Skip to content

Mon défi « Un Mars et ça repart – saison 2 » L'intégrale

Hello !

Il y a quelques temps, je t’ai demandé si tu étais intéressé·e par une récapitulation de mes participations à la Saison 2 de mon propre défi Un Mars et ça repart. Si je ne me trompe pas, l’une d’entre vous m’a répondu positivement. Je me devais donc de satisfaire à ses attentes. Cet article est donc pour toi. Enjoy !

 

J1 | Si j’étais… un prénom féminin ?

Je m’appellerais Jennifer, parce que j’ai l’Amour du Risque !!!
Oui oui public, je me donne beaucoup de mal pour sortir des conneries pareilles. C’est tout un brainstorming de malade. T’imagines pas…
Blague à part, je ne suis pas fan de ce prénom en vrai mais j’ai adoré cette série, souvenir vivace de mon enfance. Je connais le générique presque pas cœur… Et comble du hasard, l’actrice porte le même prénom que moi. Si c’est pas un signe.
Côté risques, je crois que c’est le résumé de ma vie. Je tente tout, tout le temps, même si j’ai peur. Ça m’a mené à faire pas mal d’erreurs plus ou moins dangereuses (cf mes multiples fractures et points de sutures dignes de l’Arme Fatale 2). Mais au final, je ne regrette presque rien.
Qui ne tente rien n’a rien comme on dit, non ?
Sinon, mes deuxièmes prénoms sont Madeleine et Renée, ceux de mes grands-mères. Et je les adore ♥

 

J2 | Si j’étais… une couleur

En me levant ce matin et après avoir ouvert les volets, j’ai presque eu envie de te la faire à l’envers en te disant que c’était le blanc. Le blanc de la neige, de la pureté. Vu que moi aussi je suis pure et blanche comme neige. Mais je suis pas certaine que tu te sois laissée avoir. (ndlr : le 2 Mars, j’étais dans le Jura)
Donc, ma couleur, forcément, c’est le rose… Celles qui savent, savent. Tu vois @cindy_buzz moi, je suis toujours pas une femme. Quand j’essaye le rouge, je me fais peur.
Pour la petite histoire, ma mère a toujours aimé le rose, moi pas. Quand nous avons eu Julie il y a bientôt 13 ans, j’avais bien insisté pour ne pas avoir que des vêtements roses mais c’était limite mission impossible… Et les années passant, je me suis découvert une passion dévorante pour le rose.
Le rose c’est girly (ce que je ne suis pas trop) mais ça peut être hyper Rock’n’roll aussi (ce que je suis beaucoup plus).
D’ailleurs, je me tâte depuis pas mal de temps à me teindre une partie des cheveux dans cette couleur. A suivre…

 

J3 | Si j’étais… un jeu vidéo

Ouh la… Chaud de trouver UNE réponse.
D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été attirée par les jeux vidéo et l’informatique. Avec du recul, je me demande bien pourquoi je n’en ai pas fait un job. Ah si, j’ai été recalée en S…
Petite, je me rappelle avoir programmé un ping pong sur l’ordi de mon grand-père. En copiant les lignes de code.
Je voue un véritable culte à Nintendo même si l’un des jeux auxquels j’ai le plus joué était sur PlayStation #contradiction
Mais si je ne devais en choisir qu’un, ça serait World of Warcraft , WoW pour les intimes. C’est le jeu qui a bercé les derniers mois de ma première grossesse. Des jours et des nuits blanches à jouer en ligne avec de parfaits inconnus qui, pour un temps, m’ont permis de faire partie d’une communauté très particulière : les hard core gamers. J’y ai appris l’entraide, la stratégie de jeu et un langage très spécifique et particuliers : GG, re, afk, agro, mob… J’ai gardé de cette période un souvenir impérissable et un pseudo. Pseudo qui me sert encore et toujours aujourd’hui et que j’utilise dans tous les jeux vidéo.

 

J4 | Si j’étais… un personnage de Harry Potter

Il y a 18 ans, quand j’ai découvert Harry et que j’ai cessé de dormir pendant 3 semaines je t’aurais dit Harry lui-même, sans aucune hésitation…
Depuis je les ai lus 3 fois et vus… 1.000 minimum. Et je crois pouvoir affirmer que mon personnage préféré de tous les temps c’est Rogue. Le passage qui explique tout dans la deuxième partie des Reliques de la mort me fait systématiquement pleurer. Et cette phrase : « tu as les yeux de ta mère« … No comment. Mais là, maintenant, considérant mes 41 ans et mes 4 enfants, celle qui me correspond le plus, c’est sans conteste Molly Weasley. Comme elle, je suis une véritable mère poule. Et comme elle, je n’hésiterai pas à me mettre en danger pour l’un de mes casses couilles. « Pas ma Ginny pétasse ! » Et puis, j’aimerais bien avoir des pouvoirs magiques pour faire le ménage moi aussi.

 

J5 | Si j’étais… une boisson

Scientifiquement, le corps d’une femme adulte est formé approximativement de 55% d’eau.
En ce qui me concerne, il est possible qu’à certaines époques de ma vie ainsi que certaines périodes de l’année, le mien soit composé à 15/20% de bière… Voire de champagne (selon l’occasion). Mais bon, j’ai été recalée en S je te rappelle. Je dis ça, c’est peut-être pire.
D’ailleurs, fut une époque, j’avais une sacrée descente. De celles pour lesquelles tu réfléchirais certainement à deux fois avant de les faire à skis.
À part ça, le matin, c’est café. Mais un seul ! Sinon je palpite. Le soir, c’est tisane de mémé. Et entre les deux, thé, tisane, eau qui pique. Je sais ma vie est passionnante.

 

J6 | Si j’étais… une Pub

J’aurais pu t’en citer des kilomètres… Des vraies comme des parodies. Mais ça serait vachement trop long ! Née fin des années 70’s, on peut dire que je suis une véritable enfant de la pub. Tout pareil que @by_krn
Mais franchement, j’ai jamais autant ri qu’en regardant la tronche de Marie-Pierre Casey traversant la table sur sa microfibre géante.
Depuis, ma devise c’est « Et c’est tant mieux, parce que je ferai pas ça tous les jours »
On dit merci qui ???

 

 

J7 | Si j’étais… un Super Héros

{Avant de commenter mon choix du jour, je tenais à te remercier d’être si nombreuse à jouer le jeu de cette deuxième saison de mon défi. Déjà plus de 200 participations publiques sous le #défiunmarsetçarepart2 Ce qui correspond aux 2/3 de celles de l’an dernier pour le mois entier. Je te laisse faire le calcul. C’est juste Waouh. Alors, merci}

Euh… Choisir c’est mourir non ? Un peu comme dormir… Bref, je les aime tous, plus ou moins.
Mais j’avoue avoir une tendresse particulière pour Iron Man. Ça t’étonne hein ? Tony Stark le beau gosse. Le héros qui n’a aucun pouvoir sauf celui que sa propre technologie lui confère. J’avoue que ça me fait grave kiffer. Et puis Robert Downey Jr. quoi.
J’imagine que tu avais donc déjà compris que je lui devais mon pseudo de blogueuse. Pseudo que j’ai eu peur d’assumer au début. Peur qu’on me prenne pour ce que je ne suis pas. Et puis, je me suis finalement dit que ça reflétait plus ma folie qu’un ego sur dimensionné.
Depuis, j’ai un peu fusionné avec, et je trouve que ça me va bien. T’en penses quoi, toi ?

 

J8 | Si j’étais… un concert

Fut une époque, j’en ai écumé des salles, si tu savais… J’ai pas mal headbangé et poggoté. Ce qui expliquerait peut-être les quelques cases que j’ai en moins. Un peu comme si j’avais été bercée trop près du mur.
J’ai une petite collection de Monstres sacrés d’ailleurs : Elton John, Kiss, Bon Jovi, Toto, Aerosmith (aux States s’te plaît). Mais aussi : France Gall, Michel Sardou , Renaud.
J’en oublie certainement pas mal.
Quand j’y pense, au-delà des artistes et des concerts, ces moments renferment tous un souvenir particulier, et je les garde tous en mémoire comme des instantanés de ma vie. Certains me rappellent des événements douloureux, d’autres sont emplis de joie. Mais au fond, je les aime tous, sans exception.
Mais celui qui restera à tout jamais le Number One forever, c’est celui de Michael Jackson en 97. Mon premier concert de jeune adulte. J’avais 20 ans. Les souvenirs qu’il cristallise ne sont pas très heureux mais j’aurais vraiment détesté ne jamais l’avoir vu en « vrai ». Aujourd’hui encore, je pleure sa disparition.
I ♥️ U Michael.

 

J9 | Si j’étais… une comédie romantique

Non mais c’est qui la poufiasse qui a pondu les questions de ce portrait Chinois ?
Je te fais la liste ou bien ? J’étais à deux doigts de te sortir tous mes DiViDis quand Jo s’est mis à pousser des hurlements de hyène. Mais si, Jo ! Tu sais, le Baobab géant qui a élu domicile dans ma main droite… Bref, Jo s’est mis à hyperventiler rien qu’à l’idée de devoir tout ranger, alors j’ai réfléchi. Et j’en ai conclu que si je ne devais en garder qu’une, ce serait celle-là.
Parce que… ♥️

 

 

J10 | Si j’étais… un Célébration

Putain 10 jours. Ça méritait bien une pause non ?? Ben, déjà, je cannibaliserai tous mes petits camarades et après je m’auto digérerai.
Gare à celui ou celle qui s’approche de la boîte.
Par contre, même si je kiffe les Sneakers, les Twix, les Mars et les Dove… je suis prête à négocier. Mais si tu t’approches des Milky Way. Mais comment je t’éclate en mode low kick, high kick. D’ailleurs, suite à certaines de vos publications, je crois qu’il va falloir prendre des places pour assister au baston.
Sinon, je ne sais pas si tu te rappelles qu’il a aussi existé en pâte à tartiner. Apparemment, toujours commercialisé outre Atlantique, il a déserté nos rayons depuis de nombreuses années. Et tout comme pour The King of Pop, je pleure encore sa disparition.

 

J11 | Si j’étais… un groupe de Rock

J’ai hésité. Un peu, beaucoup, à la folie. Et honnêtement, je suis bien trop multiple pour m’identifier à un seul. Tout comme les concerts que j’ai vu, les chansons cristallisent mes souvenirs. Je pourrais écrire un livre rien qu’en les rassemblant tous.
J’aime le Rock, le Hard, le Glam.
J’aime les groupes des années 80, 90.
Et ce que je kiffe par-dessus tout, c’est les retrouver dans les BO des films ou des séries.
Alors, tout naturellement, et juste parce que c’est pour moi le plus grand groupe du Monde, je vais choisir Queen. Mais j’aurais pu dire Kiss, Guns’n’Roses, Aerosmith, Whitesnake, Scorpion, Skidrow…Le Rock, c’est la vie 🤘🤘🤘

 

J12 | Si j’étais… du maquillage

Alors… Le maquillage et moi, ça fait presque autant qu’avec la cuisine, c’est dire. Mais quitte à choisir, je préfère mille fois me maquiller que de faire la bouffe.
Jeune adulte, je trouvais ça sympa. Je trouvais le temps aussi. Après, c’est pas tellement me préparer qui me dérange. C’est juste que je ne me débarbouille jamais le soir. Je te laisse donc imaginer le carnage au petit dej.
Sinon, à l’occasion où à l’envie, je ressorts ma Sainte Trinité : crayon noir, mascara et rouge à lèvres (rose). Basta. Le fond de teint, très peu pour moi. Ça m’étouffe. Ah, et si vraiment j’ai peur de faire flipper avec mon teint d’endive, un peu de blush. Et hop. Emballé c’est pesé.
Mais je te l’ai dit la semaine dernière « je ferai pas ça tous les jours ».
Je remercie donc l’organisatrice de ce défi qui m’a permis de me maquiller pour la première fois en 2018… Merci moi (on n’est jamais mieux servi que par soi-même il paraît)

J12 B I S |

Apparemment, sur la première, je fais la gueule, et je donne une fausse image de moi-même…
Tu l’auras voulu.

 

 

 

J13 | Si j’étais… un personnage de Star Wars

Bon, déjà… WTF. C’est quoi ce délire ? Quand il s’agit de jouer à Tetris ou Super Mario, il y a du monde, mais pour Star Wars, il y a plus personne ? Comment je me suis faite avoir. Tu me déçois, si tu savais. Pour la peine, je vais être obligée d’aller me petitsuissider avec un pot de fromage blanc marque repère. J’espère que t’as honte.
Non mais Star Wars quoi. Je suis née avec Star Wars, j’ai grandi avec Star Wars. Star Wars c’est la vie bordel. Bon et c’est un peu aussi la base du cinéma de science fiction. George Lucas quoi !!! C’est tellement incroyablement révolutionnaire, fondateur, iconique. Bref.
Je ne vais pas choisir, parce que j’ai pas envie. Mais je vais t’avouer une nette préférence pour la trilogie des années 80, et la dernière en date. Perso, la transformation d’Anakin en Dark Vador, je déteste. Julie, elle, elle adore… Sinon, pour la petite histoire, avec mon geek, on se parle souvent en citations. Je sais, on est tarés. Et celle qui revient le plus souvent, c’est celle-là. Et même que la dernière fois, il m’a répondu en GIF. J’ai failli faire pipi dans ma culotte.
Alors, sais pas si j’ai les followers que je mérite, mais en tout cas, je me suis pas trompée de mec.

 

J14 | Si j’étais… une série

Alors, n’en déplaise à @feebobine, c’est moi le chef, alors je tranche si je veux. En plus, vu qu’à toi aussi, amie followeuse, ça t’arrive de ne pas savoir quoi choisir, voire de détourner carrément mes thèmes, je peux bien faire comme je le sens. Non mais.
Donc si j’étais une série. Ben, ça dépend un peu de l’âge que j’ai en fait… *
J’ai 14 ans et je rêve d’embrasser Zack dans Saved by the bell.
J’ai 17 ans, et je ferai n’importe quoi pour vivre à Beverly Hills.
J’ai 25 ans, et je déménage à New York, je bois des coups au Central Perk et j’ai des potes trop cools.
J’ai 35 ans et j’ai une maison de ouf sur Wisteria Lane.
J’ai 40 ans, et j’ai Netflix.
* liste évidemment non exhaustive, mais je me souviens pas de toutes et j’ai pas 2 jours pour toutes te les écrire.
PS : j’ai volontairement écarté toutes les séries SF. Star Trek, Games of Thrones, Stranger Things, etc…

 

J15 | Si j’étais… un gros mot

Putain, la légende dit que c’est le premier mot que j’ai intelligiblement prononcé.
Putain, vu que 90% des participantes l’a choisi, je me dis qu’il est méga surfait.
Putain, si je compte combien de fois je le prononce par jour, on est pas sorti de l’auberge.
Putain, et si je devais payer une amende pour le même motif, je serai ruinée.
Putain, en anglais, ça se dit Fuck. Coïncidence, je ne crois pas…
Putain… Qu’est-ce que j’aime ce mot…

 

J16 | Si j’étais… un livre de SF/Fantasy

Cinématographiquement parlant, entre les deux genres, mon cœur balance.
Par contre, côté littérature, je préfère mille fois lire de la Fantasy. C’est d’ailleurs mon genre préféré entre tous.
J’aime les histoires de héros, de chevaliers, de fées, de dragons, les récits de batailles où s’entremêlent les bons vieux taillages à la hache et les pouvoirs de puissants magiciens.
Ça t’étonne si je te dis que je joue encore à Dongeons et Dragons certains samedis soirs ?
Je vais te surprendre mais je n’ai pas choisi Harry Potter, mais le Magicien de Raymond Feist. Mon premier roman d’Heroic Fantasy, il y a une éternité. LA révélation. Après, il y a évidemment eu Bilbo le Hobbit et le Seigneur des Anneaux. Et tant d’autres ♥️

 

J17 | Si j’étais… un sous-vêtement

{Hey, c’est moi où il y en a qui ont quitté le navire en cours de route ? Allez ! On se relâche pas. Encore 13 jours}

Très franchement, j’ai essayé, mais c’est un peu comme l’épilation, la petite couche de gras, et le sac à main pas assorti à mes chaussures… Un sous-vêtement, ben, c’est sous les vêtements. On les voit pas, on s’en fout. CQFD. Enfin, moi, je m’en fous.
Et puis, même si je suis loin d’être un top model, qu’il a fallu faire au moins 50 photos de mes fesses pour en avoir une « bonne ». Enfin… une où on voyait pas trop les bourrelets, la fesse qui tombe et la culotte de cheval. D’ailleurs, tu te demandes pourquoi de dos ? Easy, relis depuis le début, et tu comprendras. Donc je suis pas un top model, mais je m’aime bien quand même. Et le plus important, c’est que mon chéri, lui, il trouve que je suis la plus belle ♥️
Donc, non, je ne porte pas de dentelle, je n’ai que des culottes en coton, toutes noires et pas assorties à mes soutifs. Mais franchement, on s’en tamponne. Non ?

 

J18 | Si j’étais… une humoriste

Je serai Amy Schumer.
J’ai un immense respect et une grande fascination pour cette femme.
Cette manière qu’elle a d’assumer son corps et de parler sans filtre. A la fois forte et fragile.
Moi aussi, quand je serai grande, je voudrais remplir des salles et faire rire les gens en parlant de chatte.
Sauf que voilà, je suis juste Stéphanie, la meuf qui parle fort et qui rigole derrière son écran. Mais qui se pisse actuellement dessus rien qu’à l’idée d’être en train de t’écrire une vidéo YouTube…
Si j’étais une humoriste, j’aimerais être moi.
PS : désolée de ne pas m’être encore foutue à poil. Le comique de répétition, des fois, ça peut faire des flops.

 

J19 | Si j’étais… un Dieu/une Déesse

J’ai été tentée de chercher parmi celles et ceux de ces mythologies qui m’ont tant fasciné dans mon adolescence. Et puis non. J’ai décidé de rester sur ma première idée. Celle qui me définit depuis plus de 20 ans.
Mais je ne développerai pas parce que je respecte les croyances de chacun tant qu’on respecte les miennes 😉

 

 

 

J20 | Si j’étais… une comédie musicale


Avant d’être Grease #greaseforever, la petite boutique des horreurs, Hairspray, etc etc… J’ai été, je suis, et je resterai Starmania. Tout a commencé avec un CD reçu pour je ne sais plus quelle occasion. J’ai pris une claque, tout appris par cœur. Et puis vers 18 ans, ma maison de quartier a organisé des auditions pour la monter. Je suis devenue Sadia, personnage subversif et révolutionnaire. J’ai jamais autant kiffé ma race que lors de ces représentations, même si j’en ai beaucoup bavé.
Si tu veux en voir plus, tu tapes « Starmania Auvers 1995 » dans YouTube, et tu te moques surtout pas. J’ai tout donné 😂
Big up à tous mes petits camarades de l’époque qui ont dû supporter mes fausses notes et mon sens du rythme plus qu’approximatif.

 

J21 | Si j’étais… un personnage de dessin animé

J’ai cherché toute la journée, j’ai hésité, j’ai changé d’avis 1.000 fois.
Candy, Gigi, Lucile… Aaaaahahahahaaaaa Esteban, Zia…
J’ai envisagé de te dire pareil que @by_krn, que non, je choisirai pas parce que les dessins animés c’est toute ma vie (ou presque). J’ai même été à deux doigts de feinter et de te parler de ma passion pour les génériques en te mettant une photo de Lionel Leroy. Hein ? Qui ça ? Mais si ! Lionel quoi ! Le chanteur d’Ulysse 31, Dare Dare Motus, l’amour du risque, etc, etc… Et accessoirement le mari de Sheila. Mais ça on s’en cogne. Merci radio people.
Et puis je me suis rappelé cette nuit de folaïe avec mon chéri, au Grand Rex : la Gloubiboulga Night. Ce truc de malade animé par Casimir. Des heures de dessins animés, de karaoké géant et de bouffe régressive. Et des blind tests. Et ce moment incroyable où j’ai été la seule de toute la salle à me lever en hurlant pour donner le nom de celui que je t’ai mis en image. Couper la chique au Grand Rex au bord de l’implosion, si c’est pas la classe.
Au final, j’aurais quand même réussi à pas choisir, et je t’aurais quand même parlé de ma passion pour les génériques. Mais tu auras gagné une jolie histoire.

 

J22 | Si j’étais… une chanson


Franchement, aucune idée. Je t’avoue que mon répertoire est un petit peu trop hétéroclite pour arriver à n’en choisir qu’une. De « Il venait d’avoir 18 ans » à « I was made for loving you », en passant par « Alexandrie, Alexandra » et « Bohemian Rapsody »… Trop hard core.
Ce qui est marrant c’est que je n’écoute que rarement des disques, un peu plus la radio (dans la voiture). J’aime trop le silence, et pour dire franchement, j’ai du mal avec les chansons de maintenant… C’est mon côté has been et nostalgique.
Alors, je vais juste choisir une chanson qui illustre ma journée. Demain, ça en aurait peut-être été une autre. Qui sait ?
PS : spéciale cacedédi aux 2 personnes qui ont voté « merci bien mais non merci » au sondage te demandant si tu voulais que je continue à chanter.
PS2 : je ferai le tirage au sort parmi les bonnes réponses d’hier, bientôt…
Je te laisse avec Serge Lamasse, et je vais me faire un grog.
Tschuus

 

J23 | Si j’étais… un animal mythique

{En vrai, il y avait aussi une vidéo, mais je l’assume moyen celle-là…}

… je serais un putain de dragon !!! Le genre grandes dents et crachant flammes !!! Et ce matin, pour mon petit dej, je me serai fait quelques brochettes de gros bourrins et de grosses bourrines du volant. Vu le nombre, j’aurais pu frôler l’indigestion. Mouais. Et puis non, j’aurais peut-être juste allumé le barbecue. On sait jamais, d’ici à ce que la connerie ça passe dans le sang pendant la digestion… Limitons les risques, hein, protégeons nous.
Et ce matin, tout particulièrement, j’aurais été Savage Dragon, le flic Dragon extra-terrestre, le super justicier. Et je peux te dire que j’aurais pas eu besoin d’une ordonnance ministérielle m’imposant un quota minimum d’infraction à verbaliser pour faire péter les compteurs. Parce que les deux connasses qui m’on grillé la priorité sans même jeter un œil dans ma direction, je te les aurais transformé en pickles. Et celle qui a grillé le feu dans la foulée. Bien rouge, hein, le feu. Pas le genre orange sanguine. Rouge, rouge… Celle-là, je lui aurais brûlé son permis et sa bagnole. Pas de quartier.
Et le mec qui bloque toute la circulation parce qu’il est sur sa voie, tranquille pépère et qui fait genre il comprend pas pourquoi je suis à deux doigts de l’écraser façon Godzilla, on en parle ? Ben oui connard. Quand la voie d’à côté est bloquée par des travaux et qu’au bout de la tienne il y a un feu, et qu’il est rouge, ben tu laisses assez d’espace pour laisser les autres circuler. Et ouais. On appelle ça, le civisme. Après, peut-être qu’il a flippé le gars. Il a peut-être eu peur de devoir laisser passer toute la ville. Et son cerveau lui est tombé dans les couilles. Mauvais choix mec. Toute la ville, à côté de moi en mode warrior, c’est aussi flippant que Small World à Disneyland.
La morale de cette histoire, c’est que si demain, j’arrête de tenir les portes à mes congénères, que je refuse de laisser traverser les petites vieilles, et que je te marche dessus sans même me retourner c’est que j’aurais fini par me laisser infecter par la zombie connerie ambiante. Parce que je peux te le dire. C’est pas les walking dead qui anéantiront l’humanité mais bien les walking cons.

 

J24 | Si j’étais…un personnage de jeu vidéo

Désolée pour cette impression de déjà vu. J’ai lâché les thèmes sur une feuille un matin de vacances pendant mon café. Je me suis relue vite fait. Un peu trop vite peut-être. Mais même si certains se ressemblent, il y a de subtiles différences.
Bon, J24, je sens que ça s’essouffle. Je comprends. 31 jours, c’est long… Mais on y est presque. Et au moins, ce mois ci ne sera pas passé comme une flèche.
Alors, moi, si j’étais un personnage de jeu vidéo, je serai une des filles, n’importe laquelle sans Street Fighter, ou Mortal Kombat. Qu’importe. Qu’est-ce que j’ai adoré joué à ces jeux. Et même si je savais que des combinaisons de touches permettaient des coups spéciaux, je ne pouvais pas m’empêcher d’appuyer frénétiquement et sans aucune logique sur tous les boutons. Et je GAGNAIS.
PS : désolée pas désolée de te remettre une vidéo. Il m’aura fallu 20 jours pour me mettre à péter un plomb. Je m’amuse trop pour me calmer maintenant.

 

J25 | Si j’étais… un bijou

 Tout comme je ne suis pas très maquillage, je ne suis pas fan de bijoux non plus. L’accessoirisation c’est vraiment pas mon truc.
Mais ces deux-là… ♥️
Ouais, ouais. On a fait dans le classique vieux jeu. Fiançailles et mariage. Il y a pas de petite occasion de se bourrer la gueule.
14 ans cette année. Des hauts, des bas, plein de nains, mais je ne vieillirais à côté de personne d’autre.

 

 

J26 | Si j’étais… une autrice

Je t’avoue, j’ai pas cherché longtemps.
Déjà, J.K. ça claque. Ça me fait rêver moi ces prénoms en initiales, à l’Américaine. Avec les miens, ça ferait tout de suite moins sexy. T’imagines ? S.M….
Et Rowling. Ça me fait penser à une chanson de Rock Blues. Ça swingue grave.
Pas étonnant qu’avec un nom pareil la meuf ait réussi à te pondre THE histoire de ouf avec ce petit magicien maigrichon. Tu sais, le balafré.
Non, non, je ne suis pas jalouse.
Non, non, je n’aurai pas du tout aimé y avoir pensé la première.
Parce que si j’avais été une autrice, c’est sûr, j’aurai été J.K. Rowling.
PS : Fuck mon correcteur d’orthographe qui ne connaît pas le mot autrice.

 

J27 | Si j’étais… un personnage du Seigneur des Anneaux

Putain, les filles… Star Wars passe encore (me tape pas chéri), mais Le Seigneur des Anneaux… Là, je dis non. Faut arrêter les conneries. On fait une pause dans sa série Netflix. On lâche les podcasts de 1h30. Et on se met à niveau. Allez, zou.
Donc moi, tu te doutes bien que je les ai vu un certain nombre de fois. J’ai même lu le livre ! Ouais ouais. En entier.
Pour une fois, je vais jouer le jeu honnêtement 😂 Si j’étais un personnage du Seigneur des Anneaux, je serai le nain…
Parce qu’il râle tout le temps, mais qu’il est fidèle et courageux.
Parce que les poils.
Parce que la hache.
Parce que la mauvaise foi.
Parce que.
Sinon, désolée, mais portrait Chinois à la con mis à part, Aragorn il est pour moi.

 

J27 | Si j’étais… un sport extrême

Je sais que tu préfères quand je parle couture et tricot, mais j’ai commencé, alors je termine. Et puis, je ne suis pas qu’une machine à coudre, hein 😉
Pour en revenir au sujet du jour, avec mes 4 nains, j’ai déjà l’impression d’être coincée h24 dans un roller coaster. Si c’est pas un sport extrême ça 😂
Blague à part, je ne suis pas fan de la hauteur. J’ai un peu soigné mon vertige avec la pratique de l’accrobranche mais c’est pas encore ça. Moi, ce que j’aime, c’est la vitesse. Je rêverai d’être pilote de rallye automobile. Fut une époque, j’avais ce qu’on appelle « une conduite sportive ». Mon mec m’appelait Ari Vatanen… Depuis, j’ai levé le pied. Mais je rêve encore…

 

J29 | Si j’étais… une chanteuse à voix

J’ai bien vu toutes tes propositions aujourd’hui, et j’avoue qu’il y avait du lourd, mais franchement, face à Lara, y a pas test.
J’ai tellement fait tourné ses CD et hurlé dans mon salon à l’époque que je me demande comment ça se fait que mes voisins aient jamais appelé les flics.
Je voulais te faire une petite démonstration (encore) mais je suis trop déprimée pour pousser la chansonnette… Cette aprem, mon apn a rendu l’âme sur l’air de « Tout, tout est fini entre nous ». J’ai été obligée de le mettre dans une boîte pour l’envoyer au SAV avec sur les lèvres un « Je t’aime, je t’aiiiiaime… comme un fou, comme un soldat… comme une star de cinéma ». Maintenant, il ne me reste plus qu’à espérer. Mais tu sais « j’y crois encoooore, à tout jamais, jusqu’à la mort !!! »
Allez, j’arrête, sinon tu vas finir par me jeter des tomates virtuelles.

 

J30 | Si j’étais… un métier d’homme

C’te bonne blague. Évidemment que ça n’existe pas, ou que ça ne devrait pas exister. Mais il faut quand même être lucide, il y en a encore certains dans lesquels les femmes sont plus que quantité négligeable.
Quand j’étais jeune, à l’âge du choix, j’en avais une liste longue comme le bras… Je voulais être pompier, pilote de chasse ou encore garagiste. On ne m’a pas tellement encouragée dans cette voie… C’était pas trop à la mode.
Je ne regrette pas, hein. Sauf peut-être pour garagiste. J’ai démonté un moteur une fois, j’ai kiffé de ouf comme on dit aujourd’hui.
Par contre, une chose est sûre, c’est que mes gosses feront très exactement ce qu’ils veulent de leur vie, quels que soient mes ambitions, leurs capacités ou le sens du vent… Tant que ça les rend heureux et fiers de se lever le matin.

 

J31 | Si j’étais… une Rock Star

Ben… je serai MOI.
Je sais, c’est ultra mégalo, un brin prétentieux, mais ça m’évite d’avoir à choisir ! Et puis, c’est mon jeu après tout et tu as pu constater que je sais donner de ma personne. Je trouve que je le vaux bien.
Voilà, Mars c’est fini. J’espère que tu t’es bien amusée, toi qui a participé. Et merci d’avoir été fidèle jusqu’au bout, ou presque. J’ai conscience que 31 jours c’est long. Alors merci pour ces fous rires, ces révélations, ces découvertes et ces presque 850 publications. C’est ouf.
J’annonce tout de suite la saison 3, mais il y aura sûrement des changements.
Quant à toi, spectateur/trice, j’espère que tu en as bien profité.

Ce compte va maintenant reprendre un cours normal.
Non, Vas-y, je déconne. Il va redevenir comme avant, donc pareil, mais sans thèmes quotidiens.

 

Un Mars et ça repart - L'intégrale #jecraquemonslip Click To Tweet

 

Tschuss
😘 😘 😘

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles similaires
Tu veux partager ?

4 Comments

  1. rachel rachel

    et bin tout un defi…bien bien reussi…ouah de bien belles decouvertes sur toi….;)

  2. Génialissime!! J’adore les portraits chinois et le tien m’a fait mourir de rire. Quel plaisir de lire tout ça, presqu’envie de me mettre à twitter pour participer l’année prochaine (non mais NON!).
    Et puis mine de rien, même si toi et moi on ne se ressemble pas (c’est plutôt un compliment pour toi), avoir le même âge ça veut dire quelque chose!! Les mêmes références! J’ai passé mon temps à dire « Oh oui!! » « C’est vrai!! » « Putain! » en lisant cet article (bon, en vrai je ne l’ai pas dit toute seule devant mon écran, je l’ai dit dans ma tête) (mon petit côté introverti, que veux-tu). Tu crois qu’avec Manu M on a aussi les mêmes références?? C’est bizarre, ça me déplaît de le croire…

  3. Moi, j’ai découvert ma jumelle échangée à la naissance pendant le défi, ça m’a fait un peu flipper mais c’est cool 🙂 !
    Bon, on r’met ça ? /* Mais l’année prochaine !!! */

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.