Skip to content

Bambino version fille Test pour Une Rose sur la Lune #1

Temps de lecture estimé : 5 minutes et 38 secondes

{Préambule : je te préviens, cet article est en partie sponsorisé. Et ouais ! Je n’ai pas dépensé un centime pour acheter le patron. Et même que sa créatrice me l’a gentiment offert, nananère. Par contre, comme c’était pour le tester, relire les explications, traquer les erreurs, et donner mon avis (rien que d’y repenser je suis épuisée…), finalement, je me dis que je l’ai peut-être mérité, hein ? C’est un peu comme si je l’avais créé moi-même, non ? Ouais, non, t’as raison. Mais je dois bien avoir le droit d’être totalement honnête en donnant mon avis. C’est d’ailleurs ce que je vais faire ici et maintenant. Je vais pas me gêner tiens !}

 

Trêve de plaisanterie. On ne rigole pas avec le Sponsoring Madame ! C’est pas très respectueux, je trouve… Non, parce que c’est bien connu, une rémunération ne se fait jamais que par le biais d’un versement de bonnes vieilles espèces sonnantes et trébuchantes. Les paiements en nature, ça ne compte pas. Non Madame. Et je dois être très conne de me dire que même si ça n’empêche pas de donner son avis le plus honnêtement possible par la suite, ça doit être plus difficile d’écrire que « c’est de la merde » quand on a pas perdu un Kopek et que le moindre problème a déjà été évoqué avec le/la créateur/rice. Mais bon, cet avis n’engage que moi…

 

 

Moi, testeuse

Ceci étant dit, revenons-en à notre patron.

Un peu avant les vacances d’Hiver (Zone C), Véronique, la poétique créatrice d’Une Rose sur la Lune, m’a contactée pour me demander si je voulais bien faire partie de son équipe de testeuses. Comme ça ne m’arrive pas très souvent, j’avoue que j’ai été particulièrement surprise et flattée. Vu que je ne sais pas dire non, forcément, j’ai dit oui. Et puis, connaissant l’imagination créatrice débordante de Véronique ça aurait été dommage de refuser, n’est-il pas ?

Quelques jours plus tard, je recevais plusieurs patrons aux nombreuses déclinaisons et aux diverses facettes. Une version fille, une version mixte et une troisième version dite « duo » permettant de combiner toutes les options des deux premières.

Véronique m’ayant déjà prévenu du caractère majoritairement mixte de ses nouveaux patrons, j’avais déjà décidé de tester au moins deux versions : une pour Émilie, l’autre pour Camille. Ne me restait plus qu’à leur montrer les différentes possibilités, et les guider dans leur choix. Et là tu te demandes comment je réalise cette prouesse sans m’arracher les cheveux, ni en punir un dans le cagibi. C’est bien simple : tu leur fais croire qu’ils ont fait usage de leur libre arbitre, comme des grands, alors que tu leur as subtilement lavé le cerveau en leur faisant de petites suggestions habilement placées. Fingers in the nose.

Sans surprise, j’ai Émilie a choisi, sans aucune hésitation, la petite blouse à manches papillons proposée par le patron Bambino version fille. Version la plus réalisée d’ailleurs par les autres testeuses mamans de petites ou jeunes filles. Je ne comprends d’ailleurs toujours pas pourquoi… Cette option étant sans conteste la plus moche de toutes.

C’est donc cette affreuse petite blouse que je vais te présenter aujourd’hui.

Bambino une rose sur la lune fille (1)
Modèle : Bambino version fille d’Une Rose sur la Lune, version blouse à manches papillons, col bateau, buste sans découpe et bas asymétrique. Taille 6 ans / Fournitures : lin rose du marché, Liberty Betsy gagné chez Stragier il y a quelques années du temps où je participais aux concours (j’ai arrêté, je gagnais tout le temps, c’était lassant et trop injuste pour les autres… dit pas merci surtout ;-)), et petits boutons MT.

 

 

Bambino version fille

Tout d’abord, Bambino version fille, qu’est-ce que c’est exactement ?

Je sais que j’ai un gros train de retard sur la sortie de ce patron, et que tu en sais peut-être déjà plus que moi, mais il est également possible que non… Donc, présentation.

Bambino version fille est un T-shirt ou blouse légère proposant 2 encolures, 2 bustes, 3 manches, et 2 finitions du bas, la possibilité d’ajouter du passepoil (ou pas), et une patte polo. Bref, de quoi en faire une différente pour chaque jour de la semaine, ce qui, soulignons-le, est la grande force des petites créatrices indépendantes telles que Véronique, Domitille ou encore Ivanne S. (pour ne citer qu’elles…). Quand tu achètes un de leur patron, ce que je fais aussi, je te rassure, tu en as pour ton argent.

