Skip to content

Le Shawl Skull de tes rêves – Concours de Noël

Hello amie lectrice de moi 😉

Je ne sais pas si tu as noté quel jour nous sommes aujourd’hui ? What’s the day today ? comme disait la Prof d’Anglais. Mis à part le lendemain de Thanksgiving, le fameux Black Friday ou encore la veille de l’anniv de ma sœur… Comment ça, tu vois pas le rapport ?

Ouais, bon, aujourd’hui, on est le 24 Novembre et si tu comptes bien, à partir d’aujourd’hui, il ne reste plus qu’un mois avant la belle nuit de Noël. Ce qui veut dire qu’à partir d’aujourd’hui, je vais pouvoir commencer à paniquer grave parce que je n’ai pas la moindre petite idée de ce que je vais bien pouvoir commander/acheter/faire etc… Et même que j’ai pas commencé à réfléchir à notre calendrier de l’avent. Bref, même que c’est la loose quoi.

Donc, comme je suis blindée de temps libre à cogiter sur le sujet – en gros, j’ai que ça à faire… je me suis dit que ça serait sympa de passer par ici avec RIEN à te montrer. Rien de chez rien. Que dalle !

 

Mais qu’est-ce que tu fais Doudou dis-donc ?

Il paraît qu’une image vaut plus que 1.000 mots. Là, il y en a 12, des images 😀 Je te laisse faire le calcul de ce que ça t’économise en terme de lecture ! Regarde, je t’explique après.

Allez, ramasse ta mâchoire. Voui, voui, t’as tout bien compris. Aujourd’hui, je suis venu t’offrir la possibilité de gagner un de mes fameux Shawl Skull. Un jour prochain, tu ne seras peut-être plus celle qui bave d’envie sur son clavier parce qu’elle en veut un. Mais bien celle qui se la pète parce qu’elle, elle en a un 😀 Douce nuance. Monde cruel.

Je sais, c’est trop cooool !!! Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas organisé ce genre de concours sur ce blog, et ça commençait à me démanger un peu. Tu rajoutes à ça que j’ai totalement oblitéré mon anniblog… 5 ans déjà. Le truc de dingue. Et aussi, mais surtout, qu’à la base j’avais plutôt envie de te proposer un échange de Noël. J’ai même tenté de réanimer Zézette. Tu sais, celle qui te proposait de te transformer ton gentil Père Noël en ordure… Peine perdue. Trop tard qu’elle m’a dit Zézette. « Reviens en Septembre de l’année prochaine« , je cite. Pas commode cette Zézette. Mais au fond, elle avait pas tort. Un mois, c’est un peu court jeune homme.

 

Comment qu’on participe à ce fameux concours Shawl Skull?

C’est tout simple ! Tu dois savoir qu’ici, on a rien sans rien ! Donc, il ne te suffit pas de me dire : « A moi, à moi ! Il est à moi ! S’te plaît, s’te plaît« , en sautillant autour de moi. Ça marche pas avec mes gosses, pas moyen que ça marche avec toi. A moins que tu le fasses déguisée en petit lapin trop kikinou… Dans ces conditions, ça pourrait être négociable.

Je vais donc te demander de donner un petit peu de ta personne. Rien d’illégal, je te rassure 😉

J’aimerai juste que tu me donnes le titre du film, ou du livre, ou les deux, qui, pour toi, incarne(nt) le plus l’esprit de Noël. Un souvenir d’enfance, un truc vu/lu la semaine dernière. Qu’importe. Tout ce qui m’intéresse c’est de découvrir (peut-être) de nouvelles choses. Bien sûr, le titre seul ne suffira pas. Il va falloir me le vendre un peu : un petit résumé, tes impressions, une anecdote pourquoi pas. Inutile non plus de m’écrire un roman, hein ?! Ouais, je sais, c’est l’Hôpital qui se fout de la Charité… En même temps, tu fais comme tu le sens.

Je te laisse jusqu’au 24 Décembre minuit pour participer. Un mois donc. Passé ce délai, le traîneau du Père Noël se transformera en citrouille 😉

Une petite main innocente procédera la semaine suivante au tirage au sort de l’heureux(se) gagnant(e), une fois les apéros, les dindes, les coupes de Champagne et autres bûches de Noël digérés.

 

Moi d’abord ?

Comment ça moi d’abord ? J’ai ce qu’il me faut, merci. En plus je m’en fais un quand je veux moi, na.

« Bon, d’accord« , comme dirait Simon Chouchou, avec sa tête d’enfant martyre.

En ce qui me concerne, je suis une très grande fan de films de Noël. Merci les années 90, M6 etc… Je te ferai pas la liste. Elle serait trop longue et elle risquerait de te freiner dans ta créativité 😀

J’avais bien pensé à te parler d’un de ces films qu’on regardait invariablement tous les Noëls quand j’étais petite (« à l’époque » donc), mais comment choisir…?

 

Alors, ce film, il vient ou bien ?

Je vais donc te parler d’un vieux film que je n’ai découvert que l’hiver dernier grâce, encore et toujours, à mon nouvel ami Netflix, et qui depuis, est certainement devenu l’un de mes films préférés de Noël : Miracle sur la 34ème rue, version 1994. A la base, c’est un très très vieux film puisque la version originale date de 1947. Version que j’ai bien tenté de regarder après avoir vu le reboot… Gros fail.

De quoi ça parle au juste ? C’est l’histoire toute simple d’une mignonne petite fille riche (la pauvre) en pleine crise de Foi quant à l’existence du Père Noël. Entre dans sa vie un vieux Monsieur étrange qui prétend n’être autre que le fameux Barbu. Piégé par une vilaine manœuvre de jalousie, ce dernier se retrouve interné. A charge pour lui et son jeune avocat de prouver qu’il est réellement le Père Noël…

Alors oui ! Ce film est bourré de bons sentiments, il dégouline un peu de partout de guimauve fondue mais il est l’archétype même de ces films de fin d’année qu’on regarde lové dans son canapé, avec un chocolat chaud ou un lait de poule, un tricot et l’envie irrépressible d’avoir à nouveau 8 ans. J’avoue. Il me fait rire, il me fait rêver et il me fait même pleurer. D’ailleurs, je vais aller le re-re-regarder là, tout de suite. Je me suis trop donnée envie toute seule 😀

 

Cadeau Bonux : ma sélection littéraire 😉

Étrangement, en matière de livre, il n’y en a qu’un qui me vienne immédiatement en tête : Une seconde avant Noël de Romain Sardou. Sardou fils. Lui-même.

J’ai découvert l’auteur il y a une éternité, quand j’étais une toute jeune libraire. Attirée par la curiosité de savoir s’il méritait son statut d’édité (et pas par une petite maison tant qu’à faire), j’avais dévoré ses premiers romans. Thèmes : historiques médiévaux. Il ne me reste aucun souvenir des intrigues mais je me rappelle bien d’avoir apprécié ces lectures.

C’est sans hésitation que je me suis jetée sur ce livre sorti en Novembre 2015 chez XO. Et sans aucune surprise que je n’en ai fait qu’une bouchée. Je me le suis d’ailleurs offert en poche l’année suivante pour en avoir toujours un exemplaire à portée de main.

Cela fait bien trop longtemps maintenant que je ne l’ai pas relu. Il va falloir que je remédie à cela très très vite.

En ce qui concerne l’histoire, le livre commence comme un Dickens, Harold, jeune orphelin, tente de survivre dans la rue comme tant d’autres enfants à son époque. Malheureusement pour lui, il fini par ne plus arriver à se soustraire à l’assistance publique… Il se retrouve ainsi envoyé dans une abominable « famille d’accueil ». Là, il va rencontrer d’étranges lutins qui vont changer sa vie à jamais.

Ce conte raconte tout simplement la genèse de notre Père Noël en se basant sur tout un tas de croyances et de contes traditionnels. Un petit bijou de magie et de lecture hors du temps.

 

Le concours Shawl Skull en bref

  • Gain : un Shawl skull de la couleur et de la matière de ton choix, livrable avant fin février 2018.
  • Date limite de participation : 24 Décembre 2017 minuit.
  • Conditions de participation : être abonné(e) au blog et présenter un film, voire un livre qui t’évoque les fêtes de Noël. Je précise qu’il n’est pas obligatoire que ces derniers parlent de Noël eux-mêmes 😉
  • Partage, partage pas ? Je laisse ça à ta libre appréciation 😉

 

J’espère que ce petit jeu te plaira et qu’il te permettra à toi aussi d’étoffer ta vidéothèque et ta bibliothèque. La culture, ça fait toujours du bien par où ça passe 😉

Bonne chance et bon courage pour tes préparatifs de fin d’année !

Tschuss

Articles similaires
Tu veux partager ?

19 Comments

  1. Cyqlaf Cyqlaf

    Salut, salut, salut !!! Alors, bien que je sois en train de sautiller sur ma chaise de bureau en clamant « A moi, à moi, à moi », je vais tenter de rester digne et calme. /* Il n’y a pas un chat dans mon bureau et heureusement. Parce que mon calme et ma dignité en prendraient un sacré coup. */
    Le film qui m’évoque Noël n’est pas vraiment un film /* je sens que je perds des points !!! */ MAIS un ballet. Ballet que je n’ai à ce jour vu qu’à la télé, d’où l’amalgame. & c’est …… Casse-Noisette. De la magie de Noël, des méchants très vilains, une petite fille, des tutus, un beau prince et de la danse classique … bref, tous les ingrédients d’un réveillon réussi.
    Alors là, si je ne t’ai pas convaincue, je sais plus quoi faire. A part bien évidemment aller chercher mon déguisement de lapin. Mais un lapin d’un mètre 83, c’est pas croquignolet. C’est flippant. Donc, j’évite.
    & sinon, de Romain Sardou, j’ai lu dernièrement Fräulein France. & il est génial aussi. Mais je n’ai pas de livre de Noël.
    Bon, je vais inventorier mes pelotes de coton, faut que je me fasse un châle TDM. Merci pour le concours et Joyeux Noël, Ho ho ho !

  2. Hey babe !
    Comment te dire que je me sens tellement privilégiée en lisant ce message…. bicoze tu sais pourquoi…. et que du coup, je n’ai pas la crainte de ne pas remporter cette merveille… hiiiiiiiiiiiiiii
    Mais bon, juste pour le plaisir, et pour répondre quand même à ta question, je te dirai que ce qui symbolise le plus Noël pour moi, je ne peux pas l’associer à une lecture ou un film, car aucun ne m’a suffisamment marqué pour cela. Parmi ce que j’ai pu lire ou voir, bien entendu. Noël, depuis toujours, et parce que je suis issue d’une famille ritalle très nombreuse, c’est la joyeuse confusion, les éclats, les lumières, le chaos positif, l’euphorie et le bruit de la soirée traditionnelle de Noël passée en famille tous les ans le 24.
    Moi aussi j’ai vu pleins de « TV movie of the week » de Noël, et j’avoue que je les ai trouvés toujours un peu cul-cul. Ils étaient mignons c’est certain, mais tellement prévisibles quand même. En tout cas, pas assez profonds pour les associer à mon vrai ressenti de Noël. Sans prétention of course.
    En revanche, même s’il ne ressemble en rien à mes Noël (heureusement !!!!) je m’aperçois que l’oeuvre que j’y associe le plus, c’est un des films cultes de mon enfance, sans surprise : Le père Noël est une ordure.
    Mais tellement culte que je t’assure que même aujourd’hui, là maintenant à la minute où je t’écris je connais encore toutes les répliques par coeur. Toutes. Toutes toutes toutes j’te dis.
    Je te le prouve quand tu veux !
    Allez, Joyeux Noël Félix !
    Y a pas d’mal…
    Et bon réveillon….

  3. Ici pas de télé, pas d’enfant, et aucune déco pour Noël… (Je ne suis pas bien fan, j’attends d’avoir un p’tit bout pour m’y coller. Je suis relou !). Mais à la crèche chaque année avec les collègues et les enfants on kiffe la chanson « trotte trotte renne rose », on est tous à fond !! (Ça y est je suis moins relou !). Bon anniblog à toi ! Par contre je ne participe pas : j’adore le rendu de tes shawls, mais j’aime vraiment pas les têtes de mort….. (pareil pour l’Homme. On est 2 reloux quoi !). Bisous bisous eh bon week-end ! (J’essaie de regagner ta sympathie !)

  4. rachel rachel

    et bin deja je te dirais…pour moi Noel c’est l’alsace…et je le ressens de plus en plus en etant au chili ou il fait comme 40C…et je n’ai jamais sorti un sapin depuis que j’y habite….lol….ah les marches de noel…la neige…les odeurs…meme la musique…j’adore…l’alsace est noel…;)
    en tout cas, euh je passe mon tour pour le jeu…37 c’est hard meme pour des tetes de mort..lol

  5. Tu penses bien que j’ai accouru quand j’ai vu qu’on Pouvait gagner un châle tête de mort parce que j’en n’au pas là patience de m’en faire un ! Oui je suis vénale, j’ai honte !
    Et là, le drame absolu ( tu remarqueras mon sens de la mesure ! ).
    Parce que figure toi que je ne prends part à la magie de Noël et à ses « joyeusetés » que depuis peu alors je vais avoir du mal à participer !
    Pas grave, je me drape dans ma dignité, le menton fier et je m’en vais sur la pointe des pieds !!!
    Bon sinon trêve de plaisanterie, le fils Sardou a une jolie plume mais je ne connais que ses romans historiques j’ai bien envie de lire celui sur Noël !
    Oui parce qu’en fait depuis peu je me nourris de la magie de Noël à l’excès, je me gave de films dégoulinants de bons sentiments et j’avoue j’adore ça !!!
    En fait, ce qui définit parfaitement Noël pour moi c’est l’Alsace, le pays de mon homme, ses marchés de Noël qui sentent la cannelle, le vin chaud et les Bredele, hopla !

  6. Vu que noël pour moi évoque plutôt l’indigestion (je crois que j’ai enchaîné quelques réveillons difficiles qui ont laissé une trace ^^), je n’ai pas vraiment de films ou de livres en référence sur cette période là.
    Je ne participerai donc pas à ton petit jeu, même si je kiffe tes shawl skull ! (et que ça me rappelle que j’en ai un commencé et jamais terminé depuis hummm… 3 ans !).
    Bisettes la belle aux yeux verts (ils sont carrément terribles tes yeux tu sais, c’est ce que je me suis dit quand on s’est vu au CSF 😉 )

  7. Bon… comme d’habitude, je vais un peu trichoter… le film qui est le plus « esprit de Noël » pour moi, c’est Sissi l’impératrice! OK! Il n’y est pas du tout question de Noël, mais comme on y avais droit tous les Noël et que ma grand-mère le regardait tout le temps, c’est vraiment ça! Presqu’à égalité avec Le roi et l’oiseau (pour les mêmes raison, sauf que là c’est pas mamie qui regardait).
    Comme bien sûr c’est de la triche mais que quand même je suis cap de te trouver un fil de Noël bien gnangnan que j’adore (car je SUIS gnangnan) je te propose bien sûr Love actualy. Je sais, c’est facile, mais on prend quand même, hein? Plein d’histoires de Noël croisées, il y en a forcément une qui te touche. Non? Non mais moi je suis un cas désespéré, elles me plaisent toutes…

  8. Je crois me reconnaître en te lisant ! Quoi, un calendrier de l’avent ? Pour quand tu dis ? Noël ? C’est Le deuxième prénom de mon père, oui… et c’est vrai il est du 22/12 ! Et alors ? Des cadeaux à faire tu dis ? Et à demander… hannnn t’es sûre que c’est dans un mois !? 😜 bon ben moi je vais pas être très originale…. c’est Sissi 🙈 et éventuellement les bons vieux films Disney avec Mickey dans la neige ! Je me revois enfant, affalée dans le canapé de mes grands-parents les uns sur les autres avec les cousins comme une fratrie de chatons, après la bûche de mamie trop bonne (un simple roulé au chocolat fondu, oui oui c’est la meilleure bûche de Noël) même qu’on fait un concours de bûche avec ma cous’ de Gwada …. elle gagne toujours j’peux pas rivaliser avec une bûche prise en photo sur une plage de sable blanc avec le lagon derrière 😂 allez moi moi moi j’le veux ce chèche tu le sais ! Je le vois en rose nude et en coton pour le printemps ! Tschussss ! (Et merci pour ce petit jeu !)

  9. Lagrandemari Lagrandemari

    À moi, à moiiiii 😱 Bon en vrai, ça doit faire des lustres que je dois m’en crocheter, un skul shaw, mais pas moyen de m’y mettre… Mon film de Noël c’est… tenez vous bien… suspense… Snoopy 😢 Mais pourquoi tant de haine ? Parce qu’aux vacances Noël, on va au ciné avec les enfants, et que c’est moi qui accompagne la belette, pendant que mes hommes vont voir Star Wars. Snoopy, c’est ma loose de Noël, heureusement que la belette câline copieusement, parce que sinon ce serait à la limite de la maltraitance 😁

  10. Moi, je joue ! Mais je suis pas née de la dernière pluie (qui date de cet après midi) et par conséquent ma référence de film de Noël date un peu… Quoique j’y pense, je ne suis pas non plus de la génération de ce film. Bref, je lâche le titre de la merveille des merveilles pour moi : The shop around the corner, de Lubitsch. Le vieux film en noir et blanc, pétri de bons sentiments et de morale ! Pourquoi celui-ci ? Parce qu’une belle histoire romantique avec James Stewart en personne (si, si). L’intrigue se passe quelques jours avant Noël, dans un magasin de cadeaux. Il y a de la neige, de la joie ; il y est question de veillée de Noël. L’ambiance de l’avant Noël et je le regarde tout le temps avant Noël avec toujours émerveillement. Si t’es pas romantique, passe ton chemin. Et surtout, zappe le remake affreux qui a perdu tout cet esprit de Noël (je ne donne même pas le titre : c’est avec Meg Ryan et Tom Hanks, deux bons acteurs pourtant.) Voilà ma proposition. MErci pour l’organisation du jeu.)

  11. Carotte Carotte

    Moi, moi, moi !!!
    Nan j’déconne, je vais jouer le jeu avec MON film de noël.
    Je te situe les Noëls de mon enfance : parents séparés depuis belle lurette, et invariablement tous les ans, Nouvel An avec papa, Noël avec maman. Et son Jules. Dans la famille de son Jules. Avec toute la famille de son Jules. De là à ce que je me sente comme un canard boiteux dans cette assemblée familiale qui n’était pas la mienne…
    Bref, dès que j’ai été en âge, j’ai négocié. La tournée des aperos, ok, mais le repas du réveillon, toute seule à la maison, avec des pâtes au saumon fumé (tant qu’à faire), du Champomy (trop jeune pour les vraies bulles, ça a évolué par la suite) et une VHS (non, je ne suis pas vieille), tous les ans toujours la même : CERTAINS L’AIMENT CHAUD.
    Il y a tout, là-dedans, de la danse, du chant, de l’humour, de l’amour, de l’aventure, et Maryline, quoi.
    Un délice 😉

  12. Steunou mady Steunou mady

    J’aurais bien tenté le « a moi! A moi! A moi! S’iiiil te plaaaaaaiiiit!!! » En sautillant en costume de lapinou version yeux de chapeauté… mais je sais que ça marche pas… (c’est quel mimines innocente qu’il faut soudoyer ? 0;-p )
    Mon « film » de Noël à moi c’est la série « la caverne de la rose d’or » et les « sissi » ça passait toujours pendant les vacances de Noël avant … pour moi ça signifie chocolat chaud, pain d’épices et plaid pelotonées sur le canapé avec ma petite soeur… y’a pôle express et les 5 legendes en dessin animé juste parce que je les trouve beau…
    Quand au livres… les contes d’Anderson que je lisais bien au chaud dans ma chambre chez mes grand parents… avec la tempête qui soufflait et fesait trembler les volet…
    A bien y réfléchir… le Noël de mon enfance c’est « Ali baba et les 40 voleurs » avec Fernandel avec mon grand père des michoko et des bonbons au pins et l’odeur de gingembre et d’agrumes de son eau de Cologne…. Parenthèse de douceur bretonne au milieu de l’année parisienne…

  13. lenoir sandrine lenoir sandrine

    bonjour Moi un film qui m’a maqué quand j’étais petite c’est Maman j’ai raté l’avion! je l’avais trouvé trop marrant et ca m’est resté ! je l’ai fait voir à mes enfant ils l’ont adoré ! Noel en amérique, les scènes rigolotes, les pièges… ils ont adoré ! Voilà MON Film de noel ! merci pour ce chale il est superbe… je crois que si je gagne ma grande fille me le piquera ! merci beaucoup !!!! je croise les doigts !

  14. Salut salut ! Alors moi je fais partie de celles qui se la pète, j’ai trop de la cahnce. remarque ca tombe bien parce que moins cinéphile que moi ca n’existe pas alors j’aurais bien eu du mal à participer !
    Ceci dit et c’est surtout le plus important, bravo à toi pour ce jeu à l’heure où la blogo n’en déborde plus du tout…

  15. Pour le livre c’est « ensemble c’est tout »… de la littérature qui n’en est pas mais qui me transporte pile où j’aime, au pays des bisounours où tout est bien qui finit bien dans le meilleur des mondes, C’est téléphoné, écrit d’avance mais je ne me lasse pas de lire cette magie qui me rappelle Noel, tout le monde est gentil avec tout le monde, tout ca tout ca…

  16. Ohoh un concours comme je les aime ! J’avoue j’en ai grave révé de ton châle à têtes de mort, mais si j’ose me regarder dans la glace je dois avouer que je ne le porterai pas même si j’adore (contradiction quand tu nous tiens). Alors je ne joue pas mais je te livre tout de même ce à quoi je pense si tu me dis Noel : la première image qui me vient à l’esprit ce sont les pulls que Ron et Harry reçoivent pour Noel (avec toute la signification que cela représente pour l’un et pour l’autre). C’est facile et cela ne t’avance pas beaucoup vu qu’il me semble que toi et Harry P. vous ne faites qu’un (ou presque). Mais si tu veux un conseil lecture (qui ne me fait pas penser à Noel) je te recommande « Les suprêmes » de E. Kelsey Moore. C’est l’une de mes lectures préférées des derniers mois.

  17. Tu sais quoi ? Je suis laborieusement en train de finir le châle skull commencé en août pour mettre dans le calendrier de l’Avent de ma fille (lis mon autre com sous ton tuto du calendrier et tu comprendras) alors si je pouvais gagner, ça m’éviterait de devoir m’en faire un car, contrairement à toi, je ne prends pas mon pied à crocheter ce truc (mais je trouve le résultat tellement joli !!!).
    Maintenant, vu que j’ai gagné à ton précédent jeu et que les Dieux du jeu sont rarement avec moi, je pense que je ne vais pas gagner encore une fois mais bon, 100% des gagnants auront tenté leur chance alors je tente…
    Merci en tout cas ! Quelle dévotion ! Quand je vois le nombre d’heures qu’il faut pour faire ce châle, je mesure la valeur !!!
    Et pour le livre/film… je ne sais pas trop, déjà parce que Noël ne m’évoque pas un bon moment alors bof… Ma fille adore un film de Noël où il y a une chanson qui dit « j’ai la queue qui frétille, je rentre pour Noël, j’ai trouvé une famille, Hé oh que la vie est belle ! » – pas sûre des paroles mais c’est ce qu’elle chante à tue-tête.
    Mince, en plus, je ne me rappelle plus du nom du film… Je reviens te dire quand elle est réveillée !
    Ps : C’est une histoire de chien (d’où la queue qui frétille bien sûr !)
    Re Ps : pardon pour le roman mais tu m’as tenu compagnie pendant mon insomnie ! Merci 😉

  18. alors immédiatement me vient à l’esprit :  » autant en emporte le vent »…. regardé au lendemain de Noël, les seuls jours où la télé était allumée en journée, où après un lever tardif nous déjeûnions en milieu d’après midi avant de nous installer pour regarder ce film jusqu’à la tombée de la nuit… délice enfui ( maintenant personne ne veut regarder ce film avec moi ) ( c’est trop triste) ( j’aurais bien besoin d’un châle têtes de mort pour me consoler)

  19. Magadopte Magadopte

    Mon film d’enfance, c’est Santa Claus (celui de 1985), vu un tas de fois avec ma soeur, et je me demande si mes frères ont connu aussi (je viens de leur demander du coup) et c’est bien chouette que tu m’y aies fait repenser, j’avais un peu oublié. Maintenant, j’adore lire des histoires de Noël à mes enfants, on chante plein de chansons, on écoute les playlists de Noël, on regarde des vidéos de comptines de Noël… On dégouline et j’adore ça. (Samedi dernier : « Maman, tu mets des musiques de Noël ?! Nan mais c’est Noël quand même ! »)
    Mon frère vient de me confirmer, il se souvient très bien du film (oh ben merde, j’ai envie de chialer).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *