Skip to content
Slider

Miss Calypso de Gasparine Et des Trop Tops à la pelle

Temps de lecture estimé : 4 minutes et 36 secondes

Si tu as lu avec toute l’attention qu’il méritait mon article de la semaine dernière, ce dont je ne doute en aucune façon…, tu t’es certainement fait la réflexion que j’avais zappé des trucs. Voire même que je trouillotais un max. Pour mémoire, je t’écrivais dans le deuxième paragraphe, je cite : « Après mon inspection saisonnière des étagères et tiroirs des uns et des autres, il m’est apparu que seules Julie et moi manquions de basiques. » Affirmation aussitôt illustrée par de sublimes photos de moi arborant un Gabriel et un Confortable tout neufs. Deux pièces indispensables qui auraient dû, en toute logique, être suivies par celles cousues pour Julie… à laquelle j’ai finalement préféré son petit frère. Chouchou forever. Cœur avec les doigts. En vrai, il y avait tellement de cousettes à te montrer qu’il était préférable de revenir en deuxième semaine plutôt que te faire frôler l’overdose. Il faut parfois savoir se faire désirer. Il est donc temps aujourd’hui de te montrer le Miss Calypso et les Trop Tops qui l’ont accompagné tout l’été. Let’s go.

Miss Calypso de Gasparine

J’avais bien vu passer ce patron à sa sortie, certainement pas hier, mais je serai bien incapable de te dire quand exactement. Je l’avais vu donc. Je l’avais trouvé sympa. Puis totalement oublié. Cycle normal en ce qui me concerne. Soit j’achète, soit j’oublie. Un vrai poisson rouge. Tu me diras, les deux ne sont pas incompatibles non plus… Hum, hum #callmedori

Et puis juste avant l’été, Fanny a fait un très joli article avec un petit ensemble non moins joli réalisé pour sa Miss J, du même âge que Julie, à quelques mois près. Un petit ensemble tout simple composé d’une jupe en double gaze avec gros élastique à la taille et d’un Miss Calypso de Gasparine. Et là, ça a fait tilt. Si ça allait si bien à son ado, ça avait des chances de faire de même sur la mienne. Non ? J’ai donc demandé à l’intéressée qui, a mon grand soulagement, n’a pas répondu négativement en usant de ces formidables borborygmes propres aux moyens de communication de l’ado en puissance. En toute mauvaise fois, je réfute, la main sur le cœur, être jamais passée par là. En clair, elle a dit oui, youpi !

De mon côté, fidèle à moi-même, et n’ayant dans mes 300 mètres de tissu pas assez de double gaze pour réaliser la jupe, ni dans ma mercerie le moindre centimètre de gros élastique, j’ai renoncé tout simplement à lui en coudre une. De toute façon, elle venait de s’acheter un short et une salopette pour son anniversaire. La jupe n’était pas indispensable. Champ libre donc au Miss Calypso.

Pourquoi faire simple quand… bla bla bla

Côté tissu, je n’ai pas cherché bien longtemps. Il me restait des kilomètres de cette merveille à fleurs que tu as déjà vu ici et que tu reverras de nouveau très bientôt. Un voile de coton bleu foncé pour la doublure, et hop à la coupe.

Mais avant ça, je me suis offert le luxe de quelques modifications, ce qui est assez rare pour être souligné. Surtout quand il s’avère que je n’en ai foiré que la moitié. Alléluia. J’ai donc commencé par remonter les pinces poitrines afin qu’elles correspondent à la morphologie de mon bébé en pleine croissance. Et j’ai également légèrement raccourci le patron. Je te laisse deviner à quelle étape c’est parti en sucette. Mais sache que ce n’est certainement pas la première à laquelle tu penses…

Je suis née gourde, je te le rappelle. Allez, je t’aide, j’avais bien prévu de rajouter de la marge pour que la doublure dépasse comme cela est prévu par le patron. Eh bien j’ai oublié. Et pas moyen que je raccourcisse l’extérieur au risque de finir par lui coudre une brassière. Je me suis dit qu’au moment de faire l’ourlet, je me contenterai d’un roulotté pour la doublure. Et basta.

A part ce « petit » détail, rien d’autre à signaler. J’ai juste trouvé un peu tendu de coudre la doublure selon la méthode de la cuillère étant donnée la forte courbure de l’encolure. Cette étape m’ayant semblé un peu « sportive » je ne conseillerai pas ce top à une débutante en couture, contrairement à ce que recommande la créatrice. Paradoxalement, l’insertion du petit nœud dans le dos, qui me semblait bien plus ardue, est passée, elle, comme une lettre à la Poste. Va comprendre Charles.

Miss Calypso - Gasparine
Modèle : Miss Calypso (patron gratuit) de Gasparine en taille 34 / Tissus : voile de coton fleuri des Coupons de Saint-Pierre acheté l’été 2017, et voile de coton bleu foncé dont j’ai oublié la provenance / Modifs : pinces poitrine, longueur raccourcie.

Miss Calypso - Gasparine

Miss Calypso - Gasparine

Miss Calypso - Gasparine

Il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions

Malgré la difficulté que j’ai rencontrée, je suis fan de cette encolure bateau et de cette superbe découpe dans le dos. Ça vaut le coup, parfois, de suer un peu sur sa machine, je trouve 😉

Mais l’histoire de s’arrête pas là. Au cours d’une discussion avec Fanny, celle-ci m’avait rappelé de faire bien attention aux finitions de la doublure. Je me souviens d’ailleurs parfaitement le lui avoir promis. Et je me souviens également parfaitement du moment où je me suis rendu compte que je m’étais une nouvelle fois plantée… Clappement… J’oserai même la standing ovation. Un tel talent, ça ne s’invente pas.

Adieu donc petit roulotté et doublure apparente. Il ne me restait plus qu’à ourler les deux épaisseurs séparément, au risque qu’elles ne soient pas au même niveau et que ça fasse dégueulasse. Et puis, je me suis dit que je pouvais aussi les coudre endroit contre endroit pour une plus jolie finition. Idée du siècle évidemment, qui, malgré 15 minutes de brain storming pour déterminer comment faire, s’est tout de même soldée par un premier échec. Heureusement la deuxième tentative fut la bonne. Mais ne me demande pas comment… Cela relève presque du miracle. N’empêche que c’est méga beau. Normal, c’est un miracle. Chouf.

Miss Calypso - Gasparine

Miss Calypso - Gasparine

Trop Top, encore (et toujours)

Mais version femme… et ça, ça change tout ou presque.

Ça change tout parce que mon bébé a tellement grandi que je suis obligée de lui coudre du 32/34 et que ça me fait bien mal par où ça passe. Tu remarqueras que cet article est intégralement classé dans la couture pour Femme… oO Au secours. Ce qui me fait penser qu’il faudrait que je me grouille de coudre tous les jolis modèles pour filles que j’ai emmagasiné avant que sa petite sœur ne soit trop grande elle aussi. Au secours bis.

Ou presque, parce qu’un Trop Top reste un Trop Top. Et quand tu en as cousu autant que moi, limite, tu le couds avec les pieds.

Je ne m’attarderais donc pas sur le côté technique de la chose. J’attirerai juste ton attention sur le jeu de rayures entre le corps, les bracelets de manche et l’encolure. On s’amuse comme on peut 😉 Idée d’encolure librement pompée sur Anne-Charlotte, en toute décontraction.

Trop top - Ivanne Soufflet
14 juillet 2018, juste avant le feu d’artifice. Cocarde en papier et rubans réalisée par Julie lors d’un atelier offert par la Mairie dans l’après-midi ♥

Trop top - Ivanne Soufflet

Trop top - Ivanne Soufflet

Trop top - Ivanne Soufflet
Modèle : Trop Top d’Ivanne Soufflet, version A avec bracelets de manche, en taille 34 / Fournitures : jersey de mon marché / Modifs : encolures remontées (et encore plus sur la chemise de nuit, elle-même rallongée)

Trop top - Ivanne Soufflet

C’est là que je me dis que le petit frère était certes craquant, mais la grande n’est pas mal non plus… Je sens qu’on va souffrir, quand elle va arrêter de dire que les garçons sont tous des cons, et que l’Amour c’est dégueulasse…

Trop Top pour la nuit

Pour finir cette petite série, voici le jumeau légèrement modifié et rallongé de celui du dessus. A la base, il aurait dû servir de robe d’été, mais le tissu étant beaucoup trop transparent, la robe a été reléguée au rang de chemise de nuit pour le plus grand bonheur de Julie. Malgré tout, cela m’aura permis de valider la modification. Je suis prête pour l’été 2019 !

Trop top - Ivanne Soufflet

Trop top - Ivanne Soufflet

Miss Calypso et ses Trop Tops #fastfashionrevolution #handmadeclothes Cliquez pour tweeter

* * *

J’espère que cette série pour grande fille/jeune femme t’a plu. Si on me demandait lequel de ces tops je préfère, j’avoue que j’hésiterai entre le Miss Calypso et le Trop Top bleu. Je devrais peut-être demander à l’ado ce qu’elle en pense…

Et toi, pour lequel tu voterais ?

Sur le même thème
Partager cet article sur

15 Comments

  1. Elle a quel âge ton aînée?
    La mienne (13 ans) commence aussi à pousser des borborygmes! Enfin « commence »… tout est relatif, disons qu’elle est en phase aïgue pour l’instant 😀
    J’adore le top Calypso et surtout le tissus que tu as utilisé!!! Et ma Sweetie aurait préféré le porter avec son short en jeans plutôt qu’une jupe 😉

  2. Très sympa ce Calypso, très chouette versions du Trop tops… et ouais çà grandit mais t’as de la chance elle veut bien que tu lui fasses des tenues moi de mon côté c’est niet, Mademoiselle fait le mouton collégien de rigueur et ne jure que par certaines marques et surtout le faut être comme tout le monde…. beurkkkk

  3. Je lis vite alors ? Aujourd’hui cette indication de temps de lecture m’a intrigué alors j’ai chronométré : 4min20 !!
    Ceci dit je pense qu’inconsciemment j’ai lu plus vite pour respecter le timing.
    J’ai quand même eu le temps d’apprécier tes jolies cousettes. Des bons basiques qui sont sympas.
    J’attaque aussi le 36 pour ma fille qui aura 10 ans dans 25 jours (oui je sais c’est précis, tu imagines biens qu’elle compte !) donc je comprends que tu pleures.
    Je note de lui proposer un Calypso l’été prochain 🙂

  4. Tu enchaînes dis donc, quelle énergie!!
    Ta Calypso est super reussie: belle fente, joli noeud….Tu es une championne de cousettes!!

  5. Priscilla Fee Bobine Priscilla Fee Bobine

    Alors moi j’adore le miss calypso je trouve ce modèle ultra féminin. Mais j’avoue que le trop top marinière est super canon. Par contre je veux bien savoir comment tu as reussi a assembler la doublure et le dessus du calypso.
    Oui Julie est suspect canon et en plus intelligente et en plus drôle et en plus douée bref la belle fille idéale quand elle aura décidé de s´interesser au courant garçons 😉 et dis à Seb de commencer les cours pour son permis de port d´arme ça va arriver vite 😉 bon et sinon c’est quoi cette newsletter mensuelle ? C’est pour recevoir sur un seul article tout ce que tu as publié dans le mois (auquel cas ça n’en m’intéresse pas je prefere avoir les news au jour le jour) ? Ou c’est pour autre chose et la tu m´inscris d’office 😉 ? Bisous copine !

  6. rachel rachel

    quoi quoi encore en short a nous montrer vos gambettes !!!…lol…l’ete reste chez vous didonc…et cela met en valeur ses magnifiques hauts didonc….oooohh tout est beau…et tout un pige-moi-ça, extra comme tout…;)

  7. Canon ces petits tops!

  8. Du coup, il est réversible son calypso non ? En tout cas, il est beau, ta fille aussi /* & je vais passer sur les enfants qui grandissent sinon, je vais pleurer. Je me console juste en me disant que moi au moins, je suis lucide, pas comme le papa de mes chères têtes blondes qui a fait un malaise quand le doc de la grande lui a parlé de bourgeons mammaires. Tout s’est bien terminé, ils étaient DEJA à l’hosto 🙂 !!! */.
    Bref. Le trop Top, c’est quand même une valeur sûre. Pis il est simple à coudre. /* ya « juste » le truc avec les marges de couture ……. */
    & siiiiiinooooonnnnn Doriiiiiii, eeeest-ceee queee tuuuuu parrrrles leee baaaamleiiiiiiineeee ?
    /* Désolée, mais fallait que je la fasse !!! Allez, 1 … 2 … 3 … Câlin, je te laisse avec ta GRANDE fille !!! */

  9. Oh oh oh je ne savais pas que la miss Calypso de miss J t’avait tant inspiré !! Je suis donc un peu ta muse , hihihi . Bon après c’est un peu logique puisque nos demoiselles ont pratiquement le même prénom en plus d’avoir pratiquement le même âge , ce qui n’est pas notre cas à nous : tu es largement plus jeune que moi 😛
    Evidemment qu’à mes yeux Miss Calypso l’emporte mais le trop top est aussi bien sympa quand je pense que j’ai le patron qui dort depuis sa sortie. je crois que nous allons inverser les rôles : c’est toi qui va m’inspirer

  10. tres tres chouette ces petits tops
    le miss calypso je me rappelle pas avoir galéré pour la couture ou peut etre pour pas que le noeud soit vrillé lol
    ça fait mal par où ça passe nos bebes qui grandissent bien trop vite

  11. Cilou Cilou

    Je ne connaissais pas Miss Calypso et j’aime beaucoup !
    Je dois être la dernière sur la planète couture à ne pas avoir cousu de Trop Top !!!

  12. Moi j’aime les deux, les valeurs sûres ca ne s’arbitre pas.
    Et ces trop top sont vraiment parfaits (ma grande a fait la même remarque sur l’encolure, je l’ai remontée aussi).
    Je compatis très sincérement….pour le 32/34… cousant des 38 pour ma treize ans… voilà…

  13. ishub ishub

    Bonjour, tout est super avec toutefois une préférence pour Miss Calypso Gasparine. 🙂

  14. Elles sont jolies comme tout ces cousettes ! Et quelle belle demoiselle, une vraie jeune femme !

  15. Pfiou qu’elle change ta grande, et qu’elle est belle <3 ces cousettes lui vont à ravir, bravo m'dame !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.