Skip to content
  • déguisement Link
    AU BAL, AU BAL MASQUÉ, OHÉ OHÉ

Noces de corail #3615malife

Noces de corail (2)

Après le petit entracte publicitaire de la dernière fois visant à relancer la natalité sur la blogosphère (on m’a gentiment fait remarquer que mon fils était trop beau, que c’en était limite de la propagande… merci =D), je devais pensais revenir avec les fameux cadeaux d’anniv’ de Julie. Caramba ! Encore raté !

Et cette fois, j’avoue tout, c’est en partie de ma faute. Ou plutôt celle de Simon. Moi, je suis parfaite. Figure toi, que malgré sa petite gueule d’ange, le petit mignon n’est quand même qu’un nourrisson d’à peine un mois et que, par conséquent, il ne fait pas ses nuits. Non mais franchement, si c’est pas scandaleux ?! Et par-dessus le marché, il a décidé de faire du reflux et de s’étouffer toute la nuit pour me garder éveillée et aux petits soins pour lui. Qu’est-ce qu’ils feraient pas ces gosses pour se rendre intéressants…

Bref, mon compteur d’heures de sommeil s’est vu amputé de quasi deux nuits complètes cette semaine. Depuis, je te rassure, j’ai repris du poil de la bête (et je ne te parle pas de mes mollets pas épilés).

J’aurais pu profiter d’avoir les yeux en face des trous pour coudre un peu (vu que je me plains en permanence de ne pas avoir le temps de m’y mettre…), mais j’avais une envie irrépressible de venir encore te raconter ma vie. Comme si t’en avais quelque chose à foutre…

Le truc c’est que mon prochain rendez-vous avec mon psy n’est programmé que pour dans deux semaines et qu’en attendant faut que je lâche du lest, surtout qu’aujourd’hui est une date un peu très particulière : c’est notre 11ème anniversaire de mariage. Alors quoi. C’est pas le 10ème. On s’en fout. Ça te fait une belle jambe et en attendant ça m’épile pas… Je devrais peut-être y aller d’ailleurs au lieu d’écrire n’importe quoi. Sauf que l’an dernier, on a carrément zappé notre anniv’, ces fameux 10 ans si symboliques, pour cause de fausse couche. On n’avait franchement pas la tête à faire la teuf (t’inquiètes, je suis pas  venue te faire chialer).

Alors j’ai décidé de me rattraper en postant ce petit article à la mémoire de cette fabuleuse journée au pays des contes de fées. Parce qu’on va pas tourner autour du pot, notre mariage, c’était un truc de ouf ! Voilà, c’est dit. C’était tellement parfait, qu’à raconter c’est super chiant. Il faisait beau, j’étais belle (si on peut pas le dire du jour de son mariage…), j’avais le plus beau mec de la terre avec moi et une Jaguar pour me conduire à la Mairie. Comment ça, je deviens bassement matérialiste ? T’en voudrais pas de Jaguar toi ? Bref c’était top. Et à 20h30, j’étais bourrée. Point final.

Et là tu te demandes « Mais qu’est-ce qu’elle vient nous emmerder, si en plus elle a rien à raconter ? » Eh bien, figure toi que si, j’ai des choses à dire. Mais pas concernant le jour de notre mariage. Ça, on a fait le tour. Mais sur mon enterrement de vie de jeune fille. Et ça, je peux t’assurer, que ça a été infiniment plus rock’n’roll ! Heureusement qu’on invite pas les parents et les grand-parents dans ces moments-là. Je te raconte pas la honte.

Bon, tu connais le principe de l’enterrement de vie de jeune fille? Tes témoins t’organisent une « dernière » teuf de célibataire à laquelle sont conviées toutes les filles invitées au mariage. C’est là que tu pries pour avoir choisi les bons témoins et pas te retrouver à vendre du PQ sur les Champs-Elysées un dimanche après-midi ou sur les genoux d’un chippendale, beurk. En ce qui me concerne, j’avais limité les risques en prenant ma sœur et mon frère. Forcément, mon frère, le pauvre a raté ce grand évènement. Mais d’un autre côté, il s’est tapé l’enterrement de vie de garçon de mon chéri. Et apparemment, il y a eu du lourd ce soir-là aussi.

Donc, en mettant ma sœur aux commandes, je savais d’ores et déjà que j’écartais tout risque de strip tease (je trouve ça dégueu) et d’humiliation publique. Mais je ne m’attendais pas à ce qu’elle fasse aussi fort et qu’elle aille aussi loin dans sa connaissance de mes goûts. Franchement, j’ai passé l’une des meilleures soirées de ma vie. Mais encore ?

La soirée s’est déroulée en trois parties. On a d’abord commencé soft dans le jardin de mes parents avec un petit barbecue et quelques alcools (toujours avec modération… bien sûr). Bref, à la bonne franquette. Pas de resto qui coûte cher, et au bout d’une heure, j’étais bourrée. Ça démarrait plutôt bien.

Puis, on m’a bandé les yeux et jetée mise dans une voiture (ou l’inverse, je ne me souviens plus), direction inconnue, vers l’infini et au-delà… Je soupçonne la conductrice d’avoir fait des détours pour arriver au lieu de rendez-vous afin que je ne devine pas où nous allions. Mais j’étais bien trop occupée à me concentrer pour pas attraper mal au cœur pour essayer de deviner quoique ce soit. Arrivées à bon port, l’alcool (la bière, je ne bois que de la bière… voire du champ’) ingéré quelques lignes plus haut avait fait son chemin jusqu’à ma vessie. Il y avait urgence, mais mes kidnappeuses m’ont annoncé qu’il n’y avait pas un WC à la ronde et que je devais encore garder mon bandeau sur les yeux. Qu’à cela ne tienne, j’ai fini par faire pipi entre les portières de la voiture. Il paraîtrait même que ce moment a été immortalisé en argentique… Est-ce que tu sens le virage vers la classe qu’est en train de prendre ce récit ? Ensuite j’ai été guidée jusqu’à l’endroit où j’ai pu enfin découvrir où nous étions. Et là, excellente surprise ! La deuxième partie de la soirée allait se dérouler dans le bois qui nous servait de lieu de rendez-vous avec les potes.

On m’a expliqué que j’allais devoir réussir des épreuves, tel Astérix et ses 12 travaux (Hercule, ça faisait trop sérieux..), pour gagner des accessoires… La première s’est déroulée sur le terrain de foot. J’ai dû enfiler une paire de baskets taille 44 pour essayer de mettre des buts. Je te laisse imaginer la  galère. Tout ça pour me retrouver affublée d’un magnifique voile en rideau. Le top. Les psychopathes qui me détenaient m’ont ensuite menées à un des espaliers du parcours santé. Tu sais les espaliers, ces espèces d’échelles dont j’ignore parfaitement l’utilité. Le sport et moi ça fait plein. Celui-ci était spécial puisqu’il formait comme une cage… Là, on m’a demandé de danser. Comme je l’ai dit, j’avais un coup dans le nez. Donc quand tu me demandes de danser, qui plus est dans un truc qui ressemble à une cage, ben faut t’attendre à ce que ça dérape. Fatalement, j’ai commencé à me désaper sous les rires et les regards désespérés de mes copines. J’entends encore ma cousine se bidonner. Je te rassure (ou pas), elles ne m’ont pas laissé aller bien loin. C’est ainsi que j’ai enfin eu l’honneur d’arborer une magnifique jarretière. Trop happy… Enfin, on m’a trainé jusqu’à une aire de jeu pour enfants sur laquelle se trouvait une espèce de bateau en bois. Et là, j’ai dû rejouer ma version de Titanic… Il existe une vidéo de ce merveilleux moment qui pourrait me valoir un Oscar mais je préfère rester humble (et surtout, c’est pas moi qui l’ai). Grâce à mes dons innés de comédienne, j’ai enfin pu mettre la touche finale à ma tenue de promise : le maquillage. En gros, on m’a filé du rouge à lèvres, du fard à joues et du fard à paupières et on m’a demandé de me maquiller dans le noir. Et oui, tu as deviné, il y a aussi des photos du résultat. Dommage, je ne sais pas où elles sont 😉

Pour le coup, c’est vraiment con, parce que je n’ai réellement aucune image de ces précieux moments. Mais j’imagine que tu as bien compris le concept, et que tu peux aisément imaginer avec quelle classe je suis ressortie de ce bois. Je crois que Zézette à côté, c’était Julia Roberts. C’est certainement ce qu’ont dû se dire les gens qu’on a croisé en allant sur le lieu de notre troisième partie de soirée, qui n’était autre que l’appart de mon beauf et sa copine. Là, rien de notable, si ce n’est que je me suis une fois de plus ridiculisée en mélangeant champagne et karaoké (sans modération cette fois-ci).

C’est ainsi que ma sœur m’a raccompagné chez moi au petit matin. Complètement beurrée mais ravie. Pour clore ce chapitre peu reluisant, mais tellement drôle, saches que j’ai mis un certain temps à monter les trois étages pour arriver à notre appartement et que je n’ai jamais réussi à trouver mes clés. J’ai dû sonner pour que mon chéri vienne m’ouvrir. Je te laisse imaginer dans quel état il m’a trouvé en ouvrant la porte… J’ai quand même sagement attendu d’être couchée avec une bassine pour commencer à vomir. Bourrée mais digne. Il m’a ensuite fallut deux jours pour m’en remettre. Mais franchement, j’ai vécu le meilleur enterrement de vie de jeune fille de tous les temps ! Thanks sista !

Après cet épisode, mon chéri n’ayant pas renoncé à notre union, eut lieu la noce. Les invités en ont certainement plus de souvenirs que moi. Mais une chose qui est sûre et dont je me souviendrais toute ma vie, c’est que j’avais à mes côtés le plus beau et le plus merveilleux des mecs. 11 ans plus tard, il est toujours là et à part nos 4 minis nous, il n’y a pas grand chose qui ait changé. Il est toujours aussi merveilleux, attentionné et romantique.

Joyeuses noces de Corail mon Doudou ♥

Et comme je te sens frustrée de cet article sans images, je te laisse avec quelques unes de nos photos de mariage. Il y pas à dire, on était beaux. C’est toute la magie de l’amour et des photographes professionnels 😉

Noces de corail (3)

Noces de corail (4)

Noces de corail (5)

Noces de corail (6)

Amour et confettis sur toi !

Tschuss.

Articles similaires
Tu veux partager ?

22 Comments

  1. Alors moi je suis hyper frustrée parce que je veux les photos et vidéo et je te crois pas deux secondes quand tu dis ne pas les avoir Mais je suis aussi ultra émue quand je vois tes photos certes faites par un pro donc elles pourraient faire cliché mais l’intensité de vos regards me touche énormément et on sent l’amour qu’il y a entre vous et quand on voit ce que vous en avez fait durant toutes ces années (4 merveilleuses terreurs) moi je dis (et qui mieux que Céline Dion pour exprimer ces sentiments si forts et si particuliers) : l’amour existe encore. Alors joyeuses noces de corail à tous les deux je vous souhaite encore au moins 30 fois des noces de corail. Et pitié arrête le psy et viens nous parler c’est tellement bon. Mais t’es chiante tu me fais chialer ;’)
    Et comment ça tu étais bourrée a ton mariage ????? Incorrigible !
    Et au passage superbe ta robe ! Vous étiez vraiment très beaux tous les 2.
    Plein de bisous

  2. tout un magnifique mariage…ooohh tout un bien joli recit…magnifique !!!

  3. Merci, car tu viens de faire passer très agréablement mon dernier quart d’heure de boulot ! J’ai tellement ri, heureusement qu’aucun client n’a déboulé à ce moment ! Joyeuses noces de corail à vous les amoureux !!! Et bravo à ta soeur pour ton EVJF !

  4. C’est trop fort!! Bon anniv à vous deux!! Quand je pense qu’on a organisé quasi la même chose à ma copine et que ses connasses de cousines trouvaient que « vraiment on aurait pu aller sur une péniche sur Paris » alors qu’on s’est éclatées comme des oufs et que ma pote était aux anges… Nous n’avons pas les mêmes valeurs! Si je te dis que t’as pas changé je marque un point?? ;P

  5. Sylvie Lisbonne Sylvie Lisbonne

    Bon anniversaire !!!! Et merciiiii pour le rire !

  6. S0nja S0nja

    ha ha ha
    génial!!!! Et vous êtes beaaaauuuuux!!!!
    Je ne sais pas pourquoi ton ombre me fait penser à un chanteur!??? Mon homme et moi (un cadre sup ingénieur… banal, quoi) sommes ensemble depuis 11,5 ans et…il m’a fait sa demande ce 1er mai- à genoux- dans le jardin entre deux averses (il faisait caca ce jour-là) Je l’avais prévenu de ne jamais me demander en mariage (enfant de divorcés fin des années 70 alors que tout était peace and love, j’ai vachement morfflé… j’étais la preums des preums, j’avais presque 7 ans…) sinon je refusais!!!
    Le pauvre, il avait acheté la bague au mois de…. février!!!!! Tu fais le compte et mets en exponentielle le facteur stress de la demande… LOOOOOL
    J’ai accepté, évidemment!!!!
    Et dans le jardin en plus… il n’aurait jamais pu trouver plus bel endroit… mon jardin… que j’aime…
    Par contre, nous ne devrions pas nous marier avant l’été 2017!
    Nous n’avons pas fêté nos 10 ans non plus… trop crevé avec une minette qui me pompait toute mon énergie (via l’allaitement) et ne plus, j’allais même pas pouvoir fêter ça en buvant du champagne… laisse tomber, quoi, autant rester sagement à la maison L’enterrement de vie de jeune fille ou « brûlage de culotte » dit-on chez nous (l’enterrement c’est pour les hommes!), je ne mettrais aucune frontière.. histoire de voir ce dont mes cops sont capables Et j’aime bien les strip!!! mais pas s’ils sont gays sinon c’est moins « réel »

  7. Vous étiez jeunes vous étiez beaux…euh que dis-je, vous êtes encore jeunes et encore beaux ! Ton article est encore une fois très drôle et fera remonter à la surface de quelques unes des souvenirs pas franchement si lointains et qui ressemblent un peu (beaucoup) à ce que tu décris ! Des retrouvailles dans un pub, quelques bières, un déguisement de p…, une vente de préservatifs dans les rues, un double cocktail à la paille, quelques margharita, des oignons frits, un tour aux toilettes…puis dans le caniveau…bref, je te fais pas de dessins…mes cops m’ont pas loupé non plus il y a 15 ans !

  8. Et les photos qui vont avec le récit elles viennent quand ????? je suis sûre qu’il y en a… et pas seulement en Argentine En tout cas vous êtes merveilleux, encore des dizaines de noces de corail à vous deux ^^

  9. wahou vous êtes beaux !!!!!

  10. Je ne sais pas comment tu arrives à avoir autant de facettes?! Parfois (!!!) trash et extravertie, sans trop de pudeur, parfois douce et nostalgique, romantique, débordée par tes hormones…tu ne t’y perds jamais???
    Je ne suis pas du tout mariage, mais tes photos sont vraiment très belles! Bel anniversaire!

  11. Oh que c’est beau tout ça : le récit, les mariés, … ça me donne presque envie de te demander de m’adopter

  12. Ben je sais tout. Je suis pas déçue et bonne route les z’amoureux, Ce n’est que le début.

  13. waouh, superbe tout ça, félicitations à vous deux (euh non, à vous 6 :p); bon dimanche

  14. Excellent récit!J ai bien ri. Félicitations pour vos 11ans de mariage.

  15. Ah ah ah ! j’ai bien rigolité, je viens de percuter que mes noces de corail sont dans 19 jours, j’ai pas vomi ce we (mais je vais me rattraper), 3615TaLife nous ramene quand meme au temps qui file … Tiens, j’ai comme de l’eau dans les yeux ? Joyeux anniv et qu’il y en ait bcp, bcp d’autres !

  16. J’aurai bien voulu voir des photos moi !!!!!!!!

  17. Pitain, je te kiffe ! J’ai souri, me suis retenue de rire tout du long (je suis au taf là, faudrait que j’arrête de lire tes articles au boulot moi !) et que dire, si ce n’est happy birthday les amoureux !

  18. whaouuu limite tu me donnerais envie de me remarier….
    (j’ai bien dit limite)
    en tout cas tu m’as foutu la banane avec ton récit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *