Skip to content

Le Sweat de camouflage – Je déstocke #1

Temps de lecture estimé : 3 minutes et 12 secondes

Attention ma bonne Dame, aujourd’hui, on déstocke !

Je te rassure, je n’ai pas ouvert de surplus militaire. De toute façon, à part le sweat promis par le titre et les chutes du tissu dans lequel je l’ai réalisé, je n’ai rien d’autre dans le thème à la maison. Ah si. Il me reste une vieille casquette achetée sur un marché un été où je croyais que j’étais jeune et que c’était encore à la mode… Et des jumelles aussi. Malheureusement, ou pas, le treillis que je portais pendant mon adolescence a disparu depuis bien longtemps dans une poubelle. Pour le plus grand bonheur de ma mère je pense.

Ouais, ouais. Un treillis. Que je portais bien évidemment avec des Doc et un débardeur. La classe ultime. Par contre, je ne me souviens pas si c’était avant, pendant ou après ma période pattes d’Eph noirs/Harley Davidson et/ou mini short/plateforme boots… Je sais, je te vends du rêve. Si tu cherches à te trouver un style, n’hésites pas. Je fais le conseil relooking gratuit. Plus cher, ça serait du vol. Et j’y pense, je peux aussi faire le conseil relooking capillaire… Je te laisse imaginer le tableau.

Bon, on destocke ou quoi ?

Ah oui, désolée. Je me suis laissée emporter par la Cristina Cordula qui vit en moi 😀

Donc, aujourd’hui, on déstocke, on pioche dans les réserves, on coud ce qui végète dans les caisses, et on fait de la place pour le petit nouveau acheté sur un coup de tête en surfant sur la toile. Le net, c’est vrai-ment le mal. Bien évidemment, ceci n’est que pure fiction. Je te jure. J’ai rien acheté depuis 2 mois. Marie-Thérèse ne jurez pas ! Mais euh. Parole de droguée du tissu ! Croix de bois, croix de fer… Et comme j’ai quasi rien cousu depuis 2 mois non plus…

En clair, comme beaucoup d’entre nous, je nourris un stock mort depuis quelques années. Franchement, je les trouve tellement jolis tous ces coupons dans leurs boites en plastique transparent. Il sont si colorés. Si vivants. De temps en temps je les bouge. Celui du fond se retrouve en haut, celui de droite à gauche. Je me roule dedans aussi. En écoutant Wonderful Life de Black. Évidemment.

Faut bien leur faire faire de l’exercice, hein. Faut les oxygéner, pour qu’ils évitent de se faire des escarres.

Et puis l’autre jour, je me suis dit :

Trop, c’est trop ! Va falloir commencer à vider tout ça ! C’est vraiment plus possible ! Éteins la télé,  et va ranger ta chambre !

Forcément, je me suis répondu « Oui, Maman ! » tout en me tirant la langue. Mais j’ai fini par me dire que j’avais raison, et je me suis inscrite au défi Déstockage orchestré par Mathilde depuis plus de 3 ans.

Et pour ma première participation, j’ai fait ça…

Sweat Skyline Ottobre

Le sweat Skyline d’Ottobre

Ma qu’est-ce qué cé qué ça ? Eh bien, c’est ENCORE un vulgaire Sweat à capuche. En l’occurence, le sweat Skyline du magasine Ottobre 4/2013. Qui n’est autre que le « pendant masculin » du modèle cousu pour ma grande en novembre. C’est fou ces risques de malade que je prends en ce moment quand j’allume ma machine à coudre. Une véritable couturière de l’Extrême.

En même temps, on rigole, on rigole, mais je me suis quand même un peu fait peur en cousant ce truc. D’une, je m’y suis mise la veille pour le lendemain, départ 7h15, en direction la Savoie et la classe transplantée. Oui, Madame ! La veille d’un départ en classe de Neige. Easy. Comme disait Aladdin au Génie « J’ai confiance. J’assure ». Et sans lampe magique, moi. Boloss, va. Et de deux, j’ai dû découdre tout le bas quand je me suis rendue à l’évidence que j’avais dû me tromper quelque part. Ça me semblait louche que le bas soit si serré et le bord-côte si tendu. Normal. J’avais coupé le morceau une fois au lieu de deux… Au secours. Alerte au boulet.

Sweat Skyline Ottobre

Sweat Skyline Ottobre

Mon Kéké à capuche

Malgré la boulette, j’ai quand même fini dans les temps. Alors, côté technique, je ne sais pas si on voit bien sur les photos, mais j’ai surpiqué quasiment toutes les coutures. Soit au point droit, soit au point croisé. J’ai également tout assemblé à la machine. Et j’ai choisi de ne pas surjeter les bords de ma polaire. Ça ne représentait vraiment aucun intérêt. J’ai également légèrement modifié le modèle en omettant le cordon. Pour « finir » la capuche, j’ai donc opté pour un biais comme pour la capuche de sa sœur. J’aime vraiment cette finition.

Mon seul regret, c’est de n’avoir pas suivi mon intuition en recoupant les morceaux du bas en bord-côtes. Ces derniers étant pile de la même largeur que le haut, je savais au fond de moi que le bord côte s’étirerait et que ça ferait pas très joli. Mais à 11h du soir, la veille du départ, j’avais plus les idées très fraîches. Et j’ai la flemme absolue de tout défaire pour reprendre. Tant pis.

Sweat Skyline Ottobre
Modèle : Skyline, modèle 40, Ottobre 4/2013, 140 cm / Fournitures : polaire camouflage donnée par ma petite sœur, et bord côte donné par ma copine Mariekinapasdeblog.

Sweat Skyline Ottobre

Sweat Skyline Ottobre

Et puis, lui, il l’adore. La preuve, il l’a juste retiré pour dormir et se doucher pendant son séjour.

Sweat Skyline Ottobre

Sweat Skyline Ottobre

Depuis, à l’instar de sa grande sœur, il commence doucement à fusionner avec. C’est bien simple, se ne sont plus deux ados que j’ai à la maison, mais deux Kéké à capuche

Sweat Skyline Ottobre

Le sweat à capuche Skyline d'Ottobre 4/2013 #sweat #couture #handmade #capuche Cliquez pour tweeter

Pour voir ce qu’ont fait les autres déstockeuses, rendez-vous chez Mathilde.

Et moi je te dis à bientôt pour le règlement du F.U.C.K. Club 😉

Tschuss

Articles similaires
Tu as aimé cet article ? N'hésite pas à le partager.

20 Comments

  1. Ahh cette pauvre Marie Thérèse, mais en même temps la pauvre, elle n’a jamais couché avec un garçon … je m’égare, excuse moi. Ton sweat et top et on s’en moque qu’il n’y ait pas d’autres prises de risques que celle déjà énorme de s’y mettre la veille pour le lendemain. Les sweats à capuche c’est la vie 😉

  2. rachel rachel

    oui Cordula plus la madeleine, cela fait tout un chouette article didonc…lol…
    en tout cas ce recyclage est superbe…sympa ce haut…cela rend bien avec le camouflage….trop bien…;)

  3. toi t’es une grande malade
    couturiere de l’extreme je trouve que ça te va trop bien

    il est chouette son sweat
    Mr M. est du genre aussi a fusionner avec ses fringues, à croire que dans son armoire il n’a jamais rien à se mettre

  4. Priscilla Priscilla

    Alors moi je veux les photos de tes expériences de style et maintenant que tu en as trop Dit je ne vais faire que penser à ca jusqu’à ce que je vois les photos….. moi je dis ça vaut Soit un article dans le fuck club Soit sur IG.
    Et sinon pour en revenir au sujet du sweat (cest de ta faute si on s’égare aussi) Jai rien compris à cette histoire de morceau du haut et morceau du bas. Moi ce que je vois cest qu’il est tres chouette et puis ma foi Sil plait à ton fils que demander de plus.
    Bravo pour la wondermum qui a su sacrifier sa soirée pour que son fils’parte avec un super sweat 😊😘

  5. Même résolution car les tissus s’entassent … On a plus vite fait de craquer que de coudre . Ce sweat treillis plairait beaucoup à 2 de mes ados, tu devines lesquels 😛

  6. Félicitations pour ce premier déstockage réussi…C’est une sage décision ma p’tite dame !!
    Je ne suis pas sûre, comme son nom l’indique, qu’il permette vraiment de déstocker mais au moins, tu verras, tu as meilleure conscience quand tu craques sur un nouvel achat !!
    Eh oui c’est ça, je te l’accorde, ce défi a tout du défi pervers 😂😂

    Sinon je vois un gros avantage au fait d’élever un kéké à capuche et bien ça te permet de déstocker plus que si c’est un kéké sans capuche 😂😂

  7. Destockage reussi !!!
    Moi je vais déstocker en vide atelier parce que mon ado refuse désormais que je lui couse un truc #snif
    #personnenemaime
    #callmecalimero

  8. wow chapeau d’avoir relevé ce défi, et réussi en plus 🙂

  9. Krn Krn

    La veille pour le lendemain, tes une folle toi… mais ça doit te réussir car il est canon. Et ton fils te le prouve…

  10. Yeah t’assures Cristina !!! Je kiffe ton sweat. T’es la meilleure môman du monde sur ce coup là !!!
    /* La veille pour la classe de neige, t’assures grave même !!! */

  11. Il est vraiment chouette ce modele, je devrais me mettre des coups de pieds aux fesses et coudre des trucs a mon petit homme aussi! Surtout que pour les stocks… J’attends mon avocat pour m’exprimer sur le sujet… 😀

  12. J’ai adoré lire ton post, cela m’a bien fait rire ta recherche d’un style vestimentaire lorsqu’on est ado.
    Ton sweat est sympa, et apparemment adopté, a te lire peut-être greffé sur ton kéké

  13. Bon boulot! Je note l’efficacité! 🙂

  14. perso j’adore ce genre de kéké à capuche ! bravo poulette !

  15. Canon le sweat, et je compatis pour les kékés à capuche, à croire que c’est répandu cette espèce ^^

  16. Il est parfait ce sweat. Pis bon soyons pragamatique, c’est leur uniforme à nos (pré) ados alors s’ils vivent dedans c’est que tu as assuré grave. Mais bon tu le savais déjà…

  17. Chouette déstockage ! Et apparemment Camille est d’accord avec moi ! 😀

  18. bravo ! il faut vider les stocks pour pouvoir faire entrer de nouveaux coupons…. chez toi aussi un coupon sorti = 3 coupons entrés ? ( au mieux)

  19. Mon stock mériterait aussi que je m’occupe de lui mais bizarrement quand j’ai besoin d’un tissu, je n’ai jamais le bon

    en tout cas ton Kéké à capuche est ravissant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.