Skip to content

Bambino version mixte Test pour Une Rose sur la Lune #2

Temps de lecture estimé : 5 minutes et 38 secondes

On m’a fait remarquer cette semaine sur Instagram que je m’exprimai comme une ado… A cela, je me suis empressée de répondre que c’était la conséquence directe du fait que je n’avais pas plus de 12 ans dans ma tête. Pas 100% du temps, je te l’accorde. Il m’arrive malheureusement parfois de devoir assumer des responsabilités d’adulte (???). Pfff…

Quoi qu’il en soit, je ne sais pas si tu l’avais remarqué toi aussi. Mais si tel est le cas, j’imagine que ça ne doit pas te choquer plus que ça étant donné que tu es toujours là. Dans le cas contraire, soit tu ne regardes que les images, soit tu es totalement maso… Dans l’un comme dans l’autre, no soucy, c’est ton droit.

Suite à cette révélation concernant mon véritable âge mental, il m’a été conseillé de ne surtout rien changer. Alléluia ! Autant te dire que ça m’arrange. S’il y a certains aspects de moi-même que j’espère bien voir un jour évoluer (genre la taille de mon postérieur par exemple – pour ne citer que lui), ma maturité n’en fait nullement partie. J’aurai même plutôt tendance à aspirer à encore moins de sérieux au quotidien. Les responsabilités d’adulte, franchement, ça rend con.

Et le rapport avec Bambino ?

Parce qu’il y en a un ! Si si, je te jure. Tu me connais. Contrairement au cours chaotique de mon existence, je n’écris jamais rien au hasard.

La précédente réflexion sur mon statut d’adolescente attardée découlait tout simplement de ce sondage aux couleurs et au ton très actuels, publié dans le seul but de savoir si oui ou non je pouvais venir dès aujourd’hui te parler de cette version automnale de Bambino, ou s’il était préférable d’attendre la fin de l’été.

sondage saisonnalité

Comme tu peux le constater, pour la grande majorité des sondé·es, le verdict est sans appel. La saisonnalité sur les blogs, on s’en balec avec des portes fenêtres. Merci à toutes celles qui ont confirmé mon sentiment.

On va pouvoir tranquillement causer sweat doudou et col cheminée par 40° degrés à l’ombre sans aucun scrupule.

Mais avant de commencer, je tiens également à remercier toutes celles qui ont voté le contraire d’avoir exprimé leur avis. Pour vous récompenser, promis, je parlerai aussi short et débardeur cet été 😉

 

 

Bambino version mixte

Au cas où tu aies raté le précédent épisode, je t’en rappelle vite fait les grandes lignes. J’ai été contacté par Véronique, la créatrice d’Une Rose sur la Lune pour participer au test de son dernier patron, Bambino. Patron qui se décline en 3 versions : fille, mixte ou duo (le regroupement des deux premiers). Chacune de ces versions proposant elle-même une bonne dizaine de variations. Au final, Bambino te permet de varier les plaisirs, non pas à l’infini, mais presque. Un patron vite rentabilisé en somme.

Étant donné que la dernière fois je t’ai présenté ma version fille, aujourd’hui, je vais te parler de ma version mixte. Version cousue pour mon grand garçon.

 

Le sweat à col cheminée

Bambino version mixte est donc, tu l’auras compris, un patron de T-shirt ou de sweat aux multiples facettes. Tu auras le choix entre 4 encolures différentes, 2 bustes (avec ou sans découpe), 4 versions de manches, et 3 finitions du bas. Je ne me hasarderais pas à faire le compte mais il me semble que ça offre déjà pas mal de possibilités.

Aidés de la planche de dessins techniques et des quelques photos des modèles déjà cousus par Véronique, j’ai nous avons donc décidé de faire une version sweat avec col cheminée, buste avec découpes permettant l’insertion de poches passepoilées, manches avec poignets resserrés mais sans poches et bas resserré également.

Et ça donne ça.

Bambino version mixte une rose sur la lune

Bambino version mixte une rose sur la lune
Modèle : Bambino version mixte, Une Rose sur la Lune, version sweat avec col cheminée, buste avec découpes, poches passepoilées, manches simples, poignets et bas resserrés. Taille 10 ans correspondant au tableau de mesure (le 12 ans aurait été plus adapté) / Fournitures : sweat avec face doudou Ma petite Mercerie, wax et bord côte de mon stock.

 

 

Points techniques

Autant j’ai pris énormément de plaisir à coudre la version fille, autant j’ai eu plus de difficultés en réalisant cette version sweat.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que le buste avec découpes géométriques et poches passepoilées est particulièrement technique. Alors, oui, la patte de boutonnage de la version fille n’était pas simple non plus, mais tout de même plus accessible que ce que tu peux voir sur la photo ci-dessous. C’est en tout cas ce que j’ai ressenti pendant le test. Mais il est tout à fait possible que ce qui m’a posé des difficultés ne t’en pose pas, et inversement.

Bambino version mixte une rose sur la lune

Quoiqu’il en soit, les explications de Véronique restent parfaitement limpides. La difficulté résidant uniquement dans la nécessité d’être méticuleux·se, pointilleux·se et appliqué·e. Ne surtout pas négliger le conseil concernant le bâti avant couture définitive ! Étape totalement indispensable pour obtenir le rendu désiré.

Rétrospectivement, je me dis que j’ai peut-être légèrement manqué de rigueur. Mais je pense surtout que la couleur de mon tissu n’a pas aidé. Je conseillerai également d’éviter le fil de couture ton sur ton pour cette étape, étant donné qu’il faut coudre en suivant la ligne de couture précédente. Il me semble plus facile de le faire quand celle-ci est visible et non fondue dans le décor. J’essaierai de tester, et je t’en reparlerai.

Malgré tout, ou plutôt grâce à tout ça, je me sens particulièrement fière que le rendu de cette étape ne soit définitivement pas ultra moche, voire même pas mal du tout 😉

En ce qui concerne les autres points de couture, je n’ai rien de particuliers à ajouter si ce n’est que « normalement » le buste avec découpe devait entraîner le dos avec découpe également. A la base, le fait que le dos de ma version soit sans découpe n’est pas une volonté de ma part, mais un zappage total de cette étape. Et finalement, ça passe crème. Encore la preuve que les possibilités de ce patron sont plus que multiples.

Bambino version mixte une rose sur la lune

Bambino version mixte une rose sur la lune

Bambino version mixte une rose sur la lune

Bambino version mixte une rose sur la lune

 

 

Point tissus

Une fois n’est pas coutume, je vais m’attarder deux secondes sur mes matières premières…

 

Le sweat

J’ai acheté le sweat chez Ma Petite Mercerie sur les conseils de Domitille qui s’était également fournie là-bas. J’avoue avoir été moins enthousiaste qu’elle sur la qualité du tissu. Mais comme nous n’avons pas choisi le même coloris, il est possible que ça ait joué… J’ai également pu constater, après seulement une journée d’usage que les mailles se détricotaient au niveau des coutures d’emmanchures ! J’ai du refaire une couture machine à 2 mm de la couture faite précédemment à la surjetteuse pour éviter le drame. Drame uniquement visuel et esthétique étant donné que le sweat est doublé avec une espèce de tissu doux (la description du site dit « matelassé« , mais non…), qui lui, reste bien en place. Visuellement, c’était un peu comme si mon tissu pelait… La loose.

Histoire de ne pas totalement jeter la pierre sur ce pauvre tissu, je pense que j’aurai aussi facilement pu faire une taille au-dessus de celle que j’ai choisi en me basant sur le tableau de mesures, et ce pour plusieurs raisons. La première, c’est que mon tissu étant doublé, il a beau être en maille, il est peu extensible. La seconde étant que je n’ai pas pensé au fait que mon fils a beau grandir en restant fin, il n’en reste pas moins que ses épaules, elles, s’élargissent, et que pour le coup, le vêtement est un peu trop étriqué à ce niveau-là…

 

Le bord côte

L’autre point fourniture concerne mon bord côte. Celui-ci m’a été gentiment offert par ma copine Marie kinapasdeblog, il y a fort longtemps maintenant, et je l’utilise depuis assez régulièrement. Sauf que je me fais tout aussi régulièrement la réflexion qu’avec lui, mes finitions sont loin d’être satisfaisantes. Mais comme je déteste jeter… Bref. Le véritable problème résidant dans le fait que je trouvais qu’il ne « resserrait » pas comme il l’aurait dû alors que je suivais scrupuleusement la fameuse règle des 75-80%. Tu sais, celle qui te dit qu’il faut mesurer ta pièce et couper ton bord côte moins long.

Et puis j’ai eu une fulgurance comme il m’en arrive rarement et souvent pas au bon moment d’ailleurs. Je me suis dit que peut-être qu’il fallait lui appliquer un coefficient plus élevé fonction de son hyper élasticité… Comme si je ne l’avais jamais lu quelque part. Genre la fille invente le fil à couper le beurre 100 ans après. Au fond de moi, j’avais beau le savoir, il me semblait étrange de devoir passer de 80% à 50% pour obtenir ce que je voulais. Et pourtant, si…

Suite à cette constatation, je suis allée jusqu’à refaire le bas de ce sweat à capuche dont la bande de bord côte s’était tellement distendue qu’il ne ressemblait plus à rien.

Comme quoi, les règles sont faites pour avoir des exceptions.

Note à moi-même : toujours adapter les conseils à sa matière première.

 

 

La petite touche finale

Comme pour la blouse de sa sœur et histoire de faire une continuité, j’ai également brodé un petit motif sur cette version de Bambino.

Même patron de base, même type de customisation, mais deux vêtements diamétralement différents.

Bambino version mixte une rose sur la lune
Motif : Custom by Me et fil à broder variation de DMC

Bambino version mixte une rose sur la lune

 

 

Pour conclure

J’espère ne pas t’avoir noyé sous ce flot de détails. Mais il me semblait que chacun avait son importance et qu’ils méritaient tous d’être soulignés.

Pour ma part, je suis ravie d’avoir participé à cette phase de test, d’avoir pu donner mon avis, et coudre ces deux jolies pièces parfaites dans les dressings de mes microbes.

Surtout, n’hésite pas à te procurer le patron si tu cherches une réalisation utile, un brin technique et originale. Bambino saura répondre à toutes ces attentes, et en toutes saisons 😉

Tschuss !

 

Bambino mixte une rose sur la lune

 

Sur le même thème
Partager cet article sur

15 Comments

  1. rachel rachel

    et bin me voila avec la chanson didonc !! en tout cas joli haut…superbe comme tout…vive la broderie…elle est superbe…;)

  2. Lison Lison

    Même si ta version est super jolie, j’avoue ne pas avoir été conquise par ce modèle 😚😚

  3. Et lui as tu fait porter le sweat par 40 degrés à l’ombre? car je crains que tu sois condamnée comme mère indigne! Lol
    N’empêche il tue son sweat!!

  4. Dommage qu’il soit un peu juste, sur les photos il paraît lui aller super bien ! Mais Simon pourra en profiter plus tard ?…

  5. Alors comment te dire…
    Moi perso, je n’ai absolument pas l’impression de lire une ado, mais bel et bien une personne qui a de la réflexion et qui est rigoureuse dans l’analyse de son test couture, si, si.
    Et quand bien même, tu l’as souligné, c’est moche d’être adulte. Un créatif a gardé sa part (salvatrice) d’enfant, les autres sont des vieux cons aigris. Cqfd.

    Sinon, sinon, mais que de beaux gosses dans cette famille !!
    Et enfin malgré tes soucis de ton sur ton qui ne facilite pas la tâche et de tissu qui part en vrac et manque d’élasticité pour la réalisation d’un sweat, le modèle à poche est fort sympathique et se la pète bien comme il a raison de le faire parce qu’il est nickel ! Ok un peu juste je te l’accorde, vu que quand même, c’est pas un temps à mettre un sweat (saisonnalité que diable :p uhuhuh)…

  6. il est tres chouette ce petit sweat
    j’ai acheté le patron à sa sortie, mais je n’ai pas encore pris le temps de le tester
    je crois que c’est mon souci, quand y’a trop de possibilité j’ai du mal à me décider lol

    pour les fulgurances, j’en ai été témoin, n’importe quand et surtout pas du tout dans le contexte hihihi

  7. Alors c’est vrai, rien qu’à lire ton article et voire les photos de ce pauvre gosse en sweat quand il fait bien plus de 30°, j’ai eu pitié de lui et j’ai commencé à transpirer… Mais au final il est à tomber ce sweat, et les finitions chapeau!! Le résultat en valait la chandelle!!
    Merci de rester avec une âme d’ado, ça au moins c’est rafraichissant!!! Et si tu veux encore plus de fraicheur, je te conseille la lecture des romans d’Olivier Truc (sisi c’est son nom, ça ne s’invente pas) qui se déroulent en Laponie… c’est génial surtout par temps de canicule!!

  8. Priscilla Fee Bobine Priscilla Fee Bobine

    Et Bien il est tres chouette ce sweat. Bonnje suis pas fan des cols cheminée mais Cest un détail 😉 en tous cas moi jenle trouve tres reussi et j’espère que ton fils en est tout aussi ravi que toi. Et meme Sil est un peu petit les couleurs étant sobres il fera le bonheur de sa sœur ou de Simon chouchou quand il aura grandi 😉
    Et pour l’ado…. je vois pas ! Bisous !!

  9. 96.
    Oui, moi, j’ai compté combien de variations il y avait. Mais je suis maso !
    Donc, sinon, ilébotonfiiiils !!!!

  10. Roxane6211 Roxane6211

    Super sympa, on’a même du mal à croire que le patron de base soit le même que la version fille. Très chouette
    Perso j’adore la façon dont tu annonces les choses, c’est tjrs très léger sur le ton de l’amusement mais on voit bien qu’il y a du fond, 👍 surtout reste ainsi

  11. Après lecture en long en large et en travers (ah non je n’ai pas lu en travers et c’est peut être là que le bas blesse) je ne trouve pas la réponse à la question que je me pose sur ce superbe sweat : est-ce qu’il y a eu maltraitance d’enfant pour ce post, c’est à dire as tu osé faire poser ton fils la semaine dernière pour les photos ?
    Sinon j’admire ces poches qui sont canonissimes et ce petit renard est la cerise sur le gateau !

  12. Ta version « garçon » est superbe elle aussi, ce patron est vraiment sympa !

  13. J’aime beaucoup le résultat et les poches rendent super bien. Je t’avoue que la scientifique au fond de moi sourit un peu sur l’adaptation de la longueur en fonction de l’élasticité parce que oui c’est logique quand on y pense mais encore faut-il penser à y penser…

  14. Ca doit faire mal quand meme de s’en balec avec des PORTE-FENETRES!!!

    Sinon, j’ai du mal a reconnaitre le patron du billet precedent dans ce joli sweat. J’aime beaucoup les finitions (les poches) mais sont-elles assez grandes pour les remplir de jeux de cartes et autres Rubik’s cubes? (question essentielle pour mon dizans). Bravo en tout cas pour cette perseverance!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.