Passer au contenu

La Baby box de Téa

Temps de lecture estimé : 3 minutes et 47 secondes

Pour redonner un petit air de saison à ce blog, après les photos de châle en hiver de la dernière fois, je te propose de parler cadeau de naissance home made. Parce que c’est bien connu, les bébés ça n’arrive qu’au Printemps avec les cigognes !!! Bon, en vrai, le bébé en question a eu l’audace de naître en plein mois de janvier, pour la plus grande joie de ses parents, et la mienne ♥ Ce n’est pas tous les jours que ton pote d’avant ta majorité, longtemps perdu de vue puis retrouvé grâce aux jolies coïncidences de la vie, devient Papa pour la première fois. Pour l’occasion, j’ai renoué avec le plaisir de composer ce qu’on appelait communément sur les blogs, au temps jadis, une baby box. Et malgré mes convictions concernant les couleurs et les activités genrées, je n’ai pas pu m’empêcher de succomber au rose et aux petites fleurs (tout ce que j’aime quoi…). Une baby box fille donc, pour une jolie Téa.

baby box - the amazing iron woman - girafe al and co - diy festival

baby box - the amazing iron woman - girafe al and co - diy festival

 

 

La composition

Comme tu as pu le voir sur les photos précédentes, cette box naissance est composée d’un doudou girafe, d’un lot de lingettes lavables, d’un lange brodé et d’un pochon de rangement. Le tout 100% fait main, évidemment.

Mme Girafe et ses lingettes lavables

Mme Girafe fait partie des quelques échantillons avec lesquels je suis revenue du dernier DIY Festival, au mois de janvier dernier. Quand mon pote m’a annoncé la naissance de sa fille, et que je me suis rendue compte que je n’avais que quelques semaines pour trouver un cadeau avant de la rencontrer (sa belle famille habitant là où je pars en vacances), j’ai été plus que ravie de constater que la créatrice de la marque Al&Co, présente lors du Festival, avait glissé dans mon sac le patron de ce doudou girafe, accompagné d’un coupon de tissu pour le réaliser. C’était un signe. Inutile de lutter 😉

Petit aparté : tu remarqueras encore une fois mon sens de l’anticipation… C’est pas comme si je ne savais pas qu’ils attendaient un bébé… Fin de la parenthèse.

J’ai donc juste eu à trouver un tissu coordonné. Cette fois-ci, j’ai choisi un velours milleraies pour sa douceur et son léger taux d’élasticité. Je dis cette fois-ci, parce qu’il est fort probable que je réitère l’exploit…

Et comme je trouvais ce long cou uni un peu « vide », j’ai ajouté un petit nœud fabriqué dans un morceau de biais doré ♥

Au final, une réalisation assez facile, et plutôt rapide. Le plus long a été le remplissage par le cou, qui au passage, m’a donné quelques sueurs froides.

baby box - the amazing iron woman - girafe al and co - diy festival baby box - the amazing iron woman - girafe al and co - diy festival

Comme il me restait une bonne chute de ce joli tissu rose à fleurs, je m’en suis servie pour coudre un lot de lingettes lavables. La seconde face est en éponge de bambou bio écrue achetée chez Mondial Tissus pour nous coudre nos premières lingettes. Avec un minimum de coupe à 50 cm, quand il y en a pour 6, il y en a pour 12 (voire beaucoup beaucoup plus). baby box - the amazing iron woman - girafe al and co - diy festival

Le lange brodé

Une baby box sans lange, c’est un peu comme un pique nique sans rillettes, c’est nul quoi. Comme tous les langes qui me restaient m’avaient soit été offerts à la naissance de Simon, soit avaient été recyclés en torchons, voire en Top (il faudra que je te montre ça un de ces jours…), je n’avais rien sous la main qui fasse l’affaire. Heureusement, dans mon stock, j’avais un coupon de double gaze France Duval Stalla acheté il y a quelques années. 50 cm sur laize. Plus de quoi faire quoique ce soit à Émilie sans me faire de nœuds au cerveau. J’en ai donc découpé un gros carré auquel j’ai fait des ourlets (hyper chiants à réaliser dans cette matière), et que j’ai ensuite brodé dans un coin au doux prénom de la jolie demoiselle. Je ne te raconterai pas dans quelle conditions j’ai réalisé cette broderie, c’est juste du grand n’importe quoi.

Quoique, pourquoi pas, ça pourrait en déculpabiliser plus d’une 😉 Pour résumé, je suis partie en vacances en ayant cousu la girafe et les lingettes. Le pochon et le lange, eux, étaient juste découpés et attendaient l’assemblage et la customisation. La première semaine est passée. Semaine pendant laquelle nous avons fusionné avec les coussins du canapé. Décidément, j’adore ce genre d’activité. Et puis mon pote m’a envoyé un message dans la soirée pour me dire qu’il serait chez ses beaux-parents le lendemain et me donner rendez-vous en milieu d’après-midi. Fuck ! Il me restait donc à assembler le pochon, faire les ourlets du lange et le broder. Le tout en quelques heures, tout en devant gérer un autre impératif de vacance, prévu de longue date, lui…

En bref, cette journée a quelque peu ressemblé à un Marathon à cloche pied, les mains attachées dans le dos. Mais je m’en suis sortie… Ouf.

Pour la broderie du prénom de la demoiselle, j’ai utilisé la police Yessy disponible sur Dafont. Pour ne pas perdre de temps, je l’avais imprimé préalablement, puis je l’ai juste décalqué comme j’ai pu sur une fenêtre. J’ai ensuite brodé au point de piqûre, ou point arrière, à l’arrache, sans tambour (que j’avais oublié chez moi…). En 30 minutes, c’était fini. Record battu.

baby box - the amazing iron woman - girafe al and co - diy festival baby box - the amazing iron woman - girafe al and co - diy festival

Le pochon

Et pour compléter le tout, j’ai donc cousu un petit pochon réversible selon une méthode que j’utilise depuis des années et que je te montrerai un de ces jours, si tu es sage 😉

Mon seul regret, c’est de n’avoir pas eu de quoi mettre deux liens, comme je le fais d’habitude, pour le fermer. Tant pis.

J’ai eu un peu de mal à restituer les véritables couleurs mais si tu as l’œil, tu as pu remarquer que le tissu extérieur du pochon, est exactement le même que pour ce sac. Je l’adore !!! Et pas que parce que c’est ma copine qui me l’a offert. Merci Callie

baby box - the amazing iron woman - girafe al and co - diy festival baby box - the amazing iron woman - girafe al and co - diy festival

Au final, un bien joli cadeau que j’ai pris grand plaisir à préparer et à offrir. Et qui a beaucoup touché. Mon ami m’a d’ailleurs envoyé des photos de sa fille avec le lange et une vidéo terrible de Mme girafe en pleine séance de torture… J’en suis encore toute retournée.

 

Et toi, tu es plutôt cadeau fait main, ou acheté dans le commerce ?

 

J’espère que cet article t’aura donné quelques idées. De mon côté, ça me rappelle que j’ai encore quelques bébés à gâter que j’ai légèrement oublié. Oups…

baby box - the amazing iron woman - girafe al and co - diy festival

Bisous roses.

Partager cet article sur

12 Commentaires

  1. Trop trop trop craquant !!!!
    C’était la semaine des trousseaux naissance maison dis donc 😉
    Bravo Stef, super créas, super bien réalisées… pro quoi… avec des ❤️ roses en plus…

  2. rachel rachel

    Tout simplement adorable comme tout….ouiiii didonc….bravo…de la douceur…;)

  3. Haaan mais j’adore cette girafe. Rose en plus. Sinon, Téa, c’est le prénom de la super-meilleure-pour la vie-géniale copine de la Saucisse. Sacrée comédienne.
    Allez, je retourne glander, c’est l’heure de ma pause.
    Bises et à bientôt !

  4. Oh elle est trop chouette cette baby box girly ! Pour ma part je préfère les cadeaux faits main mais j’ai toujours un peu « peur » d’en offrir à celles qui cousent… (bref j’ai un peu récupéré ton syndrome de l’imposteur… moui moui)

    • Merciii ! J’avoue, le rose de la girafe est moins vif en vrai, ça tire un peu sur le violet d’ailleurs. Mais j’ai eu du mal à rendre les couleurs.

Un petit mot avant de partir ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.