchements sans douleur ni péridurale et en 4h ?!!!! Je te maudit !!!!!!! Bon et sinon super chouettes ces pyjamas ! Ta fille est trop craquante. Mais tas pas trop de mal a passer la tête ? En tous cas bracelets de manche ou pas moi je les trouve très bien ces pantalons et sincèrement tu n’aurais pas dit on aurait pas vu les soi disant défauts car je ne les vois toujours pas (bon j’ai pas cherché non plus a faire des zoom x1000 sur les photos lol) non mais sérieux tes appliques sont très bien c’est quoi le pb ? Et tes chaussons sont supers. Ma fille aussi est comme la tienne très bohème impossible de lui faire tenir des chaussons et si elle pouvait se balader nue elle le ferait. J’ai tenté les chaussons mais en tissus pour ma part elle les a mis mais 10 min c’était un nouveau jouet en fait lol. Bon j’espère que tu retrouveras le mojo car c’est toujours bon de te lire surtout au réveil plein de bisous à bientôt !

  6. Mais bien sûr haut les coeurs !!!! Moi je pense qu’il n’y a pas de règles, tout est cyclique… donc c’est normal qu’il y ait des hauts et des bas (oui je sais ça pue la philosophie des messages des gâteaux chinois mais… que veux-tu… c’est les seuls que j’arrive à comprendre ^^)
    Tes pyj sont extra et ta louloute… ha…. j’ai l’impression de voir dans ses yeux toutes les bêtises et les couleuvres qu’elles va vous faire avaler juste d’un battement de cils ha ha ! En tout cas les pyj sont extras je me répète et ils lui vont très bien.
    J’ai choisi de ne pas retenir le passage sur tes accouchements, au risque de ne plus jamais venir te rendre visite ici de jalousie et de dépit ^^^
    Allez, belle semaine la rockeuse de diamant !

  7. Super sympas tes pygamas !!
    Et tes petits chaussons à croquer…
    Belle journée !

  8. et bien si tu ne nous disais pas que ça avait été si difficile, on ne s’en serait pas douté ! c’est fou comme le résultat souvent ne reflete rien de la naissance…. tu as bien bossé ! moi pour les chaussons je prend de la suédine (2 épaisseurs) pour la semelle et bien sûr je double l’intérieur des chaussons parce que le simili effectivement ça doit faire transpirer ! je suis content que tu reprennes du poil de la bête (mais pas du poil de bête hein !) et je suis nulle, je m’étais meme pas rendu compte que tu étais dans une période basse… je croyais que l’absence sur le blog était sans doute due aux vacances des enfants… bisous de courage, tu as le power et tu es toujours aussi amazing !

  9. Bon je ne vais pas revenir sur le fait que tu nous nargues avec 3 accouchements sans péridural, perso aucun des 2 ne s’est passé comme on l’imagine du coup quitte à contre-dire le proverbe, pas de troisième !!!
    Les pyj’ ils sont top, moi je ne vois pas les défauts, le modèle dedans à l’air d’une vraie canaille! les tissus top bref oui tu en as chié mais le résultat est là! Et pour le mojo, j’ai demandé à mon pote Matthieu de te faire un petit coucou : http://www.dailymotion.com/video/xu51uq_m-mojo_music
    Allez que la force soit avec toi, jeune padawan!
    Bises!

  10. Les p'tits Pots Les p'tits Pots

    Ben ils sont sympas ces pyj on ne dirait même pas qu’il y a eu plein de ratés! Moi je n’ai pas ton courage, je fonce chez DPAM (mais même comme ça, je viens juste de ranger les pyj en 6 ans de mes garçons… qui portent du 10 ans

  11. Des défauts? Où ça? ils semblent parfaits ces pyjs. Pour les accouchements, j’suis super jalouse, mais ça ne m’empêchera pas de venir te lire, j’aime trop ça (jusque là en sous marin, par timidité).

  12. Pomme Eglantine Pomme Eglantine

    Joli résultat, je parle de la fillette ET des pyjamas ! Si j’avais juste regardé les photos, j’aurais pensé que tu les avais faits facilement, sans erreur ni boulette (un peu comme ce que tu espérais à la base en fait ).
    Ce qui compte, c’est le résultat final parce que nous, lectrices, on ne voit que ça !
    Et comme il ne faut pas rester sur une mauvaise impression, tu en couds bien sûr trois autres pour cet été

  13. Pour une fois , on ne la voit pas cul nu cette gamine, c’est que les pyj doivent lui plaire bonne semaine !!

  14. Ben moi qui était motivée à me lancer dans le domptage de ma surjet’… me v’là de nouveau toute fébrile… elle me fait PEUR !!!

  15. Et hop 3 pyjama d’un coup!!! Trop forte!!!!

  16. ils sont top, ici je comble petit à petit mon retard de pyj aussi

  17. Alors là… Quel boulot ! Niveau pyjama, je me content d’un bas et d’un tee-shirt custumisé… 1000000 fois plus simple !!!! Mais respect pour cet immense travail !_
    Quant aux chaussons, ils sont adorables !

  18. Maintenant tu vas pouvoir commencer les pyj’ d’été parce que sinon ils seront pas prêts pour les beaux jours Allez t’es sur ta lancée là Rhho mais non mais t’avais qu’à pas commencer avec tes accouchements sans douleurs aussi !!
    En tout cas la mini à une jolie collection.

  19. ils sont chouette ces pyj et les petits chaussons ont clairement l’air d’être adoptés…
    allez laissons place à la niaque

  20. Tu as bien fait de persévérer, parce que 1 : tes pyj sont trop beaux 2 : tes chaussons c’est trop la classe, et 3: bah moi tes déboires ça me fait trop rire ! Je me suis revue sur le dernier ensemble en jersey que j’ai fait à Juliette ! Par contre y a un truc qui coince… c’est tes accouchement s ! Ici ça a plus été 27 heures de contractions sans peridurale, qui se sont soldées par une césarienne en urgence parce que y a deux petits coeurs qui fatiguaient !

  21. Tu as du courage!! Les pyj’s, ici,ils se les refilent de frère à soeur (puis de nouveau à frère, mais pas le même!), je fais les vide-greniers, et utilisent leurs tee-shirts troués ou délavés!!!
    Et puis cette matière n’est pas la plus facile à coudre Et le manque d’envie, je crois qu’on y passe toutes à un moment ou un autre, on ne peut pas être sur tous les fronts en permanence

  22. tous beaux ces petits pyj’! et puis ta puce a l’air ravie alors pas de quoi se faire bouillir la rate pour 2 ou 3 petits couic couturesques! Et pour le coup de pied au cul s’il t’en reste un en boutique je serais preneuse…Enorme flemmingite suraiguë ici…et çà dure!
    bisous bisous et continu a me faire marrer!

  23. lebazardannecha lebazardannecha

    Déjà je te maudis de manière éternelle…et ensuite quant aux phases de coup de mou, je suis une spécialiste dans l’âme! D’ailleurs, on va frôler le divorce avant même de se marier je crois mdr !!!!!!!

  24. Ben moi je les trouve top surtout le dernier !!
    Quant aux grosses merdasses qui arrivent sans crier gare et s’accumulent, welcome to the club !! Ça m’arrive essentiellement quand je reprends la couture après une courte pause… Comme en ce moment quoi… Faich quoi…

  25. cinvava cinvava

    trop sympa cette petite serie de pyj, pour une reprise, j’ai envie de dire que tu fais pas semblant
    ils sont tous plus chouette les uns que les autres
    bravo

  26. Mais c’est quoi ce défilé de gosses à croquer ?!? Tes pyj’ sont trop beaux et tes 3 minis trop mignons.
    Idem pour la sortie des 3, j’ai vécu de beaux moments.
    Pour la mise en vente, c’est au poids ? On peut avoir un tarif si on prend les trois d’un coup ?

  27. Marickfabrik Marickfabrik

    En voilà une bonne période de m… de passée. Maintenant ca va être que du bonheur !!!

  28. OBDF OBDF

    Rohhh et bien tu en as des choses à raconter, tu me fais délirer, un passage à vide ca arrive à tout le monde mais quand tu reviens, t’a tellement d’idées qui te viennent que du coup tu as des encours partout et tu ne finis rien, enfin là je parle pour moi !!! Bon je ne suis pas trop mal dans l’avancée de ma to do !!! Pourvu que ça dur !!!! Tes pyjs sont très beaux j’ai le même jersey à fleur dans mon stock, il est sympa ! Bise

  29. Qu’ils sont chouettes ces pyjs !!!!! Et faits avec amour, ça vaut de l’or !!!

  30. Eteann Eteann

    Superbes pyj sue les photos! Les jersey sont vraiment jolis

  31. Moi je les aime tes pyjs pseudo-ratés! Et la frimousse de ta Tornade!

  32. Ils sont super ces pyj’! Le truc que je ne couds jamais! Et ta puce a vraiment une bouille de coquine!

  33. Et la taille adulte tu fais ? Le modèle avec le gros coeur, je craque (mais en plus gros le coeur, vraiment bisounours Sinon, une bouille de canaille, avec ma fille, elles feraient la paire Et pour finir, les bracelets de cheville, perso j’aime pas, c’est mieux sans, si si

  34. Emma Emma

    Et ben moi je veux les mêmes pyjs tant ils me plaisent. Ta mini tornade est à croquer dedans et quel sens de la pose . Je suis sûre que cette canaille a hérité du sens de l’humour et des divers talents de sa môman !
    PS: je préfère aussi sans les bracelets de chevilles.

  35. Je les trouve très bien ces pyjamas!! Si tu savais de mon côté le nombre de vêtements cousus et rangés directement dans le tiroir pyjama!!

  36. Trop drôle et super sympa ces pyjama! Ils vallaient bien de vaincre toutes ses difficultés!

  37. Ne sont peut-être pas parfaits mais honnêtement ça ne se voit pas, avc une préférence pour le violet et le rose, maintenant tu n’as plus qu’à te préparer pour la taille au dessus pour être fin pr^te pour l’automne prochain, quand mini toi aura grandi…Pour découdre à la surjet, c’est facile (je sais de quoi je parle…) : il suffit de couper les fils de surjet avec des ciseaux à broder. puis de tirer un fil de couture tout se défait …comme les coutures du commerce qu’on voudrait bien voir tenir et qui f…..t le camp ! comme on a coupé les fils de surjet on a plein de petits fils partout mais ne reste plus qu’à bien secouer et à passer l’aspi. Facile et rapide mais n’empêche que je peste à chaque fois.

  38. Mulan ? Bon sinon ils sont tops ces pyj’ ! Et j’ai traversé la même crise que moi, mais aujourd’hui c’est décidé, je me remotive !

  39. Ils sont superbes ! Tu as eu du mal mais tu as bien fait de persévérer !

  40. christele christele

    bonjour, je suis en train de decouvrir ton blog, tres jolies choses
    tes pyj sont tres sympa alors moi j ai une astuce pour eviter les decalages de couture au emmanchure ect, je met un peu de colle temporaire , je pose bien mes coutures l une sur l autre , tu peu meme repositionner en cas de besoin et hop quand ça passe a la surjeteuse ça ne se decale plus, c etait un probleme que j avais avant
    j espere que ça pourra t aider et que j ai ete assez claire
    allez je retourne a ma lecture de ton blog
    bisous

  41. Bienvenue chez moi ! Merci pour tout Et merci pour l’astuce. Tu as une marque en priorité à me conseiller ?

  42. et t’avais la péridurale pour les pyjamas? nan parce qu’ils sont parfaits aussi

  43. gaffe à ce surnom j’ai une grande de 12 ans qui s’appelle définitivement mimi à cause d’austin…très chouettes les pyj

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *