Skip to content

Mon Bullet Journal 2019-2020

Temps de lecture estimé : 4 minutes et 49 secondes

L’an dernier, à peu près à la même date, je te présentais mon tout nouveau Bullet Journal. Pour te rafraîchir la mémoire et appréhender sereinement l’article d’aujourd’hui, je t’invite à aller le relire : clic. Dans les commentaires, plusieurs lectrices m’avaient demandé de revenir avec un bilan. A la base, je comptais le faire aux environs du mois de janvier, soit 6 mois après la création de ce fameux Journal, mais… Et finalement, ce n’est pas plus mal. Cela m’a permis d’aller au bout de mon premier carnet et d’en commencer un autre sur de nouvelles bases. Voici donc, mon Bullet Journal version 2019-2020.

 

 

🌸 Les flops de mon ancien Journal

Qui dit changements, dit insatisfaction… Les débuts ont été relativement idylliques, une véritable lune de miel. Et puis, au fil des mois, je me suis rendue compte que quelque chose n’allait pas. Malgré mon weekly log, que je te décrivais comme absolument fondamental à l’époque, je n’arrivais pas vraiment à anticiper correctement certaines semaines. J’ai donc changé mon fusil d’épaule, viré ce fameux weekly log… et préparé mes semaines sur des doubles pages. Résultat : un bide total !!! Je me suis de nouveau retrouvée face à des journées « vides ». La pire des angoisses en ce qui me concerne. Non pas que je tienne absolument à « faire » quelque chose, mais plutôt la sale impression de gâcher du temps et du papier. J’ai donc de nouveau abandonné cette présentation.

Bullet journal 2019

A l’heure actuelle, je n’ai pas encore trouvé le moyen idéal de visualiser mes semaines et de devenir une Reine de l’anticipation. Mais je ne perds pas espoir d’avoir un jour l’illumination.

Concernant le tracker, même combat. Au fil des mois, il s’est réduit comme peau de chagrin. Je ne cochais plus aucune case. Et plutôt que de me laisser ronger par la culpabilité, j’ai décidé de le faire disparaître tout simplement. Rien ne dit qu’il ne reviendra pas un jour. Je suis du genre cyclique. Il est fort possible qu’il fasse une réapparition dans les prochains mois. Qui sait ?

Et finalement, la modification la plus marquante a été l’éradication des bullets. Et là, tu te dis, la fille te parle d’un Bullet Journal, sans bullets… Nonsense. Oui et non. Disons plutôt que j’ai simplifié la présentation à son maximum. Au lieu de faire des cases à cocher, noircir, reporter… etc… je me contente d’une liste que j’annote selon que la tâche, rendez-vous, etc est terminé, en cours ou reporté à l’aide d’un simple OK, WIP ou d’une flèche. Ça reste parfaitement lisible et clair pour moi sans surcharger visuellement mes pages. Au moins un truc d’acquis au fil des mois !

 

 

🌸 Le petit nouveau

Et puis est arrivé le moment où il a fallu racheter un carnet, Une chose était certaine, je repartais sans aucune hésitation avec le Leuchtturm 1917. Je suis inconditionnellement fan de ce carnet. Pas moyen que j’aille voir ailleurs, ni que je reprenne un agenda classique. Par contre, le choix de la couleur a été beaucoup plus douloureux. Après plusieurs heures, voire jours, d’hésitation et de réflexion, j’ai fini par racheter le même… Tout ça pour ça. Je n’ai tout simplement pas pu me résoudre à ne plus avoir de carnet rose à portée de main. On ne se refait pas il paraît.

Bullet journal 2019

Côté matériel, on ne change pas non plus une équipe qui gagne : un Frixxion, deux Paper Mate, un rose et un bleu, et les mêmes couleurs version crayons. Basta. J’ai essayé d’autres couleurs, et décidément, non.

Par contre, je te le disais au début de cet article, j’ai profité de ce nouveau carnet pour partir sur de nouvelles bases. J’avais envie de changer un peu d’esthétique et tu le verras plus bas, faire évoluer un peu de contenu.

Pour l’esthétique, j’ai commencé par modifier ma manière d’écrire la date. Rien de révolutionnaire. Au lieu de la mettre à gauche dans une demi banderole, je l’ai centrée sur la page dans une banderole complète. La prise de risque de malade ! Et bien, c’est peut-être un détail, mais pour moi, ça change beaucoup. Et histoire de ne pas m’amuser à recompter tous les jours mes cases pour centrer mes dates – parce que franchement, mon cerveau ne s’encombre pas de ce savoir inutile – j’ai fait une page en fin de carnet dans laquelle je retrouve les mesures dont j’ai besoin. Page susceptible d’évoluer au fil de l’année et de mes idées farfelues.

Bullet journal 2019

Autre modification, chaque nouveau mois est marqué d’une gomette. Idée reprise sur mon My Agenda. Les gomettes viennent d’ailleurs d’une des planches de stickers qui étaient fournies avec. J’ai récemment vu chez Julie une autre utilisation possible des gomettes permettant de distinguer des pages pros et persos. L’idée me semble pertinente. A étudier.

 

 

🌸 Ce qui ne change pas, ou presque

J’ai maintenu mes pages de garde mensuelles. Je trouve que c’est une façon parfaite de commencer le mois. J’avoue que celles d’Août et de Septembre sont toujours vierges à l’heure actuelle, mais je compte bien remédier à ça bientôt. Il faut juste que je trouve un peu de temps et que je vois ça comme une récréation, un petit moment de détente créatif. Au pire, je finirai par imprimer une jolie illustration que je collerai. A voir.

Celle de Juillet est totalement inspirée des illustrations de Mathilde @mathou_cdh dessinatrice de talent ♥

Bullet journal 2019

Et évidemment, je continue à fonctionner au rythme de l’année scolaire ! Inspiration Pinterest cette fois-ci, comme souvent.

Bullet journal 2019

La photo suivante provient de mon précédent carnet, mais à quelques détails esthétiques près, je l’ai reproduit à l’identique dans le nouveau. Ce calendrier semestriel me permet de voir sur le long terme et de programmer plus facilement rendez-vous et événements particuliers.

Bullet The Amazing Iron Woman

Toujours le planning mensuel version linéaire. Je n’ai pas trouvé mieux à ce jour. Même s’il m’arrive parfois d’avoir du mal à tout y caser…

Bullet journal 2019

Et une page piquée chez Julie du blog Zunzùn : mes objectifs du mois. En fait, cette page existait déjà dans mon ancien carnet mais elle ne fonctionnait pas telle quelle. J’espère qu’en séparant les objectifs par « thèmes » j’arriverai plus facilement à les tenir. On y croit !

Bullet journal 2019

 

 

🌸 La grande nouveauté

Inspirée par les incroyables carnets publiés par Luciole et Feufollet, j’ai fait évoluer mon carnet vers quelque chose de plus intime. Il m’arrivait déjà parfois de glisser quelques lignes sur mes journées, mes impressions, mes émotions mais je me suis rendue compte que je perdais beaucoup de souvenirs… Tu sais que j’aime te parler des livres que je lis, voire des films que je vois, et souvent, je le fais longtemps après avoir lu ou visionné le document en question. J’ai donc commencé à en laisser des traces dans mon carnet. J’imprime la couverture du livre ou l’affiche du film au format portefeuille et j’y ajoute un petit résumé et mes principales impressions.

Bullet journal 2019

J’ai adoré collectionner les couvertures de livres cet été. Et j’espère que ce nouveau procédé va me motiver à continuer à lire. Ça m’avait tellement manqué.

Bullet journal 2019

Pareil avec les petits dessins qu’Émilie aime glisser sur mon bureau ♥

Bullet journal 2019

Et toujours des listes… Les listes, c’est la vie !!! Dont je reporte systématiquement la page dans l’index afin de les retrouver plus tard si le besoin s’en fait ressentir.

Bullet journal 2019 Voilà. Tu auras certainement remarqué que je passe très peu de temps à créer des pages spéciales, aussi appelées « collections » dans le jargon du Bullet. Je sais que ça fait partie intégrante du processus normalement, mais je n’y ai pas encore réellement trouvé mon compte. Pareil pour les doodle. Comme quoi, le Journal s’adapte très facilement aux envies et aptitudes de chacun. Aucun intérêt de te forcer à dessiner si c’est pas ton truc. Pareil pour les trackers, etc…

Je reste d’ailleurs persuadée qu’il existe autant de Bullet Journal que de Bullet Journaler. A chacun de trouver SA formule idéale. Ou pas 😉

 

J’espère que cette version 2019-2020 t’aura inspirée. Pour ma part, je sais déjà qu’il y aura encore et toujours des évolutions, dont je viendrais te faire part, si ça t’intéresse.

Si cet article t’a plu n’hésite pas à le partager sur tes réseaux et/ou à épingler cette image sur Pinterest.

Tschuss et bisous roses !

 

Bullet journal 2019

 

 

Sur le même thème
Partager cet article sur

18 Comments

  1. Priscilla Fee Bobine Priscilla Fee Bobine

    J’adore !! Merci pour ce retour. Je l’attendais depuis ta dernière publication sur le sujet.
    À vrai dire’ j’avais un peu délaissé le mien et c’est parce qu’on en a discuté quand je suis venue te voir que je m’y suis remise avec plus d’assiduités. Il ne me quitte jamais. Je l’emmène Presque partout. J’ai arrêté de me prendre la tête car comme toi ca me stressait grave les jours où j’avais rien à écrire (genre « je fous rien ») que du coup je m’en sers aussi bien pour le pro que le perso et sans distinction et ça me permet de Garder une trace de ce que j’ai fait. Dés moments insignifiants aux rendez vous important. Alors pour le coup moi qui le voyais comme un agenda il a pris sa place de « journal » au sens large du terme. Et je l’adore ! Et je ne peux plus m’en passer. Par contre comme toi je me cherche encore sur son organisation c’est encore le bazar donc tous les mois je change de présentations résultat c’est un joyeux bordel 😂 par contre grâce à lui j’ai repris les crayons et je m’eclate ! C’est un pur bonheur de chercher le thème, l’illustration et ce sont des moments rien qu’a moi De détente pure ca me fait un bien fou ! Par contre mon porte monnaie commence à tirer la gueule car j’etais Déjà fournitures´ addict et le bujo n’a fait qu’amplifier cette addiction. J’ai plein de crayons ! Je suis une dingue !! Ça m’a permis aussi de tester d’autres disciplines (l’aquarelle, le pinceau, etc) heureusement action sauve les finances ! Enfin ouais c’est une façon de voir quoi 😂 j’ai hâte de voir le prochain bilan du coup !! C’est intéressant de voir comment on évolue, on s´adapte. Bisous !!!!

    • Ah ah ah ! Je suis une telle source d’inspiration ! MDR !
      En tout cas c’est cool que tu aies trouvé ce qui convient, à peu près et que tu t’éclates avec ton carnet.
      RV l’année prochaine alors ?

  2. Trop bien cette nouvelle installation ! J’ai une question, quand tu dis que tu as supprimé les bullets, tu les a juste remplacés par d’autres en fait non ? Les Bullets initiaux c’est fait, en cours, reporté, annulé, du coup j’ai l’impression que c’est pareil ? Ou alors tu parlais des signifiants ? Donc les trucs qu’on rajoute pour prioritaire, à explorer etc ? Merci pour les quelques références à mon carnet 🙂 Bisous !

    • Merci !!!
      Je me suis mal exprimée je pense, en même temps, je n’ai pas assimilé tout le vocabulaire de la méthode. Les signifiants, je m’en suis servie deux semaines… Non, je parlais des petites cases, des symboles. Je suis hyper scolaire et j’avais associé le terme bullet aux petits carrés que tu coches et pas aux diverses entrées… J’ai légèrement modifié mon texte en conséquence.

  3. J’adore! J’admire ta rigueur. Moi, je suis totalement incapable de planifier quoique ce soit. Je me trouve déjà surpuissante de prévoir des trucs à la journée! Et je trouve que garder une trace des films que tu as vus et des livres que tu as lus anime encore un peu plus ton carnet. Bravo!!

    • Merciii !
      Moi je suis incapable de vivre en freestyle total, ça me provoque des angoisses de malade. J’avoue que je note pas tout. J’en ai un peu dans la tête aussi. Je pense d’ailleurs que je DEVRAIS tout noter, parce que souvent j’oublie de bonnes idées et c’est dommage…
      Et pour les livres et films, oui, quand je pense que je n’y avais pas pensé moi-même… Si tu n’existais, qu’est-ce que je deviendrais ? lol

  4. présentation et Retex complet, la sychorigide d’ici apprécie 🙂
    A suivre l’année prochaine en toute logique donc ???

    • Ah ah ah ! Je suis allée chercher la signification de retex, j’ai cru que c’était un agenda… Le boulet.
      Ben écoute, en toute logique, il devrait me faire l’année, peut-être avec des changements, sûrement même. A voir au prochain bilan.

  5. Et bin didonc…il est quand meme bien rempli didonc….ouiii..et vraiment a la fin c’est une piece d’oeuvre…ouiii

  6. Anna Anna

    bon ben écoutes bravo. Moi a part planifier mes départs en week end…..Par contre, là ça marche à fond j’ai des listes de ce que je prends si je pars 1,2,3 jours et plus même toussatoussa. Sinon au boulot je sais quoi faire et pour le reste c’est comme ça vient. M’enfin bravo t’es super organisée et tu fais plein de trucs. Moi je bulle mais j’ai pas de journal à buller (wah ! comment je la sors bonne. C’est la rentrée, il ne faut pas trop en demander.

    • Mais c’est déjà énorme !!! Et hyper utile. Ah ah ah !
      Après, dire que je fais plein de trucs, faut pas pousser non plus 😉

  7. Merci de nous faire partager ton expérience. J’étais partie sur le même plan que toi au départ (il y a environ 2 ans) sur la base d’un article très intéressant que j’avais lu dans la revue la Maison Victor, avec une table des matières et tout et tout mais j’ai simplifié parce que ça me stressait trop. Maintenant j’écris quand l’inspiration me vient et quand je suis sur un projet. J’adore écrire mais il ne faut pas que cela devienne une corvée ou une obligation.. j’utilise des stylos de couleurs différentes suivant les thèmes (expos visitées, projets de couture ou de visites d’expos, projets faits en cours de couture, projets faits toute seule etc..). Comme toi j’aime bien aussi l’idée d’y mettre d’autres questions plus personnelles, états d’âmes, lectures, avec des collages etc.. J’ai conservé le principe des bilans mensuels ce qui me permet d’évaluer ce que j’ai fait et où j’en suis de mes projets.. J’utilise des grands cahiers (j’écris gros en bonne myope!) à spirale, c’est plus pratique.. Et les feuillets sont détachables si jamais j’ai besoin..

    • Merci !
      Ah oui, il ne faut surtout pas que ça devienne une source de stress, c’est carrément pas le but. C’est même tout le contraire ! C’est pour ça qu’il faut adapter à ses propres besoins, envies, capacités, etc… Moi j’ai besoin de pense bêtes qui ne traînent pas, et de garder des traces de plein de choses 😉

  8. tyranique tyranique

    « bullet journal, bujo pour les intimes » une des définition après consultation sur internet pour comprendre ce terme ; bouhhh à la 1er lecture ,j’ai pris peur et la panique m’a envahie … et ensuite après re_re_re_lecture : ben ça n’est jamais qu’un carnet « amélioré » de souvenirs (que nous tenions lors de notre enfance et/ou adolescence) qui pourrait servir à l’avenir en cas d’alzeimer… 🙂 🙂

    • Alors, non, ce n’est pas un carnet de souvenirs à la base, c’est un organisateur de vie. Il est sensé te permettre d’atteindre plus facilement tes objectifs que ça soit sur le plan professionnel ou personnel. Les souvenirs ne sont pas dans la méthode de base. Moi je les rajoute parce que ça me semble indissociable. Et je ne suis pas non plus une très bonne élève de cette méthode. Mais je ne peux pas me passer de carnet, et je déteste les agendas.

  9. Bravo, je suis admirative , c’est impossible pour moi de me tenir à tout ecrire… c’est super

    • Merci 😉 Question d’envie et de discipline. Je n’écris pas tout, je te rassure. Mais quand j’oublie, je le regrette…

Un petit mot avant de partir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.