Skip to content

Les cadeaux des maîtresses, cuvée 2019

Au risque de me répéter, au hit parade des métiers que j’admire le plus, celui d’instituteur – pardon, de professeur des écoles – tient une place toute particulière. Au fil de toutes leurs années de scolarité, mes nains ont eu la très grande chance de ne tomber, à quelques exceptions près, que sur des enseignants motivés et bienveillants. Des femmes et parfois des hommes qui les ont aidés à apprendre, grandir et développer leurs aptitudes. Il en est même certains que je suis sûre de ne personnellement jamais oublier. Parmi eux/elles, la maîtresse qui a accompagné Émilie dans son année de CE1 et qui, il y quelques années, avait grandement contribué au fait que le CP de Camille se passe le mieux possible malgré sa zèbritude pas toujours facile à canaliser. Même si certains estiment que les remercier en fin d’année s’apparente à une mode, je considère qu’il n’y a rien de plus normal que de leur témoigner ma gratitude en leur offrant un petit quelque chose, fait main de préférence. Je vais donc te présenter les cadeaux des maîtresses, cuvée 2019.

 

Comme je te le disais en introduction, parmi les deux enseignantes que je ME devais de gâter en fin d’année, l’une avait déjà eu l’un de mes enfants, et avait donc déjà eu l’honneur et l’avantage – ah ah ah #callmemodesty – de recevoir un cadeau de ma part. Et quel cadeau !!! Un magnifique PB like d’après le tuto d’Aude alias l’Atelier Clandestin. Remember. Une vraie tuerie ce sac ♥ J’ai d’ailleurs eu l’extrême fierté de la voir l’utiliser très régulièrement au cours de ces cinq dernières années, et d’en être félicitée et remerciée tout aussi régulièrement. Autant te dire que cette maîtresse-là méritait au centuple de recevoir de nouveau un cadeau. Et pour couronner le tout, cette année sonnait également la fin de sa carrière. Je ne pouvais pas la laisser partir comme ça…

Je m’y suis évidemment prise un bon mois à l’avance pour ne pas faire ça à la toute dernière minute, comme d’hab’. J’avais tellement de temps à tuer et des idées à la pelle… Un truc de ouf !!! Il fallait bien en profiter. Et là, tu me réponds :  « tu bluffes Martoni ! » Et tu as tout à fait raison.

Dans la réalité non virtuelle de ma vie, j’ai donc arrêté mes idées le mercredi pour réaliser le tout entre le jeudi et le vendredi… Pour une fois, tout était prêt en début d’après-midi le dernier jour d’école. Ça va. J’ai fait pire 😉

Contrairement à ce que tout ce blabla aurait pu te faire croire, je n’ai pas non plus fait des miracles. Je voulais absolument quelque chose de durable ET surtout quelque chose qui lui/leur laisse un souvenir des enfants. Parce qu’évidemment, ce que j’ai fait pour l’une, je l’ai fait pour l’autre. Pas de jalouse.

Pour le côté souvenir, je leur ai donc fait des carnets « un peu » customisés.

Cadeaux maitresses

J’avais dans mes affaires, deux grands carnets pas très jolis mais qui attendaient sagement leur heure. L’un d’eux depuis presque 15 ans puisque je l’avais rapporté de notre voyage de noces au Japon… Il était plus que temps qu’il vive une autre vie, loin de mon étagère. Le second m’avait été offert lors d’un événement auquel j’avais participé. Les couvertures de ces carnets n’étant pas très funky, je voulais les recouvrir, mais avec quoi ? Et c’est là que le grand rangement pré-vacances de la chambre de mon ado a été miraculeux. J’y ai redécouvert des rouleaux de papiers que ma mère m’avait donné il y a au moins deux ans suite à un tri qu’elle avait elle-même réalisé dans son propre atelier.

Les chiens ne font pas des chats il paraît, et j’ai toujours vu ma mère enchaîner les loisirs créatifs. Je crois bien que dans ce domaine elle a presque tout essayé. Pour preuve, ces papiers. De véritables vestiges de ma propre enfance/adolescence. Je me souviens très précisément de ma mère en train de les fabriquer, ainsi que de certains objets sur lesquels elle s’en était servie. Une petite boite notamment qui avait été recouvert avec le papier rose. Je suis tellement contente de leur avoir trouvé une utilité durable.

Mine de rien, même si ces carnets n’en ont pas l’air, ils sont gorgés de souvenirs, et bien que les personnes qui les ont reçus n’en savent rien, moi je le sais, et ça me suffit amplement.

J’ai donc découpé des morceaux de la taille des couvertures moins la reliure et j’ai collé le tout avec du scotch double face. J’avais trop peur que de la colle ne fasse gondoler le tout. Et puis il faut bien le dire, c’est beaucoup moins salissant et pas besoin d’attendre que ça sèche. Arguments bétons. Comment résister ?

Je voulais absolument mettre des photos des enfants… Sur les petits carnets que j’avais offert l’an dernier (comme quoi, je me recycle vachement…), j’avais mis des photos imprimées sur papier basique avec mon imprimante. Là, je voulais des « vraies » photos, et le jeudi pour le vendredi, ça n’allait pas être simple à relever comme challenge. Je me suis donc contentée des photos prises par le photographe en début d’année scolaire. Si je m’y étais prise plus tôt, j’aurais certainement fait autrement Mais bon, au moins, elles les reconnaîtront longtemps comme ça.

Petite parenthèse concernant les photographes scolaires. Je fais partie de ces parents qui achètent chaque année les pochettes entières proposées, même quand les photos ne sont pas terribles, ce qui est souvent le cas… Je comprends que ça ne doit pas être simple tous les jours de photographier des nains à la chaîne, mais si on n’aime pas ça, autant ne pas le faire, surtout si c’est pour le faire avec les pieds. Et c’est là que je me dis que ça doit vraiment être un métier d’arriver à immortaliser tous les plus gros défauts d’un gosse en un seul cliché. Chapeau bas l’artiste !!! Mes enfants n’ont jamais été aussi moches que sur leurs photos de classe… Fin de la parenthèse.

J’ai donc collé mes photos et j’ai trouvé ça… vide… Julie, alors déjà en vacances, m’a suggéré l’idée de dessiner les cadres sur les angles et d’ajouter des petits points. Les chiens ne font pas des chats on a dit. Et j’ai repris mon idée de l’an dernier de mettre des petites fleurs en papier tenues par des attaches parisiennes (tout de mon stock). Et petite touche finale, j’ai écrit les prénoms des enfants sur les fleurs et l’année scolaire dans le cadre… Comme ça, dans 15 ans, elles n’auront pas besoin de fouiller dans leur mémoire en mode « mais qui c’est ce gosse sur la photo, j’ai son nom sur le bout de la langue. » Je sais, je déchire.Cadeaux maitresses

Bien évidemment, sur celui de la formidable maîtresse qui partait à la retraite, j’ai mis les photos des deux enfants qu’elle avait eu dans sa classe. Et j’ai même poussé le concept du souvenir en utilisant une photo de Camille datant de son année avec elle. Le photographe n’était pas le même à l’époque. Ça change tout, non ?

Cadeaux maitresses

L’idée étant de la remercier pour toutes ces années, j’ai demandé à mes enfants de lui écrire un petit mot ♥ Émotions 100% garanties. Par contre, je n’ai rien mis dans celui de la maîtresse de Petite Section, et Simon n’a pas voulu écrire son prénom…

Pour le côté durable, je leur ai tout simplement joint des pochons à ma façon, remplis de lingettes lavables. Je ne vais pas m’éterniser dessus. On en trouve partout sur les blogs et les réseaux. Le troisième pochon a été offert à l’Atsem de Simon. Parce qu’une maîtresse de maternelle sans Atsem serait bien embêtée, je n’oublie jamais de leur offrir un petit quelque chose. Elles le méritent toujours amplement.

Cadeaux maitresses Cadeaux maitresses Cadeaux maitresses

Voilà, c’est tout pour ces cadeaux de fin d’année version 2018-2019.

Cadeaux maitresses

Inutile de préciser que les adieux d’avec la maîtresse d’Émilie ont été déchirants. Je ne me souviens plus vraiment laquelle de nous deux pleurait le plus… mais elle le valait bien.

Et toi, tu leur as offerts quoi aux maîtresses cette année ?

Tschuss.

Sur le même thème
Partager cet article sur

16 Comments

  1. Magadopte Magadopte

    Cette année, il y a eu du projet éco-citoyen à la pelle dans leurs écoles, vu que ça allait bien avec ma vie, je me suis engouffrée : un plant de tomate (d’une graine que j’avais plantée, hein), un sac à vrac (cousu main), des mini-gants à démaquiller lavables (que j’ai achetés, à trop être à l’arrache, je n’ai pas le temps de tout faire), une crème bio à l’aloe vera et un shampoing solide. Pour la maîtresse du mardi de mon fils, c’était juste un plant et un sac à baguettes, très très à l’arrache.
    Elles étaient trop contentes 💁‍♀️

    • Ah oui !!! C’est aussi le thème des projets de notre école depuis 2 ans. Je trouve ça cool.
      Putain, tes cadeaux sont super cools !!! Bravo ♥

  2. C’est moi ou tu as écrit « Enilie » ?
    Top ces cadeaux !

    • C’est toi… 😉 La petite fleur était dans un papier un peu buvard. Pas facile d’écrire dessus. Ça a un peu bavé. Mais j’ai bien écrit Émilie.
      Et merci 😉

  3. Première réflexion … Mais BORDEL, comment c’est possible qu’Emilie ressemble autant à Simon ? Aaah ok, même photographe. Mais quand même …. Deuxième réflexion, mais PUTAIN, Emilie a le même sourire que Camille !!! En gros, tous tes gosses te ressemblent, c’est dingue non ?
    Bon et sinon, j’adore les carnets, les souvenirs, la transmission, l’héritage et tout ça … Bref, ça me fait triper tous ces cadeaux …

    • MDR !!! Alors, je t’arrête tout de suite, tu n’as jamais vu mon mari… Mes enfants ressemblent à leur père, sauf Émilie justement. Moi je trouve que Simon ressemble à Julie. Mais ça me fait bien marrer ton analyse !
      Et merci pour les carnets. Je suis ravie d’y avoir mis autant de bonnes ondes.

  4. rachel rachel

    que de bien beaux sourires didonc…et bin de chouettes cadeaux bien persos…et bien merites…j’adore

  5. Très sympas et originaux les carnets avec la frimousse de tes loulous. C’est toujours un casse – tête de trouver les cadeaux pour les enseignants qui seront différents de la majorité de ceux offerts.. J’ai des souvenirs de boîtes à spaghetti en nombre industriel.

    • Merci ! Oui, c’est compliqué de trouver comment faire plaisir tout en essayant de se renouveler. Mais je trouve ça vraiment important de les remercier comme il faut. Jamais de la vie je ne ferai leur travail. Alors quand j’estime qu’elles le font bien…

  6. Batman et bobines Batman et bobines

    Ils n’ont rien eu du tout! Mais je n’ai pas oublié les profs de musique qui ont eu chacun une bouteille d’apéro locale! 😅
    Les sourires d’Émilie et Camille !!! 😅😂

    • Chacun a eu ce qu’il méritait quoi !!!
      Les tronches de mes gosses sur ces photos sont épiques…

  7. Elisabeth Elisabeth

    C’est toujours un plaisir de remercier les maitresses !
    Tes petits carnets ont dû être appréciés, ils sont très chouettes, et doivent bien dégager toute cette bonne énergie que tu leur as insufflé 😉
    Bises

  8. Moi j’dis « tu bluffes » ! 😉 Mais tu assures ! J’aime quand les Parents de ma crèche m’offrent ce genre de présents, ce sont ceux qui touchent le plus !

    • Ah ah ah !!! Tu me connais bien 😉
      Oui, je trouve que les cadeaux personnalisés, ça a quand même plus d’âme.

Un petit mot avant de partir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.