Skip to content

Quand le hasard fait bien les choses

Plus je vieillis, et plus je me dis que, même si elle n’est pas tous les jours rose, la vie réserve malgré tout de jolies surprises. Je n’irai pas jusqu’à dire que je crois au destin, mais j’aime être attentive à tous ces signes qui jalonnent notre route. Toute Athée que je suis, j’aime cette impression que quelque part, quelqu’un ou quelque chose donne une cohérence à notre vie. Et surtout, j’adore ce sentiment qu’aussi vaste qu’il soit, notre Monde est, finalement, minuscule.

Je ne sais pas ce qu’il en est pour toi, mais moi, je vois des signes partout.

Un immense signe d’amour et d’espoir le jour de la naissance de Julie, 6 ans jour pour jour après la disparition de son arrière-grand père.

Celui d’être toujours connectée à mon chez moi à travers ces noms de rue, de canaux, de restaurants, et même de magasins qui portent systématiquement ceux des lieux que je chéris le plus.

Et encore une fois, cette sensation que le Monde est tout petit, dans cette rencontre avec un ami depuis longtemps perdu de vue, un matin, devant la garderie au pied des pistes, à plus de 500 km de chez moi.

Je pourrai te dresser une liste impressionnante de tous ces hasards, plus ou moins heureux, qui pimentent mon existence. Mais je vais me contenter d’un seul, et pas des moindres.

Il y a maintenant un an et demi, Émilie, ma tornade, mon exhubérante, à rejoint les bancs de l’école. A peine quelque jours après la rentrée des classes, en arrivant devant l’école, j’aperçois un Papa accompagné de deux petites filles portant le même manteau visiblement faits mains. D’après mes souvenirs, il me semble que c’étaient des Sidney de C’est Dimanche en matelassé FDS. Quelque part, on s’en fout, là n’est pas l’important. Mais qu’ils étaient beaux ces manteaux… J’ai resisté à mon envie de les suivre, et finalement, en déposant ma Princesse devant sa classe, j’ai eu la bonne surprise de voir que l’un des manteaux était accroché pas loin du sien. Le Papa étant toujours là, j’ai mis ma timidité légendaire de côté et je lui ai carrément demandé si sa femme cousait. Réponse : oui. Ô surprise 😉 J’ai poussé ma chance en demandant si elle bloguait aussi. Et là, grosse suprise. Re oui. Et il s’est avéré que je venais de dénicher Mme Mademoiselle Angèle, pourvoyeuse de merveilles en tout genre. Mais l’histoire ne s’arrête pas là, heureusement. Si tu connais un peu son blog, tu connais peut-être aussi la petite sœur d’Angèle, la magnifique Simone, Sissi pour les intimes. Sissi est une petite fille timide (avec moi en tout cas), relativement réservée, mais qui au contact de ma tornade se transforme en petit zébulon. Un vrai plaisir à regarder que ces deux petites filles qui se sont trouvées un jour réunies dans une salle de classe, et qui depuis, ne cessent de parler l’une de l’autre. Deux petites filles qui sont devenues tellement inséparables que fêter l’anniversaire de l’une sans l’autre est totalement inenvisageable. D’ailleurs, la fête des 4 ans d’Émilie a dû être reportée au moins deux fois pour coller à l’emploi du temps de sa copine pour la vie 😉 Surtout que, hasard des hasards, il s’avère que ces deux-là sont de presque jumelles !!! Quelle n’a pas été ma surprise de découvrir qu’elles étaient nées le même jour, dans le même hôpital, à quelques heures d’intervalle oO Si ça c’est pas un signe…

Alors forcément, quand Sissi, enfin ses parents, trouvent enfin le temps d’organiser, avec à peine quelques mois de retard, un goûter pour son anniversaire, on ne raterait ça pour rien au Monde. En même temps, le retard, c’est bien aussi, ça permet d’étaler les fêtes sur l’année. Et comme ça, on est sûr de ne pas faire ça le même jour 😉

Comme Sissi est la presque jumelle de mon Émilie, forcément, elle voue un culte à la grande blonde qui ne porte pas de manteau quand il fait -12, et voit, elle aussi, la vie en bleu Reine des Neiges. Je te raconte pas les regards entendus quand elles sont ressorties de l’école après la chandeleur avec leurs couronnes bleues. Je crois que la maîtresse et son ATSEM s’en souviendront de ces deux-là.

Après concertation avec ma jolie Princesse, nous nous sommes mises d’accord sur une poupée d’un des personnages de la RDN. Bon, on était pas si d’accord que ça en réalité, parce que si j’avais dû l’écouter, j’aurais dû tous les faire : Elsa, Anna, Olaf, Christophe et Sven… Mouais. Un seul, c’était bien assez.

Et comme un joli cadeau, ne va pas sans joli emballage, j’ai cousu un joli pochon doublé en guise de papier cadeau. Mais qui se cache donc à l’intérieur ?

Poupée à coudre reine des neiges (4)

Poupée à coudre reine des neiges (5)

Je pense que tu avais deviné. C’est évidemment Elsa qui a reçu le plus de suffrages, même si j’avoue avoir pas mal hésité avec Olaf. Je suis partie d’un des patrons de ma monomanie du moment : Ferdinand de poupées à coudre, transformé en Elsa. Je ne saurai te dire avec quel plaisir j’ai cousu cette poupée… Et je sais de source sûre qu’elle a également plût à sa destinataire.

Poupée à coudre reine des neiges (6)

Poupée à coudre reine des neiges (1)

Poupée à coudre reine des neiges (2)

Poupée à coudre reine des neiges (3)

Modèles : Ferdinand de Poupées à coudre aux éditions Marie Claire (transformé en Elsa) et pochon doublé trouvé sur un blog dont je n’ai pas noté le nom (shame on me)

Founitures : tout ce qui trainait dans mon stock, dont les restes de la robe de RDN cousue l’an dernier à ma tornade.

Je crois que je suis définitivement accro à ces mignonneries. D’ailleurs, j’en ai cousu deux autres, et j’en ai une troisième en préparation.

Je suis foutue, mais ça, tu le savais déjà ; -)

Articles similaires
Tu veux partager ?

27 Comments

  1. Eteann Eteann

    Quand on a trouvé un bon basic, il faut l’utiliser jusqu’au bout!

  2. Adorable cette Elsa! La tresse fait toute la différence!

  3. C’est une bien jolie histoire que tu nous racontes là ! Je ne connaissais pas Melle Angèle, c’est un blog tout en douceur ! Je n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer la demoiselle Sissi jouant avec ta tornade ! Et j’ai souris ! ^^ Deux personnalités opposées qui se trouvent et se complètent…Quant à ta poupée, elle est parfaite ! belle transformation !

  4. Trop chou!!!! J’adore j’adore ton Elsa!!!

  5. Tu es foutue mais c’est pas grave ! Je me perds avec toi à chacune de ces poupées !

  6. Ou bah c’est une chouette idée que tu as eu et celle la elle l’aura pas en double !!! Je suis assez d’accord avec toi sur les signes mais faut jute qu’en ce moment j’ouvre plus mon esprit parce que j’ai besoin d’une sortie de secours rapidement…. Bravo pour ce joli cadeau !! Bisous

  7. je vois tout à fait ce que tu veux dire avec ces petits signes du destin… ♥
    cette poupée, comme tes précédentes, m’enchante ! alors que je suis pas fan de la RDN !!
    tu me donnes vraiment super envie de m’acheter le bouquin !!
    à ce soir baby !

  8. Génial !!!! Elle est est extra cette « Ferdinande des neiges » !!

  9. Je suis aussi persuadée que toi qu’il n’y a pas de hasards, je le dis tout le temps! La vie est faite de ces bonnes surprises qui effacent les mauvaises petit à petit. Ta petite poupée Esla est juste parfaite (je pense bien que j’ai couiné quand j’ai vu la mini cape hahaha). Longue amitié aux jumelles de coeur!

  10. Lison Lison

    C’est adorable !

  11. Super mignonne, cette poupée Elsa !
    Je sélectionne ton billet sur Abracadacraft aujourd’hui.

  12. Jolie rencontre et jolie cousette par dessus ! La classe !

  13. oohh oohhh toute une bien belle princesse lala…oooh ooooh adorable comme tout….

  14. J’aime également guetter et m’étonner des petits signes du destins, toutes ces fois où l’on se dit que si cela avait été dans un livre/film on trouverait ça trop télécommandé et pourtant cela se passe pour de vrai !!! Ton Elsa est très chouette et merci pour la découverte de ce blog que je ne connaissais pas.

  15. Mais continue ma Mignonne, c’est tellement doux de coudre des merveilles !

  16. je suis comme toi, je suis athée mais je crois aux signes et que rien est hasard
    bon par contre moi j’ai pas la chance d’avoir de stars de la blogo dans mon bled, a ma connaissance dans mon école une autre qui couds, mais on est franchement pas pareil…. lol
    en tout cas tu peux etre fiere de cette jolie Elsa et à cause de toi je me suis sentie obligée de faire une de ses jolies poupees lol

  17. Adorable cette Elsa! On ne t’arrête plus avec tes poupées!! Moi qui croyais être obsessionnelle et monomaniaque! Je crois que j’ai trouvé pire que moi… ;-p

  18. Lire ton post à 7 heures, les yeux collés de sommeil, et finir avec le sourire aux lèvres en lisant ta belle succession d’aventures, de rencontres, et au final de clins d’œil que la vie réserve! C’est beau!!! Et puis ta poupée aussi elle est belle! Et puis évidemment je me suis régalée avec les photos de Angèle et Simone, et puis… je vais courir m’acheter le livre des poupées! Bref, moi aussi je vais rêver aujourd’hui!

  19. Comment elle est classé ton elsa.

  20. une belle histoire que celle de ces petites filles si complices ! les mystères de la vie sont impénétrables décidément ! ta petite Elsa est bien rigolote en tout cas !

  21. Elle est top cette poupée (et je te l’ai déjà dit, mais qu’est ce que tu écris bien )

  22. Jolie histoire d’amitié ! Et bravo pour cette belle adaptation de Fernand en Elsa !

  23. je suis comme toi sur les signes du destin. D’ailleurs il n’y a pas vraiment de hasard pour moi (rien que la rencontre avec ma meilleure amie mais aussi l’amoureux en est la preuve).
    elle est top ton elsa en tout cas (tu déchires vraiment comme maman)

  24. Je suis, pour ma part, persuadée qu’il n’y a pas de hasard !
    C’est ravissant !

  25. Elles sont chouettes tes poupées, j’aime beaucoup toutes tes différentes versions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *