Skip to content

Carnet de lectures #1

Nouveau blog, nouvelle année, nouvelle rubrique.

Ayant depuis peu renoué avec mon ancienne addiction, il me semblait vital de venir la partager avec toi. Je dis addiction parce qu’à une certaine époque de ma vie, ne pas avoir de livre sur moi me faisait le même effet que de ne pas avoir de cigarettes. Et l’ex-fumeuse que je suis peut t’affirmer qu’il est finalement bien plus aisé de se passer de tabac que de lecture 😉

Je dis addiction, mais j’aurais pu parler d’amie, voire de meilleure amie… Je n’étais pas ce qu’on peut appeler une enfant populaire. Et d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire. Et j’ai lu. Beaucoup. Passionnément. A la folie. Et puis, un jour, plus du tout. Jusqu’à ce que… La suite, tu la liras un peu plus bas 😉

Les textes qui suivent n’ont pas la prétention d’être assimilés à des critiques littéraires. Se sont seulement la juste expression des émotions que m’ont procuré ces lectures. Je ne les ai pas non plus rédigés en prévision de ce billet, mais ont été initialement publiés sur mon compte instagram @amazingstephwoman

Suite à l’accueil que ce partage y a reçu, je me suis dit qu’il serait dommage de ne pas faire de même ici, sur ce blog. Peut-être certain(e)s d’entre vous ne me suivent pas là-bas. Je ne les ai d’ailleurs volontairement pas retouchés, je te les livre tels quels.

Je prévois de venir te parler ainsi de mes lectures à chaque fin de mois. Mais uniquement de celles que j’aurais aimé. Si tel n’étais pas le cas, tu pourrais les voir en Guest Star dans mon F.U.C.K. Club du mois 😉 Qui sait.

 

Quand sort la recluse – Fred Vargas

Fred Vargas - Quand sort la recluse

Depuis quelques mois, j’ai repris goût à la lecture, après bien 4 ans sans ouvrir un livre. Oui, oui, c’est possible. Le comble pour une ancienne libraire. L’overdose peut-être… Ou la flemme, ou le fait de ne plus pouvoir tendre simplement la main pour en choisir un. Ou tout ça en même temps. Qui sait.

Depuis quelque mois donc, je retrouve le plaisir intense de me laisser embarquer par les récits des autres. A l’époque où je lisais compulsivement, je prenais tout ce qui me tombait sous la main, avec une nette préférence pour les polars, les récits historiques et la fantasy.

En matière d’écriture, j’aime à penser que je ne suis pas sectaire. Un roman « bien écrit » n’est estimable que par celui qui le lit. L’important dans la littérature, c’est l’Émotion. Bon, et là je vais assumer un certain sectarisme, mis à part les 50 nuances de… Trop c’est trop… Mais ça ne reste que mon avis.

Étrangement, ou pas, j’ai presque repris le fil de mes lectures là où je les avais laissé. Et c’est avec empressement que je me suis jetée sur les deux derniers opus de Fred Vargas que j’avais honteusement raté.

Des livres impossibles à résumer. D’ailleurs, les 4èmes de couverture sont toujours des extraits… C’est dire.

Si tu n’as jamais lu Fred Vargas, je t’exhorte à le faire. Mais je te préviens, c’est une autrice addictive, au maniement de la langue académique et poétique à la fois et aux intrigues hypnotiques. Fred Vargas, c’est une pensée en arborescence sans cesse en mouvement. Un tourbillon littéraire. Un incontournable. Le genre de lecture qui te laissera irrémédiablement en état de manque.

Alors, si tu n’as pas encore succombé, n’hésite pas à le noter quelque part sur ta liste de lecture. Je te promets que tu ne le regretteras pas.

Série Commissaire Jean-Baptiste Adamsberg

  • L’Homme aux cercles bleus (1991)
  • L’Homme à l’envers (1999)
  • Pars vite et reviens tard (2001)
  • Sous les vents de Neptune (2004)
  • Dans les bois éternels (2006)
  • Un lieu incertain (2008)
  • L’Armée furieuse (2011)
  • Temps glaciaires (2015)
  • Quand sort la recluse (2017)

 

Virginie Grimaldi

Virginie Grimaldi

L’autre jour, je t’ai avoué avoir replongé dans mon ancienne addiction, mais je ne t’ai pas dit comment. Et bien tout simplement en m’offrant son premier livre en Livre de Poche.

Virginie Grimaldi, je la lisais depuis longtemps sur son blog. A l’époque où on l’appelait encore Femme sweet Femme. Elle me faisait rire, beaucoup, pleurer aussi. C’était marrant parce que j’avais l’impression de lire des trucs que j’aurais voulu écrire, mais en mieux.

Je ne vais pas te raconter ses romans, je ne sais pas raconter sans spoiler. Et puis quand je raconte, même moi je comprends rien. Mais je peux te dire que j’ai aimé chacun de ses livres, chacune de ses histoires, tellement semblables et pourtant si différentes.

À la fin du dernier, dans ses remerciements, elle t’explique que ce livre est celui qui lui est le plus personnel. Sans la connaître vraiment, je te le confirme. On y retrouve beaucoup d’anecdotes qui ont fait son blog en son temps, des noms, des événements. C’est un peu comme lire le journal d’une copine, et obtenir enfin les clés pour combler quelques trous.

Ce que j’aime dans ses histoires, c’est justement ces émotions qu’elles déclenchent. J’aime les histoires de gens, les histoires de rencontres, les histoires de famille. Ces mêmes émotions qu’on peut retrouver chez Anna Gavalda ou Barbara Constantine.

Des livres qui s’ouvrent, se dévorent d’une traite au risque de sauter un repas ou de faire une nuit blanche, et qui se referment, plus ou moins facilement, qui s’oublient, plus ou moins vite, mais qui laissent toujours quelque part, une petite trace, là.

 

Carnet de lecture - Janvier 2018 #fredvargas #virginiegrimaldi Click To Tweet

 

Voilà. J’espère que ces quelques lignes t’auront convaincue. Et si oui, que tu passeras toi aussi d’excellents moments de lecture. N’hésite d’ailleurs pas à venir me dire ce que tu en auras pensé, toi.

Tschuss

Rendez-vous sur Hellocoton !
Articles similaires
Tu veux partager ?

10 Comments

  1. 4 autrices que j’aime beaucoup lire également : Fred, Virginie, Barbara, Anna

  2. rachel

    et bin je te dirai aussi…vive la lecture….cela va etre chouette de decouvrir tes livres…;)

  3. Alors voilà ça fait juste une semaine que je squatte chez toi et voilà que tu me sors encore un truc qui me donne envie de rester… Vargas jamais lu, km en ai un qui traîne dans ma bibliothèque offert par mon aîné il y a presque deux ans, bien rangé sur l’étagère « A lire »… je sais pas si tu te rappelles mais je t’ai parlé d’un blog endormi et d’un autre blog … je te mets en lien celui-ci, tu comprendras

  4. cyqlaf

    Jamais sans un livre /* & un tricot dans le sac !!! */

  5. Je crois que je n’ai pas eu une journée dans ma vie sans un livre, c’est une réelle addiction, si je n’ai pas dix livres sur mon chevet et au moins deux en route je manque d’oxygène !
    Je suis comme toi pas sectaire, j’aime donner sa chance au produit, mais par contre si je n’aime pas désormais je sais refermer le livre ce qui était pour moi un véritable sacrilège avant !
    C’est suite à ton post sur IG concernant Virginie Grimaldi que j’ai plongé dans son univers et j’avoue que c’est du roman qui fait du bien !
    Par contre, j’ai beaucoup de mal à adhérer à l’univers de Vargas, mais comme je n’arrive pas bien à définir pourquoi il faut que j’en tente encore un pour me faire une idée ferme et définitive !

  6. tin moi j’ai meme pas réussi a lire plus de 10 pages, ptdr
    c’est comme le tricot, jsuis super lente

  7. J’ai aussi lu 2 sur 3 des Grimaldi et ca fait du bien comme lecture ! Ca avance tout seul et c’est plaisant !
    J’ai repris la lecture depuis 2 ou 3 ans et ca fait du bien !

  8. Merci pour ce billet!! Lecture addict aussi il n’ est pas rare que ma liseuse reste allumée très tard.
    Tu vas me regarder avec des grands yeux mais je n’ ai jamais lu Fred Vargas, on m en a souvent fait son éloge pourtant. Les thrillers et les enquêtes j ai un peu de mal, j aime la lecture fleur bleue ou comme tu dis celle où tu as l impression de lire le carnet d une copine. Besoin de rester dans mon monde des Bisounours, celui dans lequel il n’ y a pas de noirceur, j ai pas envie de voir et nous fait. Bref je apprécie beaucoup ces nouveaux billets alors à très vite !!

  9. Comme tout le reste… Je suis assez instable sur mes addictions moi…
    Je vais pouvoir dévorer 3 bouquins d’un coup et puis plus rien pendant je ne sais combien de temps.
    J’ai lu ce qu’on appelle désormais « du Grimaldi », j’aime bien, c’est frais, c’est positif et puis ça interpelle quelque part 🙂
    Je n’ai encore pas tenté du Vargas. ça reste à découvrir.
    Mais là, j’ai le dernier Elena Ferrante qui vient de sortir, je veux savoir la fin 😉

  10. Je devrais retenter Fred Vargas. A l’époque, il y a trèèèèèès longtemps, j’avais essayé de la lire mais je n’avais pas accroché, je ne saurai dire pourquoi…
    Quant à Virginie, c’est un petit bonbon cette fille, une bouffée d’air frais et d’optimisme, bref, toujours un régal à lire ! Et du coup, son blog me manque tiens ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *