Skip to content

Mon Bullet Journal version 2018 BuJo, tentative numéro 2

Temps de lecture estimé : 5 minutes et 2 secondes

Chacun le sait, il y a des réalités qui font plus mal que d’autres. En ce qui me concerne, la fin de la trêve estivale me plonge immanquablement dans un état de profonde mélancolie à peine bousculée par l’inévitable tourbillon de la rentrée. Parce qu’il va bien falloir l’accepter. Les vacances d’été c’est de l’histoire ancienne. Il est donc grand temps de (re)commencer à s’organiser. Et pour ce faire, pourquoi ne pas se (re)mettre au Bullet Journal ?

 

 

Il n’y a que les idiots qui ne changent jamais d’avis

Si je te suggère de s’y remettre, c’est que je n’en suis pas à mon coup d’essai. Mais j’espère bien que cette fois-ci sera la bonne.

Pour te situer dans le contexte, il y a 3 ans, presque jour pour jour, je te présentais mon tout premier Bullet né du constat pur et simple qu’il ne me restait qu’un pas à franchir pour transformer mon carnet de listes en véritable Organizer. Depuis quelques années déjà, j’avais spontanément cessé d’utiliser des feuilles volantes pour tout noter dans un carnet à spirales tout simple, avec des feuilles à petits carreaux. Le meilleur moyen, selon moi, de ne pas perdre mes listes, de pouvoir les faire évoluer et de m’organiser sur le long terme. En clair, j’avais inventé le Bullet, tout en restant bloquée à sa Préhistoire.

Pour bien faire, j’avais pas mal surfé pour m’imprégner de la Méthode et trouver comment enjoliver l’Objet. A l’époque, mon carnet à spirales me suffisant amplement, je l’avais juste un peu pimpé. Ce qui était d’ailleurs le principal sujet du fameux article te parlant de ce premier Bullet. Un simple prétexte au fond à te faire un tuto (un peu réchauffé j’avoue) de comment customiser un carnet à spirales. A part ça, visuellement parlant, rien de folichon. Le dessin et moi, ça fai(sai)t 1.000.

 

Le Burn out

Et puis un an et demi plus tard, je publiais cet article dans lequel je t’annonçais avoir abandonné mon Bullet, comme une néo féministe ayant brûlé son soutien-gorge. Je me rends compte aujourd’hui l’avoir écrit sous le coup d’une très violente dépression hivernale et bien plus certainement sous le contrecoup carabiné des événements de l’année précédente. Malgré tout, j’en assume encore aujourd’hui la plupart des propos concernant notre société. Mais ça, c’est une autre histoire.

Suite à ce Burn out, j’ai renoué pendant quelques mois avec mon carnet de listes… Mais, soyons honnêtes, c’était loin d’être assez pour organiser le bordel qui squatte night and day dans ma tête.

Et là, gros coup de foudre de mon Été 2017. Quand je l’ai vu, mon cœur a fait boom, mon sang n’a fait qu’un tour, et j’ai à peine hésité une seconde pour l’acheter. Je parle bien évidemment de My Agenda par myAgenda365, une superbe alternative proposée par une petite PME française qui s’emploie à nous faciliter la vie tout en respectant la Planète. Une très très Belle initiative. D’ailleurs, si ça t’intéresse, forts de leur succès, leur gamme a encore pris un peu d’ampleur cette année. Il n’y a que l’embarras du choix en ce qui concerne la forme (relié, à spirale, liseuse, filofax) et la couleur. Un vrai régal pour les yeux.

My agenda 365
My Agenda par myAgenda365

My agenda 365

Mais une fois de plus, malgré la beauté de l’objet et son indéniable utilité, je me suis tout de même retrouvée un peu oppressée par les pré-listes proposées. La faute à cette foutue obligation que je m’impose de remplir toutes les cases. Et parfois limitée par les zones quotidiennes.

Et paradoxalement, moi qui avait juré que je ne m’amuserai plus jamais à essayer de dessiner, ça me manquait…

 

 

Mon Bullet 2018

J’ai donc eu envie de replonger et histoire de ne pas faire n’importe quoi je me suis acheté le livre de Julie du blog Zunzùn. Ce qui est drôle, c’est que lors de ma première tentative, je m’étais déjà beaucoup inspirée de ses publications mais tout avoir sous la main dans un livre, ce n’est pas tout à fait la même chose que de fouiller des pages virtuelles…

Petit guide pour grand journal Zunzun
Petit guide pour grand Bullet – Julie de Zunzùn

Après l’avoir lu en long, en large et en travers, j’ai tout naturellement commencé par m’équiper. Je me suis donc acheté un Leuchtturm 1917… rose (un cahier relié à lignes pointillées), quelques feutres et quelques crayons. Et basta ! Côté écriture, je suis restée fidèle à mon bon vieux FriXion à encre noire (rechargeable et également utile en couture). J’aime pouvoir effacer mes erreurs. Les ratures, très peu pour moi. Finalement, après deux mois d’usage, je me rends compte que j’utilise toujours les mêmes couleurs : rose et bleu forever. Comme les couleurs du blog. Bonjour la révélation.

Bullet The Amazing Iron Woman

Bullet The Amazing Iron Woman
Leuchtturm 1917 acheté sur Amazon (je sais, c’est mal)

Je l’ai donc commencé au tout début de l’été histoire d’organiser nos vacances, nos valises, les stages de natation, les allées et venues des amis, ainsi que celles des nains, etc… Et je constate qu’il a déjà énormément évolué tant sur le fond que sur la forme.

Il ne faut pas se mentir, mes premières pages sont particulièrement moches, et j’ai beaucoup pris sur moi pour me persuader que ce n’était pas grave. On va se dire qu’il était en rodage. Il l’est toujours un peu d’ailleurs. Et puis, dans la vie, il y a des jours avec et des jours sans. Mon Journal, lui non plus, ne pouvait échapper à cette règle.

 

Comment je l’organise

Je suis restée (pour l’instant) très classique : un monthly log (organisation mensuelle), un weekly log (organisation hebdomadaire) et des entrées quotidiennes au besoin. On y trouve également des pages annexes, et depuis peu un future log pour l’année scolaire. Ma vie étant rythmée par celle de mes enfants, je ne sais plus fonctionner en année calendaire…

Bullet The Amazing Iron Woman

Bullet The Amazing Iron Woman

Concernant le monthly log, après deux mois en total freestyle, j’ai peut-être enfin trouvé LA présentation qui me plaît. Une chose est sûre c’est que ceux de Juillet et Août avaient beau faire le job, je ne les trouvais pas du tout à mon goût tant sur le plan visuel que sur le plan pratique. J’ai finalement préféré visualiser le mois de manière linéaire plutôt que dans un véritable calendrier. Moins de perte de temps en présentation, moins de perte de place et paradoxalement plus de place pour noter les événements…

Bullet The Amazing Iron Woman
Monthly log en toute simplicité.

Pour enjoliver un peu la bête, et perdre un peu de ce temps gagné en simplifiant à coup de gribouillages, je me suis amusée à faire une page de garde en début de mois en m’aidant de polices manuscrites et de doodle trouvés sur Pinterest. Et j’avoue que je me suis énormément amusée à le faire. Je confirme d’ailleurs que c’est plutôt relaxant.

Bullet The Amazing Iron Woman

Bullet The Amazing Iron Woman

Bullet The Amazing Iron Woman
Présentations, polices et doodle : inspiration Pinterest.

Le weekly log, en ce qui me concerne, est fondamental. Il me permet de visualiser d’un seul coup d’œil la semaine à venir. Et c’est également là que j’insère mon tracker. Les entrées sont très simples, beaucoup plus simples que dans ma précédente version, et évoluent selon les besoins. Parmi celles qui reviennent de manière récurrente on trouve le sport, la marche (une phlébite me suffit merci), la couture, l’écriture (pour ne pas oublier de me faire plaisir) et me brosser les dents… No comment.

Bullet The Amazing Iron Woman

Bullet The Amazing Iron Woman
Weekly log

Pour les entrées quotidiennes il m’arrive parfois de noter de plier le linge… Je sais, c’est dramatique, mais comme je suis du genre à oublier de manger… Re no comment. Et puis ça me permet aussi de prioriser, de me rendre compte que certaines choses peuvent attendre quand d’autres, elles, mériteraient peut-être quelques instants d’attention.

Bullet The Amazing Iron Woman

Côté inspiration, je ne remercierai jamais assez Julie et son livre si riche en informations et en visuels. A noter qu’elle vient tout juste de sortir une version « Bullet au Boulot » qui pourrait peut-être t’intéresser. Sans oublier Pinterest qui est intarissable sur le sujet. Je t’invite d’ailleurs à aller jeter un œil à mon tableau dédié.

 

 

 

En conclusion

Cette nouvelle expérience m’a indéniablement réconciliée avec la méthode. Il faut dire aussi qu’un bel objet, parfois, ça change tout. Si tu veux te lancer, oublies tout de suite le carnet à petits carreaux et passe direct à la case Leuchtturm 1917. Je n’ai pas d’actions, mais très clairement, le papier est d’excellente qualité, les stylos glissent tous seuls, et ces petits points discrets… C’est juste le jour et la nuit.

J’apprécie d’avoir réussi à l’adapter à mes besoins sans trop de difficultés finalement. Et je sens que cette fois-ci, lui et moi, on va faire un petit bout de chemin ensemble.

Et toi, Team Bullet, ou pas ?

 

Mon Bullet journal The Amazing Iron Woman

 

Sur le même thème
Partager cet article sur

20 Comments

  1. Team cahier A5 à spirale. Je ne dessine pas, je ne note pas les trucs évidents comme les machines à étendre, le rangement ou le sport que je ne fais pas 🙂 !
    J’y note juste les rendez-vous des naines et les miens. & une liste des trucs à coudre et à tricoter. Bref, le désert de Gobi est plus marrant que mon carnet :). J’adorerai savoir dessiner comme toi, il est cool ton bujo !

  2. rachel rachel

    un Bullet plus personnel qui n’impose pas en fin de compte…c juste toi…sympa comme tout…et belle reussite…;)

  3. Sympa comme tout, pour moi le Bullet journal dans sa fome originelle est bien trop contraignant, de mon côté je fonctionne en 2 parties : d’un côté un agenda classique pour les rdv, les manifestations… (et chaque semaine je retranscris tous sur un tableau blc dans la cuisine) et d’un autre un carnet dans lequel je note des idées, des projets, des listes, bref tout le bordel de ma tête et il me sert aussi d’art journal…
    Mais j’adore ces idées de bullet journal, il existe des versions magnifiques et je « jalouse » celles qui arrivent à le tenir avec une telle régularité et créativité
    Je te souhaite d’y parvenir

  4. Je pensais qu’on ne t’y reprendrait plus… mais du coup je me réjouis que si !
    Après plusieurs essais peaufinés au fure et à mesure, moi aussi aujourd’hui j’ai un système efficace et totalement adapté à ma réalité.
    Je te félicite pour les dessins…. et je partage ta tendance à tout noter, même plier le linge. C’est chelou c’est vrai, mais TOUT TOUT TOUT noter permet en effet de trier, prioriser, et TOUT visualiser du coup. Clarté optimale 🙂
    Allez, keep it up !!!

  5. bon moi je veux un bilan dans 6 mois pour voir ou tu en es

    ici j avais acheté le 365 mais au final j ai pas accroché du tout et d ailleurs je ne m en suis quasi pas servie….. je crois que l agenda familial de memoniak est vraiment celui que j ai préféré de tout ceux que j ai essayé
    le bullet pour moi c est trop chronophage

    pas simple de trouver l outil qui nous convienne au mieux

  6. Pas de bullet! C’est trop chronophage pour moi. Mais jamais sans mon carnet!!

  7. super article pour commencer la rentrée en beauté!
    tu es une femme overbookée mais organisée, bravo!

  8. Priscilla Fee Bobine Priscilla Fee Bobine

    J’adore cet article ! (Siiiiii je suis objective !! Oh je te permets pas !!). J’avais beaucoup aimé ton premier article sur le sujet. J’ai essayé de m’y mettre « l’année dernière » en janvier il me semble avec ma nouvelle vie je me disais que ça pourrait m’aider à m’organiser…. Mouais Bah ca a duré le temps que je fasse tous les tableaux du mois et de la semaine sur 3 mois dis donc ! Quand je me suis rendue compte qu’il y avait des semaines ou j’avais rien à noter Ca me faisait trop flipper.
    Jai essayé aussi le filofax comme j’en ai un beau….. mais la aussi limite Jai rien a noter (d’ailleurs est inquiétant ca quand même…. cest pas normal d’avoir rien à noter Jai quand même pas rien à faire ! Bizarre….). Du coup Ca aussi cest resté dans mon sac….. je me sers du calendrier de mon téléphone. Sauf que des fois y’a des infos qui disparaissent. C’est saoulant. Mais cest pratique car ça permet de mettre Fred au courant en simultané ou presque. Du coup je ne sais pas quoi en penser : Jai besoin mais en meme temps je ne sais pas m’en servir….. quand je vois le tien je le trouve pas mal car typiquement c’est le genre d’infos que je pourrais noter. Avec ma thyroïde qui me fait des siennes j’ai des rdv à noter genre prise de sang dans 3 mois et écho dans 2 mois…. dailleurs je l’ai pas note du coup jai oublié quand je dois y aller…. la typiquement ca m’aurait aidé Cest noté je le vois direct sur la page de l’année…. bonnje vais re-creuser la question. Le truc aussi qui me bloque cest que je suis trop attachée aux détails du coup je veux trop en faire du coup Ca me saoule parce que cest pas parfait (tu vois de quoi je parle hein….). Voila voila quoi. En tous cas je vais me pencher sur le livre dont tu parles et je veux bien que tu nous fasses un point dans qlq mois pour nous dire où tu en es si tu as poursuivi ou arrêté, comment ca a évolué etc.
    Bisous !!

  9. karine by_krn karine by_krn

    Team bullet !!! et le Leuchtturm rose bien évidemment.
    je fais simple aussi: futur log, monthly log et entrées quotidiennes. Plus quelques pages envies, couture, futur maison… pas peu car point trop n’en faut (je ne les tenais pas). Et puis quelques dessins ici et là pour remplir les pages blanches 🙂

  10. Toujours bujo 😉 Cette année, le memoniak.
    Et je confirme la qualité du papier pour les dessins, c’est top.
    Bon après, pour enjoliver, j’avoue que je le fais par moment et pas tous les jours. Même que le masking tape est ton ami quand t’as pas d’idée 😀

    Tu vas te mettre au lettrage et au zentagle toi !!

  11. Chloé Chloé

    Moi aussi je m’y suis remise, le problème c’est que j’ai 3 carnets différents en cours…. Pfff côté organisation je me fatigue toute seule 😂

  12. Je suis admirative mais reste totalement hermétique au bullet !
    Et pourtant je suis quelqu’un d’hyper organisée, je pense que c’est l’une de mes plus grandes qualités ( je me lance des fleurs demain il neige !!! ).
    J’ai essayé à plusieurs reprises mais je n’arrive pas à m’y tenir, c’est comme faire des programmes de repas. Ca reste pour moi une contrainte alors forcément je ne m’y tiens pas, c’est mon côté « artiste » qui se rebelle ! Je fais des listes, je me mets des tonnes d’alarme sur mon téléphone pour décharger mon cerveau et ça marche plutôt bien. Et puis je tiens un journal quotidien ( recommandation de la psy et franchement c’est une très bonne idée ! ) alors ça ferait trop ! Mais je ne reste pas insensible à l’utilité et à la beauté du truc !

  13. Team bujo aussi! Des fois j’en remplis de stages, des fois c’est juste monthly log after monthly log. Je veux qu’il soit beau aussi mais je ne suis pas très douée en dessin donc c’est un combat… Je me suis abonnée a ton tableau pinterest, il y a plein de bonnes idées! Merci!

  14. Team « un carnet relié et un critérium » (même phobie des ratures !) avec une double page par semaine et basta. Bientôt deux ans de suivi qui me vont très bien
    Tu me notes dans ta page November ? 🙂

  15. Je suis rassurée de voir que certaines trouvent ca comme moi trop chronophage !
    Par contre bravo pour tes dessins, c’est très harmonieux et joli tout ca !
    (j’ai noté le 11 « anniv toi’…voila voila !!)
    Et sinon moi j’ai un carnet pour mes envies couture (et comme j’ai envie de m’en acheter un nouveau et bien j’écris de plus en plus gros dessus!) et pleins de listes partout pour pleins de choses (listes que j’oublie au fond de mon sac à main pour la plupart !)

  16. Oualala…niet bullet, nichts agenda, no carnet !!! Il y a fort longtemps, j’en ai eu un, offert par le boulot…et oublié dans un tiroir ! Alors comme j’ai un cerveau de concombre de mer, j’ai un vulgaire calendrier placardé sur la porte d’entrée ! Ne me jugez pas… Ouais, je sais, c’est moche mais ça fait du bien de l’avouer ! 😉 Je suis une agendaphobe ! Je me sens mieux, grâce à ton article, merci ! 😉 Biz

  17. team Bujo ! mais super simple avec le monthly log sur une page (coupée en deux pour mon mec et moi d’un côté et les filles de l’autre) et des weekly logs sur 2 pages et quelques listes !
    donc en gros c’est un agenda avec en plus des monthly logs
    j’ai un recul d’une année seulement mais je ne pourrais plus m’en passer
    le bouquin de Julie sur le Bujo pro est pas mal mais pas très adapté à mon taf, mais il m’a donné l’idée d’améliorer mon cahier de notes de boulot en ajoutant des feutres de couleurs pour certaines tâches, et bien ça change tout !
    ton article est super !
    gros bisous

  18. Bravo ! je n’ai jamais eu le courage de m’y atteler (enfin si une année j’avais commencé, mais bon bref, voilà quoi ^^)

  19. Oh ben ça alors merci pour ces gentils commentaires sur mon (mes !) livres ! Je te souhaite de réussir cette nouvelle expérience Bujo ! Bises 🙂

  20. Ah le bujo…. moi aussi j’ai fait plusieurs tentatives. Je n’arrive pas à m’y tenir. Le quotidien log est trop contraignant pour moi et dans ma vie pro j’ai besoin d’une vision agenda. Du coup j’ai pris un carnet que j’ai transformé à ma sauce. Cote pile un agenda et côté face (en le retournant donc) un genre de bujo avec des listes, des notes, ….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.