Toutes les versions proposées sont prévues pour être cousues en maille ou chaîne et trame. A noter cependant, que les versions avec manches ne sont à coudre qu’exclusivement en maille, les emmanchures n’étant pas prévues pour un tissu en chaîne et trame. Sur ce point, la créatrice ne te prend pas en traître, tout est écrit noir sur blanc. Il suffit de bien lire toutes les instructions, certes nombreuses, mais indispensables ET bienvenues. J’en profite d’ailleurs pour applaudir la parfaite ergonomie du PDF qui te permet de cliquer sur des liens internes au document et d’aller directement aux points qui t’intéressent sans faire défiler toutes les pages dans une lente agonie de ta patience et de ton cerveau (ce qui peut pousser certaines d’entre vous à NE PAS LIRE les instructions… et c’est très très mal…).

Parce que finalement, le travail de la créatrice indépendante est multiple : créer et imaginer, patronner, re patronner, tester, rédiger, mettre en forme et diffuser. Quelque part, ça s’apparente bien à faire plusieurs métiers en un, et je trouve ça éminemment respectable. Avis 100% honnête et à peine rémunéré je te le rappelle.

 

 

Ma petite blouse aux manches papillons

Entrons enfin dans le cœur du sujet !

Avec la Princesse, nous avons donc choisi la petite blouse à manches papillons. Vu que ça fait déjà au moins quatre fois que je l’écris, j’imagine que tu avais déjà bien capté. Je peux le réécrire, hein, si tu n’es pas sûre d’avoir bien compris 😉 Non ? Ok. On continue alors.

Du côté des options, nous avons donc composé cette petite blouse comme suit : col bateau, buste sans découpe et bas asymétrique. Du côté des matières, je souhaitais un petit haut en chaîne et trame, ce qui me semblait plus adapté au modèle. Sur ce coup-là, j’ai un peu galéré avec la demoiselle que mon choix n’emballait pas plus que ça… WTF ! MA fille ! THE Princess ! Et elle fait la gueule pour du lin rose et du Liberty Betsy qui tue sa reum… C’est minimum un coup des extraterrestres, voire un complot Macroniste. je ne vois pas d’autre explication.

Au final, comme c’est toujours moi qui gagne quelles que soient les circonstances, j’ai fait comme je voulais, et elle, elle a adoré. J’ai TOUJOURS raison. Règle numéro 1.

 

La petite couture parfaite

Du côté de la réalisation… que dire… Pas grand-chose en fait. Cette blouse est juste l’exacte raison qui me pousse à coudre (pas beaucoup en ce moment, c’est vrai). C’est-à-dire juste ce qu’il faut de technicité pour apprendre en s’amusant, des finitions incroyablement bien pensées qui te donnent un vêtement aussi beau dedans que dehors (alors oui, on peut s’en foutre comme de sa première petite culotte home made, mais avoue que ça ne gâche pas le plaisir), un très joli rendu. Du kiff quoi…

Après, il reste les petites conneries dont j’ai le secret et qui parfois, souvent, me donnent envie de me foutre des baffes. Comme ce moment où j’ai cousu ma patte polo à l’envers, et que je ne m’en suis rendue compte qu’après avoir dégarni mes angles et affiné mes marges de couture. Hum, hum… Miraculeusement, j’ai réussi à rattraper le coup en démontant et en recousant minutieusement. Ou cet instant merveilleux où j’ai eu fini de coudre le biais de finition aux emmanchures et où j’ai fait un joli trou sous l’aisselle en affinant ma couture… Trou que j’ai rapiécé de manière quasi invisible à l’ancienne mais avec nos moyens modernes. C’est-à-dire en collant un bout de thermocollant en-dessous et en le fixant à la machine, ton sur ton, à coups d’allers-retours totalement aléatoires et anarchiques. Ce que je fais d’ailleurs régulièrement depuis des mois avec les trous d’usure du jean de mon chéri. Mais ça, c’est un autre sujet 😉

A part ça, rien d’autre à déclarer Monsieur je Juge.

J’ai vraiment beaucoup apprécié coudre cette blouse. J’ai aussi beaucoup apprécié la réactivité de Véronique et le fait qu’elle ne se soit pas ouvertement foutue de moi quand je lui ai énuméré toutes mes conneries !

Techniquement, j’ai appris à faire un bas asymétrique et j’en suis assez fière.

Malgré toutes les bêtises précédemment citées, ainsi que le fait qu’une des pointes des triangles de l’encolure soit un peu ratée, j’aime énormément ce petit haut. Je m’en ferai bien une version adulte tiens ! Dans une autre vie. Et forcément, Julie est jalouse. Gage ultime de qualitay !!!!!

Et sur Chouchounette, alors, ça donne quoi ???

Bambino une rose sur la lune fille (1)

Bambino une rose sur la lune fille (1)

Bambino une rose sur la lune fille (1)

Bambino une rose sur la lune fille (1)

Bambino une rose sur la lune fille (1)

Bambino une rose sur la lune fille (13)

Bambino une rose sur la lune fille (1)

Bambino une rose sur la lune fille (1)

Bambino une rose sur la lune fille (13)

 

 

La petite touche finale

Non pas que le patron en manque, mais j’ai eu comme une envie irrésistible de customisation… J’avais dans mes affaires une planche de Custom by me de DMC sur le thème du Renard qui attendait son heure depuis des lustres. C’était l’occase ou jamais. Now or never quoi !

J’ai unilatéralement choisi la petite tête de Renard, et après avoir demandé son avis à l’intéressée en ce qui concernait la couleur, j’ai finalement imposé ma volonté… Aucun goût cette gamine. La fille de son père.

Bambino une rose sur la lune fille (1)
Modèle : Custom by Me de DMC / Fourniture : fil à broder DMC dont j’ai oublié de noter la ref…

Bambino une rose sur la lune fille (1)

Bambino une rose sur la lune fille (1)

Bambino une rose sur la lune fille (1)

Aussi beau dedans que dehors, comme Shrek !

Bambino une rose sur la lune fille (13)

Voilà donc tout ce que j’avais à dire sur le sujet.

L’été battant son plein c’est le moment idéal pour te jeter sur ce modèle, si ce n’est pas déjà fait. Satisfaction garantie ! (mais non remboursée… faut pas déconner)

La prochaine fois, je te parlerai très certainement de la seconde version, plus masculine celle-ci, et moins estivale également.

Tschuss !

 

Bambino fille une rose sur la lune pinterest

 

Sur le même thème
Partager cet article sur

17 Comments

  1. j’imagine comme cette oeuvre dart (si,si je rigole pas!) t’a pris du temps
    en tout cas ça lui fait un super joli petit haut à la fois décontracte et habillé!
    bel été à vous

  2. Alors, déjà, BRAVO. Intégrer une équipe de testeuses, c’est juste génial. /* Bon, moi, c’est mon taff, déjà c’est moins cool mais bon … */ Mais là, c’est le gros kiff non ? /* Pression et reboostage de l’égo, confiance en soi qui prend des allures de montagnes russes, bref, le kiff. */
    & sinon, ta chouchounette est super mignonne. Son top aussi. Mais on l’appelle pas Son Altesse avec son diadème ?
    En tout cas, t’es forte en lavage de cerveau !!! Mais t’as eu raison ! Aucun remord !

  3. Très jolie petite blouse. Et avec des manches qui tournent en plus!!

  4. rachel rachel

    et bin y’a pas a dire…ce fut tout un partenariat…oh yeahhh…tout un joli haut divinement reussi….et toute une bien belle broderie…ce renard est superbe…;)

  5. Priscilla Fee Bobine Priscilla Fee Bobine

    3 manches ? Cest pas à hyper pratique ca…. ah ah ah Jai un humour de ouf. Bon en vrai évidemment le rose et le Liberty betsy cest trop joli. J’aime moins le col trop près du cou je trouve m’enfin j’aime quand même beaucoup et ces mancherons j’adore !!
    J’ai hâte de voir la version masculine ca risque d’être tres Chouette.
    Bisous

  6. Vraiment jolie cette petite blouse !
    J’aime beaucoup la broderie qui donne encore un petit plus…s’il en était besoin !
    Bises et merci pour ta prose, cela fait plaisir de te lire 🙂

  7. Elle est trop belle sa petite blouse
    j’aime beaucoup la petite touche perso de la broderie
    et alors vraiment jamais sans mon diadème, elle me fait délirer ta mini

  8. Elle est trop chouette ta version….je te laisse je vais verser quelques larmes : pourquoi ma fille a grandi si vite ??!!

  9. Superbe cette petite blouse, très réussie. Génial d’avoir rajouter cette petite broderie

  10. superbe !!! Tu crois qu’un jour les enfants se rendront compte que nuos les manipulons lorsque nous leurs « laissons le choix » ?

  11. Très jolie ! Et ta Miss qui prend la pose… 😉

  12. Non mais ce port altier qu’elle a naturellement ta princesse <3 elle est craquante et la blouse plus que réussie !

  13. UNe tuerie ta réalisation.
    Voilà c’est tout ce que j’avais à dire monsieur le juge !

  14. Comme tu peux voir que j’ai une réactivité absolument époustouflante, j’avais vu des photos de ce patron mais pas cette délicieuse version a manches papillons ❤️ Tu rajoutes en plus du lin rose et du Liberty Betsy (mon pref’, je ne suis qu’un mouton) et je me pâme. Heureusement qu’on est presqu’en septembre et que du coup, je peux blamer ma non-couture sur les saisons, toussa toussa. Mais je le garde sous le coude pour l’été prochain.
    Hate de voir ta version mixte (de ce pas…)

  15. elle est totalement et irrésistiblement jolie ♥
    (et toi totalement dinguo lol)
    PS : cet été je me suis, moi aussi, tapé à découdre une couture entièrement que j’avais déjà CRANTEE et à la recoudre, j’ai sué sang et eau…
    bisous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.